toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les responsables de l’ONU narguent les Israéliens


Les responsables de l’ONU narguent les Israéliens

Les diplomates des Nations-unis se moquent vraisemblablement des Israéliens. Ils se partagent les rôles en envoyant des messages contradictoires sur Israël . Une diplomate juive de l’ONU estime que «L’Unesco doit servir à enseigner la mémoire de la Shoah» tandis qu’un autre diplomate musulman onusien du Conseil des droits de l’Homme considère lui que «Les implantations israéliennes sont un crime de guerre.»

 

Audrey Azoulay : «L’Unesco doit servir à enseigner la mémoire de la Shoah»

Audrey Azoulay a déclaré, suite à la décision officielle d’Israël de se retirer de l’organisation, qu’en sa qualité de directrice générale de l’Unesco, elle regrettait «profondément» de recevoir la notification du gouvernement israélien, se disant «convaincue que c’est au sein de l’Unesco, et non pas en dehors, que les États peuvent le mieux agir pour contribuer à résoudre des différends qui touchent aux domaines de compétence de l’organisation».

La fille du conseiller de Mohammed VI entend «la prévention de l’antisémitisme» et le développement d’un «programme unique d’enseignement de la mémoire de la Shoah».

«Israël a toute sa place au sein de l’Unesco», a assuré la directrice générale dans une tentative d’inciter Jérusalem à revenir sur sa décision, prise suite aux discriminions contre l’État juif par la domination du bloc des pays islamiques.

«Face aux désaccords qui peuvent exister entre les Etats membres (…), rester pleinement impliqué dans le fonctionnement de l’Unesco permet de poursuivre un dialogue, une coopération et des partenariats plus que jamais nécessaires au renforcement desquels je me suis engagée à consacrer tous les efforts dès ma prise de fonctions», a ajouté Audrey Azoulay, qui voit en l’absence de l’État Juif au sein de cette organisation un premier échec dans sa mission à l’Unesco.

Conseil des droits de l’Homme de l’ONU : «Les implantations israéliennes sont un crime de guerre»

Sous impulsions des pays arabes,  le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, Zeid Ra’ad al-Hussein, a déclaré dans un rapport publié la semaine dernière que la politique d’implantations israéliennes en Cisjordanie et à Jérusalem-Est constitue un «crime de guerre».

«L’établissement et l’expansion des colonies en territoire palestinien occupé par Israël, ainsi que les mesures juridiques et administratives permettant des incitations socioéconomiques, des services de sécurité, des infrastructures et des services sociaux aux citoyens israéliens résidant en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, équivaut au transfert par Israël de sa population en territoire palestinien occupé», a déclaré le prince jordanien.

Learn Hebrew online

«Le transfert de la population par un Etat occupant sur un territoire occupé est une grave violation de l’article 147 de la quatrième Convention de Genève et donc un crime de guerre», a ajouté le Haut Commissaire aux droits de l’Homme.

Le rapport de Zeid Ra’ad al-Hussein sur les implantations israéliennes en Cisjordanie, publié le 7 mars 2018 sur le site internet du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, appelle l’Etat hébreu à stopper ses activités liées à la politique d’implantation.

Zeid Ra’ad al-Hussein, le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme

Selon lui, entre novembre 2016 et octobre 2017, les mises en chantier de logements dans les implantations étaient en baisse, mais l’activité de planification avait augmenté. Les plans de 10 000 logements ont avancé, 6 500 dans la zone C de Cisjordanie et 3 100 à Jérusalem-Est, a précisé Zeid Ra’ad al-Hussein. Des appels d’offres ont été annoncés pour 3 166 logements dans les implantations en Cisjordanie, contre 673 l’année précédente, a-t-il ajouté.

Ce texte est l’un des six rapports sur Israël qui seront présentés au Conseil le 19 mars 2018 : cinq accusent l’Etat hébreu de violations des droits de l’Homme en Cisjordanie et à Jérusalem-Est et le sixième se concentre sur les actions israéliennes dans la région du Golan.

Dans la foulée, le représentant du Royaume-Uni a indiqué que son pays était «extrêmement préoccupé par la situation en Israël et dans les territoires palestiniens occupés, y compris le traitement des mineurs palestiniens détenus par l’armée israélienne».

«Les expansions de colonies, les démolitions de biens palestiniens et les projets de lois visant à étendre la souveraineté d’Israël au-delà de la ligne verte sont très préoccupants et nous exhortons Israël à mettre un terme à ces pratiques», a ajouté le représentant britannique.

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Les responsables de l’ONU narguent les Israéliens

    1. LeClairvoyant

      L’ONU doit condamner d’abord, l’expansion de l’Arabie depuis le VII siècle vers les territoires chrétiens, puis ces musulmans continuent leurs expansions vers l’Europe et le reste du monde non musulman. Est-ce légale? Ces territoires ne sont pas musulmans. Par contre la Judée-Samarie sont des territoires juifs et terre des leurs ancêtre depuis plus de 3 000 ans; volés par les musulmans les chrétiens, etc.
      L’ONU valide les vols de 30 millions de Km² en faveur des musulmans, et ne rend pas justice, quand les juifs récupèrent leurs territoires ancestrales. soit 5 000 km² en Judée Samarie.

    2. Gadrin

      « Ainsi si les nations du monde viennent à dire à Israël : « Vous êtes des voleurs, vous avez conquis les terres des sept nations ! », on pourra leur répondre : « Toute la terre appartient au Saint béni soit-Il. C’est Lui qui l’a créée et Il l’a donnée à qui bon lui a semblé. (Cf. Yirmeya 27, 5). C’est par Sa volonté qu’Il les a données à ces peuples, et c’est par Sa volonté qu’Il les leur a reprises et qu’Il nous les a données ! » (Yalqout chim‘oni, Bo 187). »

      (Rachi sur Bereshit 1:1)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *