toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Uwe Tellkamp, lauréat 2008 du Goncourt allemand : « 95 % des réfugiés ne fuient pas la guerre mais viennent ici pour s’installer dans le système des aides sociales »


Uwe Tellkamp, lauréat 2008 du Goncourt allemand : « 95 % des réfugiés ne fuient pas la guerre mais viennent ici pour s’installer dans le système des aides sociales »

Les écrivains Durs Grünbein et Uwe Tellkamp se sont livrés dans leur ville natale à une joute verbale sur la politique envers les réfugiés et la liberté d’opinion. Lors de ce débat devant plusieurs centaines de spectateurs réunis au Palais de la culture de Dresde, Tellkamp, 49 ans, auteur de « La Tour », a défendu surtout les positions d’extrême droite de l’AfD et du mouvement islamophobe et xénophobe Pegida. Sur les motifs des réfugiés, il a dit notamment :  « La plupart ne fuient pas la guerre ou la persécution, mais viennent ici pour s’installer dans le système des aides sociales, à plus de 95 pourcent» Tellkamp a en outre tenu contre les médias des propos relevant de la théorie du complot : « Beaucoup de journalistes sont sur la ligne du gouvernement. »

L’un des points de départ du débat fut la « Charte 2017 », créée par une libraire de Dresde. Elle réagissait par là à la façon dont la Foire du livre de Francfort s’était comportée en 2017 avec les maisons d’édition de droite. Dans le combat contre la droite, la société n’est « plus loin d’une dictature de la pensée« , peut-on lire dans l’appel. Tellkamp l’avait signé, mais pas Grünbein.

Grünbein, 55 ans, s’est prononcé pour un changement de climat dans le débat politique et a soutenu la politique envers les réfugiés du gouvernement fédéral. […]

Après les déclarations controversées de l’écrivain Tellkamp, la maison d’édition Suhrkamp a pris ses distances avec l’auteur qu’elle publie.

Dresdner Neueste Nachrichten

(Traduction Fdesouche)







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Uwe Tellkamp, lauréat 2008 du Goncourt allemand : « 95 % des réfugiés ne fuient pas la guerre mais viennent ici pour s’installer dans le système des aides sociales »

    1. Pinhas

       » 95 % des réfugiés ne fuient pas la guerre mais viennent ici pour s’installer dans le système des aides sociales  » .

      Pas la peine d’être lauréat au prix Goncourt pour s’en être rendu compte .

      Mais seuls quelques personnes comme Monsieur Tellkamp osent l’affirmer haut et fort .

      Il faut que ça bouge et que ça gueule .

    2. michel boissonneault

      bravo et merci a cet intello ….maintenant le plus dure sera de convaincre ou de réveiller tout les intello gachiste bien pensant du danger de l’invasion muzz

    3. Jacques B.

      Décidément, ces journalistes sont impayables :

      « mouvement islamophobe et xénophobe Pegida.[…] Tellkamp a en outre tenu contre les médias des propos relevant de la théorie du complot »

      Le problème, c’est que de plus en plus de gens voient avec leurs yeux que ces choses sont bien réelles, et que la théorie du complot, ce sont désormais les journalistes comme celui-ci qui la soutiennent.
      Le divorce entre la population et les élites autoproclamées que sont les « journalistes » est de plus en plus manifeste…

    4. grégory

      Quand ils auront vidé nos caisses et pris le pouvoir ils seront à nouveau chez eux avec un gouvernement comme au bled mais sans pitrole .et pour nous ce sera la valise ou le cercueil .
      Elle est pas belle la vie.
      Merci la fronce en marche en kami et babouches!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *