toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

51 membres du Congrès exigent la fin du statut de réfugiés palestiniens


51 membres du Congrès exigent la fin du statut de réfugiés palestiniens

La lettre, envoyée par Rep. Doug Lamborn (républicain du Colorado) demande de déclassifier un rapport du Département d’ Etat sur le nombre de personnes actuellement considérées comme des « réfugiés palestiniens » par les Nations Unies en comparaison avec la définition  de réfugié du gouvernement américain.

Les États-Unis ont fourni plus de 1 milliard de dollars à ces «réfugiés» par l’intermédiaire de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA) au cours des quatre dernières années.

Le Forum a longtemps cherché à mettre fin au business des faux réfugiés palestiniens qui n’ont pas vécu en 1946-48 dans ce qui est aujourd’hui Israël.

UNRWA-logo.jpg

La lettre dit en partie: «Tout comme votre action courageuse en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël et en y déplaçant notre ambassade, il est temps de mettre fin à la fiction du« droit au retour »et de rapprocher le conflit de la conclusion.

Sous Obama, un rapport du département d’État basé sur l’amendement Kirk est venu questionner la loi de finance de 2012 et a demandé au département d’État de déterminer le nombre de vrais réfugiés. Les projets de loi de financement pour 2014 et 2015 ont réaffirmé cette exigence. Enfin, en 2015, le Département d’État a remis le rapport au Congrès, mais l’a classé, espérant ainsi dissimuler son contenu aux contribuables américains.

Cette lettre est un prélude à la loi sur les bénéficiaires de l’UNRWA qui sera bientôt mise en place , qui (i) redéfinira le terme «réfugié de Palestine» afin d’exclure les descendants, les détenteurs de passeports et ceux vivant en Cisjordanie et à Gaza. Cela permettra de réduire le nombre de réfugiés des 6 millions actuels et de passer à environ 20 000 et de diminuer; et il (ii) exigera des Palestiniens qui ne correspondent pas à la définition de l’USG, mais qui souhaitent recevoir une assistance américaine pour reconnaître qu’ils ne sont pas des «réfugiés de Palestine».


Le Forum du Moyen-Orient fait la promotion des intérêts américains au Moyen-Orient. « Nous espérons que le président Trump sera d’accord que les fonds américains devraient aider à mettre fin au conflit israélo-arabe plutôt que de le perpétuer », a déclaré Gregg Roman, directeur du Forum Moyen-Orient.

Dans des affaires connexes, The Guardian , Al-Monitor et NPR déclarent que le président Trump a adopté le point de vue du MEF lorsqu’il a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël; tandis que le Washington Free Beacon affirme que EJ Kimball du MEF «a contribué à galvaniser» l’adoption de la loi sur la force de Taylor, qui a stoppé le financement américain de l’Autorité palestinienne jusqu’à ce que ce dernier cesse ses paiements aux terroristes.

 

Source: Forum.org





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap