toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

D’où vient l’argent pour que les Palestiniens louent un pavillon au Festival de Cannes 2018 ?


D’où vient l’argent  pour que les Palestiniens louent un pavillon au Festival de Cannes 2018 ?

Les Palestiniens, ces soi-disant malheureux éternels qui jouent les victimes sur  toutes les tribunes internationales, s’offrent maintenant un grand pavillon, pour la première fois, au Festival international du cinéma à Cannes. La propagande palestinienne n’est pas étrangère à cette participation. 

Des films palestiniens ont déjà été présentés à plusieurs reprises à la grande messe du cinéma, qui débute le 8 mai 2018, mais c’est la première fois que les cinéastes palestiniens disposent d’un pavillon au Village International du Festival de Cannes.

« La Palestine a presque chaque année un film sélectionné à Cannes mais jusqu’à présent nous n’avions pas de représentation officielle« , a expliqué le cinéaste Mohanad Yaqoubi, un des co-fondateurs du Palestine Film Institute.

Loading...

« C’est très important d’avoir un organisme qui essaye de représenter (le cinéma palestinien) et d’établir des contacts« , a-t-il ajouté, s’exprimant en anglais. Le pavillon est en grande partie financé par le ministère palestinien de la Culture qui n’a pas souhaité donner de détails sur les sommes investies.

Selon une source arabe anonyme à Cannes qui refuse de révéler son identité, la location du pavillon palestinien aurait coûté 165,000 euros. En Plus de 35,000 euros pour la préparation du pavillon. Sans compter les frais pour l’hébergement et séjour  d’une équipe palestinienne de 13 personnes, y compris des techniciens  nécessaires pour la logistique et le transport.

Lina Bokhary, chef du département cinéma du ministère, a expliqué que cette décision faisait partie d’une politique plus large visant à promouvoir le cinéma palestinien. « Cannes est important car c’est une plaque tournante, la porte d’entrée à toute l’Europe qui est un grand marché pour les films palestiniens« , a-t-elle dit.

Elle a souligné que même si l’industrie cinématographique palestinienne était limitée, un certain nombre de films avaient été acclamés par la critique ces dernières années.

 

Les palestiniens très habiles sur le plan communicationnel

Par cette participation, les palestiniens visent l’opinion publique mondiale pour déshumaniser Israël. Ils comptent lancer une  désinformation organisée à Cannes. Ils vont vendre le drame palestinien sans aucune considération pour les victimes israéliennes.

Learn Hebrew online

Les palestiniens savent que les français ont une passion pour la Palestine et d’indifférence pour la Syrie, par exemple. Ils vont donc capitaliser sur le conflit israélo-palestinien. La propagande palestinienne n’est pas étrangère à cette participation.

En 2017, le film palestinien Ghost Hunting, sur les prisons israéliennes, a remporté le prix du meilleur documentaire au Festival international du film de Berlin. En 2002, « Intervention divine » de Elia Suleiman avait obtenu le prix du jury au festival de Cannes.

Le 4 mai dernier, l’un des fondateurs du Palestine Film Institute, Mohanad Yaqoubi a déclaré que son souhait le plus cher, à travers cette initiative artistique, prenait la forme de deux enjeux : changer et combattre les préjugés contre les Palestiniens.

Loading...

« Changer l’opinion en Occident (sur les Palestiniens) est notre combat beaucoup plus que de faire des films pour le divertissement ou le box-office« , a expliqué Mohanad Yaqoubi.

« Chaque film est réalisé pour changer les opinions dans les pays occidentaux et combattre les préjugés contre les Palestiniens« , ajoute-t-il.

L’entrée sur scène d’un stand officiel palestinien marque alors un tournant dans la collaboration cinématographique franco-palestinienne, ainsi on apprend sur le site de L’Agence Média Palestine que : « Dix projets de films palestiniens ou ayant comme sujet la Palestine participeront au « marché des producteurs ». Ils seront présentés à un public de producteurs et de distributeurs internationaux au cours de sessions de travail, contribuant ainsi à créer des opportunités de coproductions. »

Toujours à l’oeuvre, les palestiniens comptent renforcer à Cannes leur image de victimes dans l’imaginaire collectif. En effet, le conflit israélo-palestinien a ceci de particulier, en plus d’être ancien et particulièrement dissymétrique, qu’il colle presque parfaitement dans l’opinion publique mondiale et plus encore la société française.

Alors que la toile et le monde politique s’agitent et se déchirent autour des palestiniens, les bombardements visant les civils syriens par le régime de Bachar el-Assad font rage, dans l’indifférence quasi-générale.

L’instrumentalisation de l’image des  « victimes de l’oppression » permet aux palestiniens de ramasser toujours des fonds et  jouer la carte  « de la colonisation « .

Une conférence de donateurs s’est  tenu le 15 mars dernier à Rome au profit de l’agence de l’ONU apportant une aide aux palestiniens (UNRWA), afin de pallier la réduction des versements financiers américains.

Washington, plus gros contributeur, a annoncé en janvier ne vouloir donner cette année que 60 millions de dollars à l’UNRWA sur les plus de 350 millions donnés d’habitude à cette agence.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “D’où vient l’argent pour que les Palestiniens louent un pavillon au Festival de Cannes 2018 ?

    1. robert davis

      L’argent des faux palestiniens ne peut provenir que de l’Europe et en particulier de la France ces éternels amis des ennemis des Israéliens et des Juifs! Les chomeurs et les citoyens accablés d’impôts peuvent remercier les faux « leaders » de la France et de l’Europe ces politicards opportunistes qui ne se font élire que pour se remplir les poches par la corruption. Je me souviens de ce que disait l’ambassadeur du Qatar de la cohue de politicards français qui venaient lui réclamer une Rolex en cadeau se plaignant que « les autres » en avaient reçu une…

    2. Pinhas

      Leur meilleur film  » les imposteurs  »
      Ce film montre comment des jordaniens se font passer pour des palestiniens juste en modifiant leur drapeau national et comment ils parviennent à tromper un monde crédule et antisémite.
      A la fin du film les imposteurs découverts , ils doivent rendre ce qu’ils ont volé. Ils sont chassés et ceux qui les soutenaient passent pour des cons .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *