toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Ils veulent provoquer Israël par une nouvelle flottille pro-Hamas depuis Copenhague


Ils veulent provoquer Israël  par une nouvelle flottille pro-Hamas depuis Copenhague

Une nouvelle flottille de trois  bateaux a appareillé  depuis le port danois de Copenhague avec pour objectif de rompre le blocus israélien  légitime contre les mercenaires islamiques du Hamas dans la bande de Gaza. Un bateau  a quitté Copenhague, le 22 mai 2018, pour Gaza dans le cadre d’une tentative visant à provoquer Tsahal rapportent les médias palestiniens

Parmi les personnalités à bord, le professeur Ismail Nazari, président de la campagne boycott Israel en Malaisie ; Charlie Andreason de Suède, qui a passé du temps dans les prisons israéliennes pour son rôle sur la Marianne, un chalutier sous drapeau suédois qui avait mené une flottille de bateaux au mois de juin 2015 ; la militante juive espagnole Zohar Shamir Chamberlain; et Heather Milton-Lightening, militante en faveur des indigènes canadiens.

Selon les médias palestiniens, la nouvelle  flottille a été programmée par l’organisation Coalition des Flottilles de la Liberté, un groupe d’organisations dont l’objectif est de mettre un terme au blocus. Lors de ce voyage de deux mois, les navires s’arrêteront dans les ports européens pour des activités en soutien à la « Marche du retour » palestinienne

Les bateaux porteront des noms comme le « Retour » (al-Awda), « Liberté » et « Palestine ».

C’est sous la bannière de la « Marche du retour » que plus de 100 émeutiers palestiniens sont morts lors d’affrontements violents avec les forces de sécurité israéliennes le long de la clôture frontalière depuis le 30 mars – la majorité d’entre eux étant des membres du groupe terroriste du Hamas, selon le groupe lui-même.

 

 

 

Israël a fait savoir que les manifestations qui, à l’origine, avaient été définies comme étant non-violentes, étaient orchestrées par le Hamas comme couverture pour des tentatives d’attaques et d’ouverture de brèches dans la frontière.

Israël impose un blocus à Gaza depuis que le Hamas, qui a juré la destruction de l’Etat juif, s’est saisi du territoire qui se trouvait aux mains de l’Autorité palestinienne, soutenue par la communauté internationale, en 2007. Il dit que le blocus a été mis en place pour empêcher les armes et autres équipements militaires d’entrer dans la bande. L’Egypte a également conservé sa frontière avec Gaza largement fermée pendant plusieurs années de relations amères avec le groupe terroriste islamiste.

De nombreuses tentatives ont été faites pour attirer l’attention sur la cause terroriste du Hamas en utilisant des flottilles.

Il y a deux ans, 13 femmes, dont la lauréate du prix Nobel de la paix Mairead Maguire, d’Irlande du nord, avaient été placées en détention puis expulsées après que leur bateau, « le bateau des femmes à Gaza« , a été arrêté à environ 35 miles nautiques de la côté de Gaza alors qu’il s’efforçait d’y accéder pour briser le blocus.

La marine israélienne avait indiqué à l’époque avoir arrêté le bateau pour « empêcher une brèche du blocus maritime légitime » de l’enclave palestinienne et après avoir conseillé « de changer de parcours à plusieurs occasions avant de passer à l’action ».

La flottille  pro-terroriste la plus célèbre avait pris la mer en 2010 et impliqué le Mavi Marmara, battant pavillon turc, le plus gros navire d’un convoi de six bateaux.

Les commandos israéliens qui avaient abordé le navire avaient été violemment attaqués par les personnes à bord. Neuf ressortissants turcs, dont l’un possédait la citoyenneté américaine, avaient été tués lors des affrontements qui avaient suivi et un dixième était mort des années plus tard de ses blessures. Un certain nombre de soldats israéliens avaient été blessés.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Ils veulent provoquer Israël par une nouvelle flottille pro-Hamas depuis Copenhague

    1. Robert Davis

      Cette fois il vaudrait mieux les couler carrémment sitôt quj’ils arrivent dans les eaux d’Israel. Ce message sera mieux compris que tout autre. Et aussi laisser se noyer la plus grande partie des agresseurs, n’en sauver que 2 ou 3 pour montrer qu’on essayé mais…oops! La faute à la mer.

    2. Pilou

      Une nouvelle provocation d’Idiots utiles.

      Israël saura protéger ses limites territoriales.

    3. Robert Davis

      Légalement le danemark n’a pas le droit de laisser partir des flotilles qui ont des buts agressifs et provoquent des pays. Il faut faire une procédure contre le danemark.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap