toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le dictateur islamiste Erdogan envisage de s’allier à l’Irak pour détruire les Kurdes irakiens dans le silence assourdissant de l’Union Européenne


Le dictateur islamiste Erdogan envisage de s’allier à l’Irak pour détruire les Kurdes irakiens dans le silence assourdissant de l’Union Européenne

Le ministre des Affaires étrangères turc a annoncé le lancement d’une opération militaire commune avec Bagdad contre les combattants kurdes en Irak. Cette offensive a pour but de détruire le nouveau Kurdistan indépendant. L’Union Européenne est particulièrement silencieuse sur les exactions du dictateur islamiste Erdogan, elle qui est pourtant si prompt à vouloir donner des leçons à Israël…

C’est un nouveau scénario sous forme d’hypothèse qui vient s’ajouter au dossier kurde, déjà complexe : Ankara et Bagdad pourraient bien lancer une offensive militaire conjointe contre les Kurdes irakiens après les élections parlementaires et régionales qui se tiendront en Irak le 15 mai prochain.

S’entretenant avec des journalistes de la chaîne CNN Türk dans un vol qui l’amenait d’Allemagne en Autriche le 8 mars, Mevlut Cavusoglu, le ministre des Affaires étrangères turc, a en effet évoqué la probabilité d’une alliance turco-irakienne contre les Kurdes d’Irak. Selon lui, les soldats turcs devraient avoir achevé l’opération Rameau d’olivier lancée sur l’enclave kurde Afrin, en Syrie, d’ici le mois de mai, et pourraient alors être déployés dans le nord de l’Irak.

Le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), en lutte contre Ankara depuis le début des années 1980 dans les régions du sud-est de la Turquie et considéré comme terroriste par le dictateur Erdogan possède plusieurs camps dans les montagnes de Qandil, dans la partie septentrionale de l’Irak. D’après la Turquie, ceux-ci lui permettraient de lancer régulièrement des attaques sur le territoire turc – argument motivant très vraisemblablement l’implication d’Ankara dans une éventuelle opération militaire conjointe avec Bagdad.

Côté irakien, la région indépendante du Kurdistan reste un problème majeur pour le gouvernement de Bagdad. Réagissant à la déclaration d’indépendance des Kurdes irakiens fin septembre 2017, l’armée irakienne avait lancé une opération militaire en octobre pour reprendre le contrôle de la région pétrolifère de Kirkouk, que les Kurdes contrôlent depuis 2014.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Le dictateur islamiste Erdogan envisage de s’allier à l’Irak pour détruire les Kurdes irakiens dans le silence assourdissant de l’Union Européenne

    1. LeClairvoyant

      Les Complices des massacres et génocides sont toujours sourds et aveugles. Que ce soit le génocide Arménien en Turquie, qui ce soit la massacres des juifs par les nazis dans toute l’Europe, ou qui ce soit les massacres des Yézidis ou des kurdes par la Turquie et les irakiens.
      La Turquie et son dictateur sont très dangereux. Son musulmans et pas des européens

    2. LeClairvoyant

      Les Complices des massacres et génocides sont toujours sourds et aveugles. Que ce soit le génocide Arménien en Turquie, qui ce soit le massacres des juifs par les nazis dans toute l’Europe, ou qui ce soit les massacres des Yézidis ou des kurdes par la Turquie et les irakiens.
      La Turquie et son dictateur sont très dangereux. Son musulmans et pas des européens

    3. Salmon

      Les Kurdes alliés de l Europe en plus dans la guerre contre un ennemi commun
      Isis !!!
      C’est monde
      Ils r regarde leurs alliés de la liberté se faire éliminer

      C immonde

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap