toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran a délibérément menti avec la complicité d’Obama pour signer un accord, il n’existe aucune fatwa ni interdiction religieuse islamique sur les armes nucléaires


L’Iran a délibérément menti avec la complicité d’Obama pour signer un accord, il n’existe aucune fatwa ni interdiction religieuse islamique sur les armes nucléaires

La découverte du projet secret « Amad » de développement d’une arme nucléaire par Israël prouve que les affirmations de l’Iran sur une interdiction religieuse des armes nucléaires dans l’Islam est un mensonge !

Depuis que des soupçons ont surgi en 2002 que l’Iran développait un programme nucléaire militaire, les dirigeants iraniens ont nié avec véhémence l’existence de telles aspirations, déclarant que l’Iran n’a pas, n’a jamais eu et n’aura jamais un programme nucléaire militaire.

Ils ont souligné que les armes nucléaires sont interdites par l’islam, soulignant que le guide suprême iranien Ali Khamenei a émis une Fatwa , une décision religieuse musulmane, interdisant le développement, la fabrication, la possession et l’utilisation de telles armes de destruction massive.

Cependant, la récente exposition d’Amad Project , le programme nucléaire militaire de l’Iran, révèle que tous les responsables du régime iranien qui ont affirmé que « l’Islam interdit les armes nucléaires » ont menti sur cette question.

Loading...

Toutes les déclarations à propos d’une Fatwa sont des mensonges flagrants. Ce n’est pas une surprise, car les fonctionnaires du régime iranien n’ont jamais hésité à mentir sur des questions qui se rapportent aux principes de la foi islamique afin de poursuivre le programme militaire de l’Iran sans entraves.

Par leur malhonnêteté, les dirigeants iraniens ont démontré leur volonté d’utiliser l’Islam comme une couverture pour leurs plans néfastes, alors que la République islamique s’appuie sur l’autorité religieuse de Khamenei pour justifier ses positions.

Commentant sur la question, l’Institut de recherche des médias du Moyen-Orient (MEMRI) a noté: « Le régime iranien exploite la religion de manière manipulatrice pour consolider son emprise sur l’Iran et la région, comme en témoigne les affirmations sur sa présence en Syrie qui ne serait motivée que par la nécessité de protéger les lieux saints chiites là-bas. « 

« Pour le régime de la révolution islamique, l’objectif de l’obtention d’armes nucléaires dépasse toute valeur religieuse, et donc toute attitude occidentale qui considère le régime iranien comme motivé par des valeurs religieuses est erronée », a ajouté MEMRI.

L’ancien président américain Barack Obama et son secrétaire d’État, John Kerry, ont diffusé cette allégation religieuse iranienne concernant la fatwa de Khamenei et l’ont présentée comme un impératif religieux interne de l’Islam justifiant leur mesure diplomatique de conclure un accord avec l’Iran. Les experts occidentaux ont également accepté ce mensonge et légitimé les négociations diplomatiques de l’administration Obama.

L’institut de recherche avait alerté à diverses reprises, dans une série de documents, que cette fatwa n’avait jamais été publiée et que toutes les déclarations des dirigeants iraniens à cet effet étaient un mensonge (voir ci-dessous).

Learn Hebrew online

En 2013, le président Obama approuvait la fameuse fatwa de Khamenei interdisant les armes nucléaires alors que celle-ci n’a jamais existé et n’a jamais été publié. Le 24 septembre 2013, il déclarait à la tribune de l’ONU « Le guide suprême a émis une fatwa contre le développement des armes nucléaires ». Téhéran, aidé d’Obama, trompait déjà les instances internationales en prétendant que l’arme nucléaire était interdite par l’Islam.

En mars 2014, un éminent analyste, auteur et chroniqueur iranien, Amir Taheri écrivait que « Personne n’a jamais vu la fatwa anti-nucléaire de Khamenei, que Obama cite souvent ».

Dans un article du 14 mars 2014 paru dans le quotidien londonien Al-Sharq Al-Awsat intitulé « Obama, la bombe et la fatwa« , l’éminent analyste, auteur et chroniqueur iranien du Moyen-Orient Amir Taheri critique le président américain Barack Obama pour avoir  fait la promotion d’une fatwa contre le nucléaire prétendument émise par le guide suprême iranien Ali Khamenei et la présentant comme la preuve que le programme nucléaire iranien est pacifique.

Loading...

Amir Taheri écrivait « Le président américain Barack Obama fait souvent référence à une fatwa, une décision religieuse islamique, selon Obama, la fatwa prétendument publiée par le Guide Suprême Ali Khamenei, qui confirme les affirmations de Téhéran selon lesquelles le programme nucléaire « est entièrement pacifique ». Obama ne cite pas le texte de la fatwa mystérieuse, il ne nous dit pas non plus où et quand il l’a vu. »

« Le problème, c’est que personne n’a jamais vu la fatwa, bien que beaucoup de gens l’aient commentée … Dans une tournure bizarre, certains mollahs citent même Obama comme la source confirmant l’existence de la fatwa.« 

Dans une interview de Voix d’Amérique du 22 mars 2014, le secrétaire d’Etat américain John Kerry a déclaré que lui et le président Obama étaient « reconnaissants » que le guide suprême iranien Ali Khamenei ait émis une fatwa interdisant la possession, le développement, et l’utilisation d’armes nucléaires.

Alors que les responsables de l’administration américaine affirment, louent et se réfèrent fréquemment à une fatwa publiée par le guide suprême iranien Ali Khamenei qui interdit les armes nucléaires, cette fatwa n’a jamais été vue.

Enfin, cette affirmation selon laquelle l’Islam interdirait l’arme nucléaire est dénuée de fondement, puisque le Pakistan islamique a développé des armes nucléaires, et c’est le chercheur nucléaire pakistanais Abdul Qadeer Khan qui a fourni à l’Iran le savoir-faire initial dans ce domaine.

© Moshé Anielewicz pour Europe Israël News







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “L’Iran a délibérément menti avec la complicité d’Obama pour signer un accord, il n’existe aucune fatwa ni interdiction religieuse islamique sur les armes nucléaires

    1. Armand Maruani

      Reprendre le prix Nobel de la paix à Obama qui a mis la sécurité de la planète en danger en collaborant avec les criminels iraniens .

      A quoi ont servi les milliards qu’il a débloqué ? Ils ont servi à l’Iran de financer le terrorisme , d’armer le hezbollah etc… Au détriment de son peuple .

      Un traitre qui mérite la peine de mort .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *