toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

France-Israël: l’hypocrisie est « jupitérienne », par Freddy Eytan


France-Israël: l’hypocrisie est « jupitérienne », par Freddy Eytan

L’annulation de la visite du Premier ministre français en Israël n’est pas une surprise et elle s’inscrit dans une politique qui n’a pas réellement changé depuis 1958 et durant toute la Cinquième République.

De Gaulle, Pompidou et Valéry Giscard d’Estaing n’ont jamais effectué de visite officielle en Israël. Giscard a même osé observer l’Etat juif avec des jumelles depuis une position jordanienne…

François Mitterrand fut le premier chef d’Etat français à fouler le sol de la Terre Sainte depuis Saint-Louis… Et Jacques Chirac a été, le 2 novembre 1987, le premier chef de gouvernement (de cohabitation) à y effectuer une visite officielle.

Depuis les Accords d’Oslo signés en 1993, toute visite officielle française en Israël est conditionnée par « un déplacement » à Ramallah. Absurde aussi de constater que sur le site officiel de la « Diplomatie française », Israël figure toujours avec les « Territoires palestiniens ».

La question est de savoir quand le gouvernement français comprendra enfin qu’Israël est un Etat indépendant et que sa capitale légitime et unique est bien entendu, Jérusalem.       

Ridicule aussi de constater qu’avant chaque voyage officiel en Israël, le Quai d’Orsay publie une note dont nous pouvons lire souvent : « il est interdit de visiter ou de survoler les Territoires occupés. Il convient de ne pas circuler le long de la frontière libanaise, ni visiter le plateau du Golan. Ni non plus Massada, etc. »

On se souviendra aussi de la scandaleuse et colérique visite du président Chirac dans la Vieille ville de Jérusalem, le 22 octobre 1996, accompagné de Leila Shahid…

Tous ces exemples prouvent que les relations franco-israéliennes ont toujours été conditionnées par un soi-disant « équilibre » avec les Arabes et particulièrement avec les Palestiniens. Comment penser autrement quand la ligne de conduite de la France est déclarée « politique arabe » ?

Le prétexte de l’annulation, à la dernière minute, de la visite d’Edouard Philippe ne tient pas debout et toutes les explications sur des « problèmes intérieures à régler » ne justifient pas cette dérobade et ce camouflet aux Israéliens.

Paris brûle-t-il ? En 2018, à l’heure de la haute-technologie des communications, nous ne pouvons pas gérer un gouvernement à distance ? A moins de cinq heures de Matignon ?

Learn Hebrew online

Soulignons qu’une visite d’Etat se prépare longuement et minutieusement, d’autant plus que des cérémonies culturelles et des projets économiques et scientifiques étaient à l’ordre du jour, le tout dans un esprit chaleureux et amical. On avait réservé à Edouard Philippe une belle visite mémorable et la déception est bien amère.

Comment l’opinion francophone en Israël pourrait-elle croire à une annulation pour des raisons purement intérieures ? N’y a-t-il pas d’autres raisons qui avaient mis en colère le gouvernement français, comme par exemple:

– Le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem.

-Le retrait du président Trump du projet nucléaire des Ayatollahs, contrairement à la position pro-iranienne de l’Europe et particulièrement celle de la France.

– Les affrontements dans la bande de Gaza. Comment donc justifier les condamnations françaises sur l’emploi « disproportionné de la force » par Tsahal contre des « manifestants pacifiques » ?

Et puis, la maladie du vieux chef palestinien, Mahmoud Abbas, était aussi un prétexte puisqu’on ne vient pas en Israël sans passer par Ramallah et déposer une gerbe sur le tombeau d’Arafat.

Et enfin, comment pouvoir calmer et rassurer les capitales arabes des bonnes intentions de la France et surtout la forte communauté musulmane qui fête ces jours-ci le Ramadan ? Sinon par l’annulation des cérémonies en Israël.

C’est clair, le gouvernement français n’a pas montré l’exemple du « chevalier sans peur et sans reproches ». Bien au contraire, dans cette affaire il prouve que ses soucis reposent dans les réactions des Etats arabes et de la communauté musulmane en France.

Il est regrettable que chaque décision gouvernementale concernant le renforcement des relations bilatérales soit liée au conflit israélo-musulman. Le manque d’audace et de courage politique caractérisent cette relation, l’hypocrisie est jupitérienne.

Cette conduite peu chevaleresque, contre un « allié et pays ami », dont une grande partie de la population est francophone, démontre ridicule et ingratitude.

Ne pouvoir dicter à Israël ses propres positions et l’ordre du jour proche-oriental provoque colère, désarroi et manque d’influence. Ils animent tous les gouvernements français de la Cinquième République.

Freddy Eytan

Source jcpa-lecape







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “France-Israël: l’hypocrisie est « jupitérienne », par Freddy Eytan

    1. BERNARD Gilbert

      Ne pouvoir dicter à Israël …….c’est là un (parmi beaucoup!!) des problèmes de la france vis à vis du PAYS-PEUPLE et Freddy le rappelle dans tout son propos. Mais il ne faut pas oublier que cela existait bien avant 1958, avec tout notre passé pré et post-1789.
      La france a rejeté les racines judéo-chrétiennes fondamentales en se rendant ainsi ballotée à tout vent de doctrine. Alors on constate l’actualité déplorable. Quand on décide que c’est le  »peuple » qui décide avant le Créateur de ce peuple, on se coupe de toute source-racine vitale et non polluée.
      C’est quand qu’on aura une voix qui rappellera FORTEMENT que la france et …les nations dépendent de leur Créateur céleste TOUT-PUISSANT ???
      [email protected] évangélique français ami inconditionnel d’ Israël

    2. BERNARD Gilbert

      Suite et fin : Merci Freddy EYTAN pour tes participations diverses qui me font tant de bien !!!
      Shalom sur toi, ta famille et ton PAYS-PEUPLE
      [email protected] évangélique français ami inconditionnel d’ Israël

    3. Benhamou Henri

      lâche!!!!

      c’est vrai que l’ETAT D’ISRAEL NE SENT PAS LE PETROLE!!!!!!!

      je ne suis pas fier de nos gouvernants , et de l’état français!!!!!
      des vrais lèche babouches

    4. Robert Davis

      Excellent article mais pour la question de savoir « quand la France comprendra-t-elle qu’Israel est un Etat souverain » la réponse est facile mais les « leaders » d’Israel n’ont jamais voulu faire le nécéssaire : LORSQUE ISRAEL CASSERA LES RELATIONS AVEC LA FRANCE. C’est simple c’est le seul langage que les lâches comprennent car il veut dire qu’on n’en a rien à cirer de la France A quelle occasion? mais N IMPORTE LAQUELLE, on n’a même pas besoin d’occasion, on peut la créér. Il faut seulement montrer à la France qu’on ne la digère plus.

    5. Robert Davis

      PS. ML’occasion pour casser les< relations avec la France je la leur est déjà suggéré notamment dans le Times of Israel: SOIT ILS TRANSFERENT L AMBASSADE A JERUSALEM SOIT ILS FERMENT LE CONSULT DE JERUSALEM CAR A JERUSALEM IL NE DOIT SUBSISTER QUE DES AMBASSADES.On pourrait me dire "mais il y a actuellement encore d'autres consulats à Jérusalem". Parfait PLUS LA GIFLE EST FORTE MIEUX CELA VAUT. On est plus dure avec la France qu'avec d'autres. Et alors petit merdeux?

    6. Robert Davis

      Israel avait préparé une belle réception pour lePM Philippe? décidémment Israel fait tut ce qu’il faut pour rendre la France arrogante et grossière envers Israel. Si vous essayez la politique INVERSE maintenant bande de nuls? En tous cas le Président Trump lui sait comment s’y prendre avec l’Europe. Il a raison de mettre des droits de douane : si l’Europe et surtout la france ne coulent pas rapidement comme le titanic, il faudra les augmenter. Et si un Putsch militaire se produit…too bad.

    7. edouardo

      la communauté europeenne et macron,president Français en particulier,soit disant ami d’israel sont tous des faux jetons,ils favorisent les musulmans au detriment d’israel par clientelisme et parceque les emirats,le qatar etc.. detiennent le petrole et par quensequant les finances,nous en sommes tous déçus; »am israel haï »

    8. Moka

      D après le site RTLinfo belge pro palestinien 100 % une femme médecin palestinienne serait morte de ses blessures dû aux tires des soldats israéliens j aimerai en savoir plus .Merci.

    9. Robert Davis

      Avec des « amis »(hypocrites) comme micron le petit, qui a besoin d’ennemis? La France est l’ennemi N° 1 d’Israel et l’incitateur de tous ceux qui suivent son exemple. Cela fait des années que Israel mette fin aux relations entre Israel et la France. Là elle comprendra que la coupe est pleine.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *