toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Islem bat sa petite amie à coups de ceinture pour avoir sonné chez lui « sans autorisation » et publie la vidéo sur internet


[Vidéo] Islem bat sa petite amie à coups de ceinture pour avoir sonné chez lui « sans autorisation » et publie la vidéo sur internet

L’Amicale des Jeunes du Refuge a diffusé mercredi la vidéo insoutenable d’un homme battant sa petite amie à coups de ceinture.

Pour la punir d’avoir sonné chez lui « sans autorisation » et pour lui apprendre à « rester à sa place », l’homme assène de nombreux coups à la jeune femme et demande à un complice de filmer la scène afin de la diffuser sur internet. La police judiciaire a ouvert une enquête.

Des coups violents à la tête malgré les supplications de la victime

La vidéo est particulièrement violente. Nous déconseillons aux personnes sensibles de la regarder. On y voit Islem frapper sa petite amie Yasmine, y compris à la tête, malgré les excuses, supplications et sanglots de celle-ci. La victime est maintenue de force par le bras et tente à plusieurs reprises de s’échapper. Islem la menace de frapper avec la boucle si elle se sauve. L’homme se montre fier de frapper la jeune femme et déclare ne pas mentionner son prénom « au cas où la police voit (sic) cette vidéo … Faudrait pas qu’ils pensent que je suis un enfoiré ».

Dans la journée du mercredi 11 avril, la vidéo a été publiée sur Twitter par la chanteuse Selma Rosa, indignée, puis par Fdesouche, qui a interpellé la police nationale ainsi que la secrétaire d’Etat aux droits des femmes, Marlène Schiappa. Très vite, l’association L’Amicale des Jeunes du Refuge a relayé la vidéo, donnant les prénoms de l’agresseur, Islem, et de son complice, Samir, que l’on entend distinctement. Les nombreux signalements d’internautes sur la plateforme Pharos ont amené la police à se saisir de l’affaire, relate France Soir.

Une victime sous emprise qui défend son agresseur

Peu de temps après, a victime a posté une vidéo sur Snapchat dans laquelle elle déclare n’avoir « pas besoin » de « soutien »« car c’est mon petit copain ». Tout sourire, elle assure qu’il s’agissait d’une « petite dispute » et que les coups ont été portés « pour rigoler ». Au vu de son état de terreur dans la vidéo initiale, il est extrêmement probable que la victime ait agi sous l’emprise de son petit ami.

L’emprise psychologique dans le couple est un mécanisme complexe qui pousse la victime de violences à se soumettre, à nier la gravité des faits, à ne pas porter plainte, voire à protéger son bourreau. Le phénomène est décrit par la psychiatre Marie-France Hirigoyen dans les termes suivants :

“L’emprise est un phénomène de violences psychologiques qui s’installent dans le temps. Ca commence par une phase de séduction narcissique, une alternance de violences et de marques d’affection. Un brouillage s’opère. Sur le registre cognitif, ces messages contradictoires ont un effet paralysant sur le cerveau. Ce brouillage entraîne la perte de l’esprit critique. Les personnes sous emprise ne savent plus à quel moment réagir. Vulnérables, ça les amène à se laisser soumettre. Lorsque ça se passe mal, la personne sous emprise se raccroche à l’idée que quelquefois son agresseur a été gentil.”

source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “[Vidéo] Islem bat sa petite amie à coups de ceinture pour avoir sonné chez lui « sans autorisation » et publie la vidéo sur internet

    1. DAVID bensimhon

      juste faite moi rire ses enfoirer d arabe tous les memes il n y a pas un qui sauve l autre

    2. michel boissonneault

      ou sont les féministes de * * ME TOO * * … ou sont les féministes de * * je dénonce mon porc * * ….. silence total car les muzz ont le droit de battre des femmes en toute impunité ….. même les victimes de ramadan sont laisser a elles seul car aucune association les aides

    3. rachel

      L amicale des jeunes, oui tres amicale ! sinon, pourquoi en Israel nous sommes deja au courant, qu un jeune homme de religion juive a ete retrouve mort, la tete etouffee dans un sac, dans un ou son appartement en travaux, comme d habitude, aucun media francais n en parle ! Il s appelait Jeremy Dahan, Comment on dit, au fait ! la valise ou le cercueuil !

    4. Salmon

      Moi c mon gentil voisin aiach et sa femme
      Plus de3 mois de migraine et je ne vous explique pas le reste

    5. Salmon

      Eux c est tabassage de la tete et ils voulait me finir avec un baton
      Ecrage du pied et portable pour ne pas que je les films

    6. Pinhas

      Ces nazis doivent être punis de la même manière qu’ils utilisent .
      Ce démon sorti du c… de Satan ne mérite pas vivre sur la planète Terre.

    7. c.i.a.

      Encore une fois greffée leur une cervelle à ces connes!, UN INSECTE! évite les coups lorsqu `on le chasse!!, si un insecte à une dignité pourquoi pas VOUS!

    8. Dorylée

      Elle voulait du musulman ? Elle en a ! Et elle reviendra chercher une autre raclée dès que possible. Et si vous critiquez les rites muzz, ce sont les femmes qui les défendront avec le plus de hargne. Qu’elle se déébrouille.

    9. Markorix

      S’ils aiment ça tous les deux, qu’ils « s’aiment » à leur façon chez eux. S’ils partagent un trip sado-maso hé bien qu’ils se détendent, mais ailleurs. Là on est quand même dans une phase préliminaire à la lapidation en pleine rue. Oh oh, où sont tous ces malins et ces malines qui nous disaient que la cohabitation se passait très bien, hein ? Imaginez, vous passez par là, sans le vouloir vous êtes témoin de cette scène absurde, vous faites quoi ? Vous courrez dénoncer une violence ? C’est ce qu’il faudrait faire bien sûr, mais après, vous allez jusqu’au bout ? Allons donc, les lanceurs d’alerte l’avaient dit, ça va barder. Hé bien nous y voilà.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    566 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap