toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des militants gauchistes pro-palestiniens vandalisent deux statues de la reine Victoria à Montréal


Des militants gauchistes pro-palestiniens vandalisent deux statues de la reine Victoria à Montréal

Des activistes proches de la cause palestinienne ont vandalisé deux statues de la reine Victoria au centre-ville de Montréal, la semaine dernière, en les aspergeant de peinture verte.

Dans un texte de revendication mis en ligne les militants gauchistes ont dénoncé des symboles représentant « un héritage criminel de génocide, de meurtres de masse, de torture, de massacres, de terrorisme, de famines forcées, de vols, de dénigrement culturel, de racisme ». « Cet héritage devrait être dénoncé et attaqué », continue le texte.

Les deux statues visées sont situées à l’Université McGill et au square Victoria. Elles ont toutes deux plus d’un siècle.

Loading...

« On va enquêter là-dessus, a indiqué Jean-Pierre Brabant, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal. On va vérifier s’il n’y a pas de caméra de surveillance et avec les photos publiées sur les réseaux sociaux, on va voir si on ne pourrait pas identifier ces personnes-là. »

Le règne de la reine Victoria (1819-1901) représente l’apogée de l’Empire britannique. C’est elle qui occupait le trône lors de la Confédération canadienne.

Après qu’elle monta sur le trône en 1837, la jeune Victoria avait un Premier ministre Juif Benjamin Disraeli.

Modeste enfant du peuple, Juif baptisé anglican à l’âge de douze ans, ne disposant d’aucune fortune mais ambitieux et volontiers, il a joué un rôle central dans la création du Parti conservateur moderne dont il formalise la doctrine. Par sa grande influence sur la politique étrangère, il a associé les conservateurs à la gloire et à la puissance de l’Empire britannique. Il fut Leader de la Chambre des communes (1874–1880).

Fils de l’écrivain Isaac D’Israeli et petit-fils d’un réfugié Juif italien né dans un ghetto non loin de Venise, à priori rien ne laissait présager à Benjamin Disraeli une brillante carrière politique, alors réservée aux classes supérieures, aux aristocrates sortis d’Oxford ou de Cambridge, ou aux propriétaires terriens. Il développe une forte amitié avec la reine Victoria qui le fait comte de Beaconsfield en 1876.

Le mandat de Disraeli est dominé par la question d’Orient, désignant le déclin de l’Empire ottoman.

Learn Hebrew online

Il pousse ainsi les intérêts britanniques à prendre des parts dans la compagnie du canal de Suez en Égypte ottomane. En 1878, devant les victoires russes contre les Ottomans, Disraeli mène la délégation britannique au congrès de Berlin et négocie des termes favorables au Royaume-Uni.

Benjamin Disraeli et la reine Victoria, qui avait cet hubris britanica, cet orgueil, cette fierté nationale.

Disraeli entame une carrière d’avocat mais se tourne vers la politique dans les années 1830 et est élu à la Chambre des communes comme député  en 1837.

Loading...

Elu aux Communes à 33 ans, ministre, puis deux fois Premier ministre d’un empire sur lequel le soleil ne se couche jamais, proche de la reine Victoria à qui il offre le titre d’impératrice des Indes, il investira dans le Canal de Suez, endroit stratégique réduisant de plusieurs semaines le voyage entre le Royaume Uni et les Indes, instaurera le Reform Act en 1867, et fera entrer le parti conservateur dans l’ère moderne.

Cet enfant du peuple qui côtoiera les plus grandes personnalités de son époque, façonnera le visage actuelle de la politique britannique, et deviendra un ami proche de Victoria. Disraeli fit de son parti- conservateur- le principal défenseur de l’Empire britannique et soutien d’actions militaires pour asseoir sa domination.

Les Arabes accusent Disraeli de prendre la voie  raciste dans le sens d’une domination juive sur le monde. Il lui reproche sa proximité avec le Lord Lionel Walter Rothschild (1868-1937), éminence de la communauté juive britannique et financier du mouvement sioniste. Ce vers ce dernier que Arthur James Balfour adresse sa célèbre Déclaration dans laquelle le  Gouvernement de Sa Majesté envisage l’établissement en Palestine d’un Foyer national pour le peuple juif.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Des militants gauchistes pro-palestiniens vandalisent deux statues de la reine Victoria à Montréal

    1. michel boissonneault

      c’est le problème au Québec …. les gauchistes de Québec Solidaire sont antisémite et ignorant car la Reine Victoria avait comme préoccupation Première l’éducation de la jeunesse …. ce que les membres de Québec Solidaire ignore …
      pour moi les membres de ce Parti politique sont un danger public

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *