toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Syrie : après Afrin, le dictateur islamiste Erdogan annonce prendre Tal Rifaat comme prochaine cible


Syrie : après Afrin, le dictateur islamiste Erdogan annonce prendre Tal Rifaat comme prochaine cible

Après avoir pris le contrôle d’Afrin, dans le nord de la Syrie, le 18 mars dernier, la Turquie a déclaré vouloir poursuivre son offensive contre les milices kurdes vers Tal Rifaat. L’opération militaire devrait également continuer en Irak, à Sinjar.

«Si Dieu le veut, nous ferons en sorte que cette opération atteigne son but en prenant le contrôle de Tal Rifaat d’ici peu», a annoncé le dictateur islamiste turc Recep Tayyip Erdogan le 25 mars à Trabzon, sur la côte de la mer Noire, lors d’un meeting devant les membres de son parti (AKP), selon le quotidien turc Hürriyet.

Une semaine après avoir pris le contrôle de la ville d’Afrin, dans le nord de la Syrie, la Turquie entend ainsi poursuivre son offensive contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) lancée le 20 janvier dernier. Tal Rifaat, située à une quarantaine de kilomètres au nord d’Alep et une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Afrin, sera la prochaine étape de l’armée turque, avant de continuer vers Manbij, Aïn al-Arab (nom de Kobané en arabe), Tal Abyad, Ras al-Aïn et Qamichli.

Le dictateur turc a également fait état du bilan de l’opération «Rameau d’olivier», se targuant d’avoir «éliminé 3 747 terroristes». Une opération qui ne devrait pas se limiter à la Syrie, puisqu’Erdogan a également annoncé vouloir s’en prendre aux combattants kurdes à Sinjar, en Irak, où le PKK aurait fui d’après lui.

Membre de l’OTAN, Ankara considère les YPG comme une organisation «terroriste», alors que ces combattants kurdes sont soutenus et armés par Washington pour combattre le groupe Etat islamique.

Selon les chiffres de l’armée turque, 46 soldats turcs ont été tués depuis le lancement de l’offensive «Rameau d’olivier». Dans ce cadre, l’armée turque s’appuie sur les rebelles de l’Armée syrienne libre, un conglomérat de groupes armés, pour certains islamistes, soutenus par Ankara.

L’avancée des forces pro-turques a entraîné ces dernières semaines un exode massif de civils, faisant craindre un nouveau drame humanitaire dans un pays ravagé par un conflit entré dans sa huitième année.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Syrie : après Afrin, le dictateur islamiste Erdogan annonce prendre Tal Rifaat comme prochaine cible

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    158 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap