toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’ambassadrice française en Israël, Hélène Le Gal, fait un chantage aux Israéliens


L’ambassadrice française en Israël, Hélène Le Gal, fait un chantage aux Israéliens

Hélène Le Gal, qui accordait une interview au quotidien israélien Yediot Aharanot, a déclaré que si l’accord sur le nucléaire venait à être annulé, l’Iran «reprendrait immédiatement» son programme nucléaire.

L’ambassadrice française a estimé qu’un retrait américain de l’accord nucléaire avec l’Iran, ainsi que le laissent prévoir les propos des officiels américains, ne contribuerait guère au renforcement de la sécurité d’Israël dans la mesure où un tel retrait pourrait mener à la guerre.

«L’accord nucléaire empêche l’Iran de lancer un programme militaire jusqu’en 2025» , a prétendu l’ambassadrice française disant que la France ne voulait pas que l’Iran possède des armes nucléaires – pas maintenant ou jamais.

Mais si l’accord sur le nucléaire signé avec l’Iran est annulé, l’Iran «reprendrait immédiatement» son programme nucléaire et ce ne serait pas dans l’intérêt d’Israël, avertit l’ambassadrice française en Israël, Hélène Le Gal.

La diplomate s’est dit préoccupée par des conséquences énormes d’un retrait américain de l’accord car « je ne pense pas que l’Iran restera dans l’accord si les Etats-Unis se retirent. »

L’interview de Mme. Le Gal a été accordé après la visite aux États-Unis du président français Emmanuel Macron et ses entretiens avec le président américain.

Les États-Unis doivent annoncer le 12 mai au plus tard s’ils restent ou se retirent l’accord nucléaire et établissent les sanctions contre l’Iran, lequel menace en retour de relancer son programme nucléaire.

À Washington, le président français a échoué à convaincre Donald Trump de rester dans l’accord et il a affiché une volonté de préserver l’accord nucléaire signé en 2015.

La France, côtière de la Méditerranée, est en quelque sorte un voisin à la fois de la Syrie et du Liban et  par conséquent elle veut préserver ses liens avec les iraniens et donc elle craigne moins pour la sécurité d’Israël. Les Français partagent pas mal d’affinités politiques et culturelles avec les habitants du nord du Liban. La France connaît donc bien la situation au Moyen-Orient.

Entre son indépendance d’action et ses liens avec les pays musulmans, la France semble avoir fait son choix et ce choix risque de compliquer la donne au Moyen-Orient.

Financement des terroristes par le géant français du ciment en Syrie

Selon des révélations, Paris a demandé à Washington à l’automne 2014 d’épargner la cimenterie française Lafarge lors des frappes dans le nord de Syrie.

Une information judiciaire pour « financement d’entreprise terroriste » et « mise en danger de la vie d’autrui » a été ouverte, le 9 juin 2017, par le parquet de Paris. Le cimentier français est mis en cause pour avoir donné 500.000 euros, entre 2011 et 2014, à des groupes armées en Syrie, dont Daech, pour maintenir l’activité et la sécurité de son usine.

Le résultat des enquêtes montre que la France a demandé à l’automne 2014 à Washington de ne pas bombarder la cimenterie dans le nord de la Syrie, selon l’agence de presse Reuters.

C’est ce qu’il ressort d’un courriel envoyé en septembre 2014 par l’ambassadeur français de l’époque en Syrie, Frank Gellet, à sa hiérarchie diplomatique, l’incitant à demander aux Américains d’épargner le site français. Les coordonnées GPS communiquées dans le courriel correspondent à la cimenterie Lafarge à 87 kilomètres de la ville de Jalabiya, dans la province de Raqqa, au nord de la Syrie.

La presse française a annoncé avoir accès au procès-verbal de l’interrogatoire de l’ancien directeur de la sûreté du groupe Lafarge, Jean-Claude Veillard, qui a jeté la lumière sur les dessous du financement des terroristes par le géant français du ciment en Syrie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “L’ambassadrice française en Israël, Hélène Le Gal, fait un chantage aux Israéliens

    1. MK

      Bla bla ! En fait, la France, tout comme d’autres pays Européens se sont battus pour obtenir des contrats en IRAN. Après le QATAR, maintenant la mode Française est d’investir en IRAN.
      Sauf que si l’IRAN reprenait son programme nucléaire (encore faut-il qu’il le puisse), ISRAEL ne ferait qu’une bouchée des sites nucléaires et fini pour la France et l’EUROPE les milliards d’Euros du Contribuable investi en IRAN !
      Bref, la FRANCE a le trouillomètre à 0 !
      La FRANCE n’a qu’à investir en ISRAËL, arrêter de cracher sur les U.S. et surtout TRUMP et arrêter sa Politique Pro-Arabe. De nos jours, c’est plus sûr !
      Si une Diplomate n’a pas compris cela, on peut se demander si elle mérite son poste !

    2. Armand Maruani

      Une minute de détente :

      Mais quel GOUJAT…‌
      Histoire de vieux… mais tellement vraie !
      >
      > Vous êtes-vous déjà sentie coupable de regarder des gens de votre âge et de penser :
      > > « Je ne peux pas paraitre aussi vieux ! »
      > > > > > > > Alors, vous allez adorer celle-ci :

      > > > > > > > J’étais assise dans la salle d’attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste quand j’ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur.
      > > > > > > >

      > > > > > > > Il y était inscrit son nom et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom. Il était dans ma classe de lycée quelques 40 ans auparavant et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j’avais craqué à l’époque ??

      Quand je suis entrée dans la salle de soins, j’ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit. Cet homme grisonnant, dégarni et le visage marqué de profondes rides était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret ..
      > > > > > > >

      > > > > > > > Quoique.. Après qu’il eut examiné ma dent, je lui ai demandé s’il était allé au lycée Henry IV.
      « Oui », m’a-t-il répondu.
      « Quand avez-vous eu votre bac ? », ai-je demandé.
      « 1972. Pourquoi cette question ? »
      « Eh bien, vous étiez dans ma classe », me suis-je exclamée.

      > > > > > > > Et c’est là que cet affreux vieux con m’a demandé :
      « Vous étiez prof de quoi ?”

    3. Moshé

      Tout d’abord, cette ambassadrice devrait être expulsée manu-militari d’Israël !

      Est-elle l’ambassadrice de l’Iran ?

      Ne cherchez plus d’où vient le mal !

      Et cela augure de manière clair que la France, après la visite du nain gérontophile à Washington, est avertie de la décision que va prendre Trump le 12 mai prochain et que Matignon en informe ses troupes !

      L’ambassadrice de France vient d’annoncer ou plutôt de déclarer un acte de guerre envers Israël, en plus, comme si Israël serait la première victime d’un éventuel abandon américain vis-à-vis de cet accord et nous voyons par ces termes que la France s’allie à l’Iran en cas d’annulation de la part du gouvernement Trump !

      Cette attitude française st symptomatique de la politique française envers ceux qu’elle a déportés vers les camps il y a 75 ans !

      Un France restée nazie qui se laisse islamisée pour les mêmes raisons qu’elle s’est laissée nazifiée en 1940 !

    4. Salmon

      A Jérusalem l hôtel ou j étais un shabbat je buvais un thé un type en vacances faisant parti du ministère ou je ne sais quoi en France sur est mis à discuter avec moi
      Je lui ai dit que je voulais acheter en Israël car je subissais l antisémitisme
      Il a tout fait pour me dissuader d acheter en Israël
      Qu en France il n y avait pas de antisémitisme
      Un con

    5. Nitzotz

      « … a prétendu l’ambassadrice française disant que la France ne voulait pas que l’Iran possède des armes nucléaires – pas maintenant ou jamais. »

      Curieux de voir comment la France va réagir, en découvrant la récente présentation de Netanyahou et les documents correspondants, sur le nucléaire iranien !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    260 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap