toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Paris condamne Israël, mais ignore une plainte contre Lafarge pour «complicité de crimes contre l’humanité» en Syrie


Paris condamne Israël, mais ignore une plainte contre Lafarge pour «complicité de crimes contre l’humanité» en Syrie

Emmanuel Macron a condamné cette semaine les soi-disant « actes odieux » commis par Israël contre des manifestants pacifistes palestiniens dans la bande de Gaza et s’est défendu de toute complaisance avec l’État hébreu ou le Hamas, la même semaine du dépôt de la plainte contre Lafarge, un groupe français de matériaux de construction, pour «complicité de crimes contre l’humanité» avec Daech en Syrie.

S’exprimant  en solidarité avec Gaza « Sur ce point, je suis très clair : la France a condamné ces actes odieux — et ces victimes civiles — qui ont été commis en particulier dans la journée de lundi 14 mai 2018 et en réalité encore dans les dernières heures », a déclaré le chef de l’État français, le 17 mai  2018, lors d’une conférence de presse à Sofia à l’issue d’un sommet entre les membres de l’Union européenne et les pays des Balkans.

« De la même façon, la France a appelé à des manifestations pacifiques et a condamné avec beaucoup de fermeté tous les propos tenus par le Hamas et l’ensemble des mouvements qui ont mis en danger la sécurité d’Israël », a-t-il ajouté.

« C’est cet équilibre que nous tenons depuis le début et donc il n’y a aucune complaisance à l’égard de qui que ce soit, mais un attachement profond au respect des vies humaines et à la sécurité d’Israël », a également dit le président français.

Une plainte contre Lafarge pour «complicité de crimes contre l’humanité» en Syrie

Deux organisations non gouvernementales (ONG), française et allemande, ont annoncé mardi 15 mai 2018 avoir porté plainte, avec onze anciens salariés, pour «complicité de crimes contre l’humanité» contre l’entreprise française Lafarge, pour avoir vendu du ciment au groupe terroriste Daech via son usine en Syrie.»

C’est ce qui ressort d’un communiqué posté mardi par l’ONG française Sherpa et le Centre européen pour les droits constitutionnels et les droits de l’homme (ECCHR), association de droit allemand qui siège est à Berlin, sur leurs sites électroniques.

«La mise en examen de la personne morale pour complicité de crimes contre l’humanité est, à ce stade de l’information judiciaire, inéluctable», lit-on de prime abord dans le communiqué.

Les responsables des associations expliquent leur démarche en accusant Lafarge de «complicité de crimes commis par Daech en Syrie», dès lors que le géant français de cimenterie avait «maintenu son activité sur place, en gérant la sécurité des salariés de façon négligente, et en finançant Daech à hauteur de plusieurs millions d’euros», poursuit le communiqué.

Cette plainte a été déposée sur la base d’éléments nouveaux qui confirmeraient «la possible vente de ciment à Daesh», souligne le texte.

«Lafarge et ses dirigeants ne pouvaient ignorer qu’ils contribuaient ainsi aux crimes contre l’humanité commis par Daesh en Syrie, dans la région de l’usine, mais aussi dans le reste du monde», renchérit la même source.

Les deux ONG estiment que «plusieurs personnes physiques ont déjà été mises en examen pour financement de terrorisme, mise en danger délibéré d’autrui et travail incompatible avec la dignité humaine».

Autant de raisons qui ont poussé les deux associations à adresser, mercredi dernier, «une note juridique aux juges d’instruction, mettant en évidence la nécessité d’élargir ces mises en examen d’un autre chef de la plainte : celui de complicité de crimes contre l’humanité, et tout particulièrement s’agissant de la compagnie Lafarge en tant que personne morale».

La Syrie est en proie à une guerre d’une violence extrême depuis 2011. Une partie du territoire a été occupée par des groupes terroristes, dont Daech, et le conflit armé, qui ravage le pays depuis 7 ans, a fait plus de 500 000 morts et disparus, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, ainsi que des millions de déplacés et de réfugiés.

Groupe français de matériaux de construction, leader mondial dans son secteur, Lafarge, qui emploie 63 000 personnes et est présent dans 61 pays, dispose de 1 612 sites de production avec un chiffre d’affaires d’environ 13 milliards d’euros.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Paris condamne Israël, mais ignore une plainte contre Lafarge pour «complicité de crimes contre l’humanité» en Syrie

    1. michael

      CE MACRO SE PREND POUR QUI, IL NE DEFEND PAS LES FRANCAIS DE FRANCE PAR DES IMIGRANTS ET DES ARABES FRANCAIS ET VEUT Q’ISRAEL FASSE LA MEME CHOSE .
      C’EST UN IMBECILE

    2. rachel

      Concretement il veut qu on se fasse egorger, une des raisons qui m ont fait partir de France, je lui confierais pas ma securite ! le hamas se cache derriere son peuple, Macron, La France se cache derriere ses juifs, meme politique, les juifs s en vont, qui va remplacer vos boucliers ! Aux medias francais a la solde du gouvernement, inventer un massacre alors que l armee isrealienne a evite un massacre israelien, je croyais que macron luttait contre les fakes news, drole de comportement de la part d un president, qui n a aucun esprit d analyse, qui saute sur l occasion pour traiter les israeliens d odieux, les medias francais ces connards qui disent que nous sommes sanguinaires, vous les medias, vous avez cru que c etait journee porte ouverte, en Israel, porte ouverte a l egorgement,! vous ne meritez pas l aide qu on vous apportera dans l avenir, c est vrai que la France a ete liberee mais combien de guerre a t elle gagnee ?

    3. robert davis

      Le minable micron a si peuuuur des arabes qu’il n’ose jamais le condamner ni même prononcer leur nom! Tourt ce que sait faire ce minable tout son prédécésseur en particulier et tous ceux qui les ont précédé est remplir des dossiers… il aurait dû être élu CLERC DE NOTAIRE.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    2 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap