toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Rio de Janeiro : “Combattants sans frontières” des volontaires de Tsahal au secours de la population pauvre ou sinistrée des favelas


Rio de Janeiro : “Combattants sans frontières” des volontaires de Tsahal au secours de la population pauvre ou sinistrée des favelas

Vingt-cinq jeunes israéliens fraîchement libérés de Tsahal se sont rendus à Rio de Janeiro pour une opération de bénévolat dans les quartiers pauvres de Rio de Janeiro.

Ils font partie de l’organisation israélienne “Combattants sans frontières” qui agit à travers le monde auprès de populations pauvres ou sinistrées. Dans les favelas, ces “fameux” bidonvilles qui entourent les grandes métropoles brésiliennes, ces jeunes s’occupent essentiellement d’enseigner l’anglais et les mathématiques à des enfants et de restaurer des centres sociaux.

L’un de ces volontaires est Lior Tabibi, ancien officier de l’armée de l’air, qui a choisi d’intégrer cette association en souvenir de son ami le capitaine Tal Nahman hy”d, tombé en 2014 lors d’une opération à Gaza: “Lior hy”d et moi avions convenu de participer aux actions de ‘Soldats sans frontières’. Après qu’il soit tombé, j’ai décidé de le faire en sa mémoire, car il aimait aider les autres pour le principe, sans attendre de récompense. Je suis sûr que s’il était en vie, nous serions ensemble ici aujourd’hui”.

Pour communiquer avec les habitants, l’équipe de volontaires israéliens se fait aider par des jeunes juifs de la communauté de Rio de Janeiro.

L’association “Combattants sans frontières” a été fondée en 2014 par trois anciens officiers de l’unité d’élite Duvdevan,  qui lors d’un voyage en Extrême-orient se sont rendu compte du nombre d’Israéliens qui voyagent dans certains pays du tiers-monde et qui pourraient y faire du volontariat humanitaire. Ils ont décidé de créer cette association pour venir en aide à ces populations et en même temps, leur faire connaître ce que sont réellement Tsahal et Israël.

La délégation qui est partie en 2018 s’appelle “Equipe Danièle”, en mémoire de Danièle Sonnenfeld z.l., volontaire du Sherout Leoumi, tuée dans un accident de voiture il y a trois ans alors qu’elle revenait d’une opération de volontariat à l’hôpital Schneider auprès d’enfants atteints du cancer.

Il s’agit de la treizième délégation depuis la création de l’association. Les volontaires israéliens se rendent notamment au Népal, en Inde, en Afrique du Sud, au Guatemala, au Mexique, en Argentine et en Ethiopie. Il s’agit d’une formule qui permet d’allier le fameux “trip” des jeunes libérés de l’armée à une activité d’entraide auprès de populations défavorisées.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *