toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lobbyisme Palestinien : une ville américaine interdit l’entraînement de la police par l’armée israélienne


Lobbyisme Palestinien : une ville américaine interdit l’entraînement de la police par l’armée israélienne

Les lobbyistes pro-palestiniens  influent sur la société et les décisions des villes américaines  plus qu’on ne l’imagine. Tout récemment, dans la ville américaine de Durham, en Caroline du Nord, une décision a été prise par les élus d’interdire à la police locale d’être entraînée par Tsahal.

Selon la chaîne Al-Jazeera, une coalition d’organisations communautaires pro-palestiniennes de la ville de Durham, dans l’État américain de Caroline du Nord, a réussi à faire pression sur le Conseil municipal pour interdire la formation et les échanges entre le département de police de Durham et l’armée israélienne.

Ils sont soutenus aussi par des traitres juifs du mouvement Jewish Voices for Peace.

Une motion prétend  que « l’armée et la police israéliennes ont une longue tradition de violence et de racisme contre les Palestiniens et les Juifs de couleur », a été adoptée à l’unanimité par le Conseil municipal de la ville.

« Le Conseil s’oppose aux échanges internationaux avec n’importe quel pays ou entité dans lequel les officiers de Durham reçoivent une formation de type militaire puisque ces échanges ne soutiennent pas le type de police que nous voulons ici dans la ville de Durham », peut-on lire dans le texte.

Il souligne l’engagement de Durham, une ville de plus d’un quart de million de personnes, à créer un environnement sûr et sain pour ses habitants et à « reconnaître et partager la profonde inquiétude concernant la militarisation des forces de police à travers le pays ».

S’appuyant sur des similitudes entre le traitement israélien des Palestiniens et le traitement de la police de Durham des Afro-Américains et d’autres minorités, l’activiste antisémite Ajamu Dillahunt qui fait partie du « BYP100 » qui signifie « Black Youth Project » a déclaré dans une vidéo publiée sur Facebook que « la force de défense israélienne terrorise le peuple palestinien, tout comme le département de police de Durham qui brutalise et terrorise les communautés noires et de couleur ».

 

Les militants anti-israéliens affirment que les agences américaines qui s’entraînent avec les agences militaires et de sécurité israéliennes ne peuvent que militariser la police américaine dont la mission est plutôt une mission civile et non le contrôle de la population.

Plusieurs lobbies pro-palestiniens soutiennent le groupe « Black Lives Matters » (La vie des noirs compte). Des communautés arabes libanaises, syriennes et palestiniennes   manifestent et  protestent avec les groupes  contre la violence policière contre la minorité noire.

Learn Hebrew online

Comme des fourmis et des abeilles, les lobbyistes pro-palestiniens sillonnent les villes et les universités américaines. Ils ont comme mission de convaincre et de mettre de la pression sur les personnages politiques, élus, hauts fonctionnaires et autres dont les décisions peuvent influencer les choix politiques des villes.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Lobbyisme Palestinien : une ville américaine interdit l’entraînement de la police par l’armée israélienne

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *