toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Force aérienne arabe syrienne masacre les Palestiniens de Yarmouk…et aucune condamnation !


La Force aérienne arabe syrienne masacre les Palestiniens de Yarmouk…et aucune condamnation !

Le régime syrien intensifie ses raids violents sur le camp palestinien Yarmuk au sud de Damas et les victimes sont par dizaines. Des avions de combat syriens ont frappé de nouveau, samedi 28 avril 2018, la ville Yarmouk,  peuplée de Palestiniens en banlieue sud de Damas, faisant des dizaines de victimes civils Palestiniennes.

Jusqu’ici, toutes les trêves précédentes avaient volé en éclats, y compris la seule acceptée par Damas et les organisations islamistes palestiniennes de Yarmouk. Bachar el-Assad veut en finir avec les rebelles islamistes Palestiniens.

Selon Damas, l’armée de l’air syrienne a frappé les positions de Jaysh Al-Islam en réponse au refus du groupe de remettre leurs positions dans le camp de Yarmouk à l’armée arabe syrienne SAA et leurs alliés palestiniens.

Jaysh Al-Islam a refusé à plusieurs reprises de remettre ses positions dans le camp de Yarmouk et Hajar Al-Aswad à l’armée syrienne, bien qu’ils soient assiégés aux côtés de l’État islamique.

L’offensive contre les Palestiniens de Yarmouk a fait au total plus de 113 morts palestiniens, selon les secours locaux. Ce sont en grande majorité des civils. Comme lors des précédents conflits, les plus vulnérables (femmes et enfants) font partie des premières victimes. Plus de 950 Palestiniens ont été blessés, dont 274 enfants ont été blessés.

À cause des bombardements syriens, la plupart des habitants s’enfuient et il ne reste plus qu’environ 18 000 réfugiés palestiniens ou citoyens syriens à Yarmouk.  Parmi  les cibles visées par l’armée syrienne une école élémentaire gérée par l’UNRWA qui est détruite. Un jardin d’enfants palestinien, construit sur des fonds publics australiens en 1997, est détruit.

Yarmouk, un quartier de 2,11 km2, a été bâti en 1957 par les réfugiés palestiniens dans la banlieue sud de Damas.

Aeham Ahmad, ce Palestino-Syrien de Yarmouk, qui a vécu les bombardements de Bachar al-Assad a publié une vidéo depuis la ville de Bonn, en Allemagne, pour alerter sur le massacre anti-palestinien en cours qui se déroule actuellement dans Yarmouk.

Le « pianiste de Yarmouk » a dit : « On a fui la Syrie pour ne pas y mourir nous les Palestiniens ».

Learn Hebrew online

Dorment-ils les humanistes pro-palestiniens ? C’est vrai que les arabo-musulmans peuvent s’entretuer sans aucune levée de boucliers dans les rangs des médias. La Ligue Arabe ne s’est pas réunie ! Mahmoud Abbas ne  saisit  pas le Conseil de Sécurité et les associations ne manifestent pas dans les rues ! Cela n’intéresse personne. Bizarre tout ca ! Il n’y a pas de juifs dans l’histoire. Donc pensez vous sérieusement que ça intéresse quelqu’un? Ils peuvent tuer en toute impunité, tant qu’Israël n’est pas dans le bain.

Des arabes qui tuent ( avec plaisir ) d’autre arabes …. c’est devenu tellement ordinaire … tellement naturel que les médias en parle pas mais quand Israel tire sur 16 terroristes du Hamas, alors c’est un drame planétaire.

Les forces aériennes syriennes frappent 70 palestiniens tués dans le sud de Damas

Selon les rebelles, les forces syriennes visent délibérément les civils palestiniens dont des femmes et des enfants.

Toutefois, selon le régime des dizaines de Palestiniens, dont plusieurs commandants et tireurs d’élite, ont été tués suite à des opérations lancées par l’armée syrienne dans le sud de Damas, la capitale syrienne. L’armée syrienne continue d’y progresser et a réussi à couper la voie d’approvisionnement des daechistes Palestiniens.

Les opérations menées par l’armée syrienne dans le sud de Damas se sont soldées par la mort d’environ 70 personnes, a annoncé Human Rights Watch syrien.

Des forces palestiniennes armées laïques du Front populaire de Libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG) appuyées par l’armée syrienne, participent aux attaques terrestres contre leurs frères  palestiniens islamistes  de Jaysh Al-Islam.

Le mouvement FPLP-CG, totalement engagé auprès des forces du président Assad, compte aujourd’hui de 1000 à 1500 combattants.

Lors du déclenchement du soulèvement en Syrie en mars 2011, les cadres du FPLP-CG se chargent d’étouffer la solidarité exprimée de certains réfugiés souvent islamistes palestiniens en Syrie vis-à-vis des groupes armés opposés au régime de Bachar el-Assad. Du fait de l’orientation pro-syrienne du mouvement depuis sa création, il se tiendra aux côtés du régime baasiste durant cette guerre contre les forces rebelles.

Des  forces palestiniennes comme la «Brigade Al Sayyaka»- en photo-  une milice de réfugiés palestiniens en Syrie  combat avec les forces du régime dans ses batailles contre les factions militaires palestiniennes  dans les quartiers et villes du sud Damas.

Des sources proches des rebelles syriens confirment la mort de plusieurs snipers dans la ville d’al-Qadam, et de Khaled Houshan lors de l’offensive aérienne de l’armée syrienne lancée il y a quelques jours à al-Asali. Houshan était l’un des principaux commandants de Daech dans le sud de Damas.

Par ailleurs, après de lourds affrontements avec les terroristes  opérant dans le sud de Damas, l’armée syrienne a réussi à reprendre une grande partie du quartier d’al-Madaniyah dans la ville d’al-Qadam à l’ouest d’al-Hajar al-Aswad.

À présent, l’armée syrienne est en train d’avancer dans les villes d’al-Joura, d’al-Qadam et d’al-Asali. Ses opérations spectaculaires dans le sud-est d’al-Hajar al-Aswad ont permis de couper toute liaison entre les éléments de Daech dans le secteur.

 

Bachar el-Assad veut en finir avec les rebelles Palestiniens 

Alors que l’armée syrienne a évacue les  forces sunnites, affiliés à l’Arabie saoudite, de la ville de Douma dans la Ghouta orientale, depuis une semaine des nouvelles font état de la mobilisation des forces du regime pour lancer une nouvelle opération dans le Sud de la capitale visant les rebelles Palestiniens qui attaquent les forces pro-regime.

Le quotidien syrien, Al Watan a annoncé que l’armée avait dépêché d’importante quantité d’armes et d’équipements militaires à destination du Sud de Damas.

Ces équipements militaires ont été envoyés vers le Nord du camp d’al-Yarmouk et la localité d’al-Qadam. Il semble que l’armée syrienne envisage d’en finir avec les terroristes de Daech et d’autres groupes armés sur cette zone.

Cette opération vise à surplomber la région méridionale de Damas qui englobe le camp d’al-Yarmouk et les localités d’Al-Tadamon, al-Hajar al-Aswad et al-Qadam où opèrent les éléments de Daech et du Front al-Nosra (rebaptisé le Front Fatah al-Cham).

Au cours des derniers jours, l’armée syrienne a également envoyé des équipements militaires sur l’axe « Dhabbul », qui est en fait une ligne de contact avec les terroristes sunnites de Daech qui occupent la partie sud du quartier d’Al-Tadamon.

Daech a été récemment divisé en trois groupes dans le sud de Damas. Le plus grand groupe est basé à Al-Hajar al-Aswad. Le deuxième groupe se trouve à al-Yarmouk et le troisième est situé dans la partie sud du quartier Al-Tadamon.

Le sud de Damas, est la dernière région de la capitale syrienne où opèrent les terroristes de Daech et du Front al-Nosra. Les  sunnites qui ont été déployés dans les districts du Sud de la banlieue de Damas auraient fini par accepter la trêve avec l’armée syrienne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “La Force aérienne arabe syrienne masacre les Palestiniens de Yarmouk…et aucune condamnation !

    1. SAHSAN Rosa

      chut! ce n’est pas ISRAEL qui bombarde, alors l’UE n’en a rien à faire des
      palestiniens de Syrie. Et puis on est dimanche Macron ne peut pas appeler
      à la retenue, ISRAEL il dort.
      ROSA

    2. franck

      dans cette affaire je ne sais plus qui est terroriste qui est l armee qui est independentiste qui est kurde qui est chiite qui est qui je me demande si ils le savent eux

    3. Toni

      Si savait été Israël, les plaintes, les condamnations seraient venu de tous les coins du monde. Quelqu’un a dit que Macron dort, ben il faut pas réveillé un président qui dort. Et puis il dira rien sinon plus de pétrole.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *