toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Emmanuel Macron: « il existe un vieil antisémitisme français, nous devons le reconnaître »


Emmanuel Macron: « il existe un vieil antisémitisme français, nous devons le reconnaître »

Le président s’est exprimé à ce sujet lors d’une rencontre avec des étudiants américains à Washington.

Debout en bras de chemise sur une estrade aux allures de ring de boxe, le président français Emmanuel Macron s’est offert un moment d’expression libre, mercredi 25 avril, au dernier jour de sa visite d’État à Washington. Il était invité à une séance de questions-réponses avec plus d’un millier d’étudiants de l’université George Washington.

Le chef de l’État connaît l’exercice, qu’il a déjà mené en Inde ou au Burkina Faso. Les questions étaient variées: grèves à la SNCF, division gauche-droite, politique africaine, Syrie, lutte contre Daech, immigration, avenir de l’Europe, mais aussi antisémitisme en France.

Interrogé à ce sujet, alors que 300 personnalités ont signé dimanche un « manifeste contre le nouvel antisémitisme » en France, dénonçant un « silence médiatique » et une « épuration ethnique à bas bruit » dans certains quartiers, Emmanuel Macron a estimé que l’antisémitisme était une réalité qu’il fallait « nommer » et « reconnaître ».

 « Il y a deux racines de ce nouvel antisémitisme, a expliqué le président. La première est liée à l’importation du conflit entre Israël et la Palestine. Certaines personnes en France souhaitent reproduire ce conflit international au sein même de la société française. La deuxième racine est une sorte d’ancien antisémitisme français, qui existait au début du siècle et qui reprend de l’ampleur. C’est une forte préoccupation pour moi. Nous devons le reconnaître. »

« Cela va prendre du temps, il faut être dur et je serai dur. L’antisémitisme est incompatible avec la République française », a-t-il ajouté, d’après une retranscription de franceinfo. Selon une journaliste, le président a évoqué l’organisation par l’Éducation nationale de « cours » pour lutter contre ce « nouvel antisémitisme ».

« Il existe un vieil antisémitisme français. Nous devons le reconnaître et protéger nos concitoyens de confession juive. La République française ne serait pas la même sans eux. Ils appartiennent à la République. »

Applaudi après un plaidoyer pour la tolérance

C’est sur une question sur l’immigration, l’islam et l’insécurité, posée par une étudiante qui voyait un lien entre ces sujets, qu’Emmanuel Macron a le plus longuement répondu, avec un plaidoyer pour la tolérance qui a été très applaudi.

Il était particulièrement attendu là-dessus, certains étudiants le soupçonnant d’être anti-immigrant et islamophobe. Une image alimentée par les félicitations que lui avait adressées la veille Donald Trump, qui a salué les mesures « pas toujours populaires » prises par la France pour lutter contre « l’immigration incontrôlée ».

« L’islam est un défi pour nos sociétés parce que cette religion est nouvelle, originaire d’une autre partie du monde », a plaidé le président français. « Maintenant des millions de personnes y croient et ce sont nos concitoyens, avec les mêmes droits. Il existe une tension avec l’islam parce que nos populations ne sont pas habituées, parfois. La bonne réponse n’est pas de dire que nous devons nous en débarrasser », a-t-il dit, déclenchant des applaudissements de la salle.

« La meilleure réponse est la tolérance et que chacun respecte les règles. Si au nom de votre religion, vous ne respectez pas les lois, je suis contre vous mais vous pouvez croire à ce que vous voulez », a-t-il dit.

Quant à l’immigration il a défendu le principe de la loi en cours d’adoption en France, qui améliore le droit d’asile mais limite l’entrée de ceux venus pour des raisons économiques. « Vous ne pouvez pas accepter tout le monde car n’est pas une charge soutenable pour la société française », a-t-il plaidé.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 14 thoughts on “Emmanuel Macron: « il existe un vieil antisémitisme français, nous devons le reconnaître »

    1. Moka

      Importation du conflit israélo palestinien quand ce sont des musulmans qui agressent des juifs amalgames honteux lorsque l on ose faire le lien des actes terroristes islamistes avec l islam.Vous connaissez le refrain ceci n a rien à voir avec l islam.,l islam est une religion de paix et d amour.Pour les muzz bien sûr on ne parle jamais d amalgames. Tous les juifs qu’ ils soient français,belges,…representent pour une franche partie de la population musulmane le mal à l état pure,faute d avoir un JUIF israelien à se mettre sous la dent certains musulmans préfèrent persécuter ceux qui vivent parmi eux.Tous les israéliens sont juifs pour eux.

    2. Moka

      Même si dans le passé l église à fait pas mal de tord aux juifs, les tueurs de juifs aujourd’hui sont à 90 % des muzz.

    3. Moka

      En tant que chrétienne je reconnais que nous avons participés au génocide des juifs à cause de cette haine inexcusable et anti biblique .Les juifs sont nos frères aimons les .Proverbe juif:L’ami aime tout temps ,Et dans le malheur il se montre un frère .Proverbe17:17.

    4. Moka

      Mon père m a toujours éduqué dans la haine des juifs qu il déteste et ne manque aucune occasion de les blâmer ,les insulter .Plus mon père m incitait à haïr les juifs au plus je le les aimais .Cette haine des juifs dans lequelle j ai été éduqué n a fait qu’accroître mon amour pour Israël et tous les juifs du monde.

    5. C. Hamon

      Importation du conflit israélo palestinien pour justifier le racisme en France ???

      Je n’ai jamais rien entendu de plus mensonger et de plus grotesque !

      A y réfléchir, … C’est plutôt et effectivement le racisme musulman envers les juifs qui nourrit le conflit Israélo/Arabe.

      Attention, ce n’est pas l’inverse !

    6. Moka

      Associé les juifs de France au conflit israélo palestinien n est pas un amalgame pour eux.Mais associer les actes terroristes avec l islam est un amalgame honteux.Curieux n est ce pas!

    7. Jacques

      Mais quoi ce commentaire à la con un veil antisemitisme on parle d aujourd’hui ou les arabes ont créé un antisemitisme il vas bientôt nous parler de l anti sémitisme de François 1er aussi il a peur d appelle un chat un chat et comme d habitude il n a pas les C… de nommer les arabes et comme d habitude les zig zag à la française pauvre con

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    300 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap