toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Jordanie va révoquer la citoyenneté d’Abbas et d’une trentaine de responsables de l’Autorité palestinienne


La Jordanie va révoquer la citoyenneté d’Abbas et d’une trentaine de responsables de l’Autorité palestinienne

Parmi les responsables qui perdront leur nationalité figurent le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le négociateur en chef palestinien Saeb Erekat et le négociateur de l’Autorité palestinienne Ahmed Qurei.

Le Royaume de Jordanie a entamé le processus de révocation de la citoyenneté jordanienne d’une trentaine de responsables de l’Autorité palestinienne et du Fatah et de leurs familles, a rapporté mercredi le journal en langue arabe Raialyoum basé à Londres .

Parmi les responsables qui devraient perdre leur nationalité figurent le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le négociateur en chef palestinien Saeb Erekat et le négociateur de l’Autorité palestinienne Ahmed Qurei (“Abu Ala”).

Ils ont également indiqué qu’il y aurait des changements majeurs dans les modalités de visa pour l’entrée en Jordanie des hauts fonctionnaires, en leur accordant uniquement des droits de visite temporaires.

De nombreux responsables de l’Autorité palestinienne et du Fatah, dont Abbas et ses deux fils, ont reçu la nationalité jordanienne il y a plus de dix ans, a révélé un responsable jordanien début 2011.

Ils ont reçu des passeports jordaniens malgré le fait qu’à l’époque, les autorités d’Amman révoquaient la citoyenneté jordanienne de milliers d’autres Palestiniens afin de «consolider leur identité palestinienne», comme le gouvernement jordanien justifiait alors le processus.

Avec une population de 9,5 millions d’habitants, dont plus de deux millions sont des réfugiés palestiniens, les Jordaniens ont longtemps considéré la majorité palestinienne dans le royaume comme une menace démographique.

Les dirigeants palestiniens sont ceux qui avaient initialement demandé la citoyenneté, ils ne lui ont pas été offerts par la Jordanie, avait expliqué un éditorial d’ Al-Quds Al-Arabi après les révélations du responsable jordanien en 2011.

“Ce sont eux qui l’ont demandé et ils ont peut-être embarrassé les hauts fonctionnaires du gouvernement jordanien avec leurs demandes », écrit-il.

Les Jordaniens ont été incapables de rejeter les demandes “par courtoisie et générosité“, selon le journal.

Le reportage n’a révélé aucune information sur les raisons pour lesquelles la Jordanie a décidé de commencer le processus de révocation de la citoyenneté des dirigeants palestiniens maintenant.

Source jpost.com

Adaptation : Marc Brzustowski – Jforum







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “La Jordanie va révoquer la citoyenneté d’Abbas et d’une trentaine de responsables de l’Autorité palestinienne

    1. DANY83270

      La Jordanie vient de commettre une entorse au Traité de Paix avec Israël car ce pays n’a pas le droit de retirer leur nationalité à ABBAS et ses complices qui deviendraient automatiquement apatrides, ce qui serait contraire à la charte des Droits de l’Homme de l’ONU, car il s’agit d’une magouille entre Arabes pour forcer l’ONU à la création d’un nouvel Etat arabe qui leur conférerait la nationalité palestinienne; bien entendu, c’est Israël, qui ferait les frais de cette combine, comme celle qui a permis la création du Royaume de Jordanie sur un territoire qui devait être consacré à la création du « Foyer Juif » en vertu de la Déclaration Balfour et de la Décision des Alliés à la Conférence de Sanrémo; j’estime qu’ Israël devrait dénoncer cette magouille en déposant un recours devant la Cour Internationale de Justice de La haye en faisant valoir que le Royaume de Jordanie a été spécialement créée pour accueillir tous les Arabes Palestiniens, d’où l’inutilité de la création d’un nouvel Etat palestinien en Judée-Samarie.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    191 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap