toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Gallimard ne renonce pas à publier les pamphlets antisémites de Céline


Gallimard ne renonce pas à publier les pamphlets antisémites de Céline

Je n’y ai pas renoncé », a déclaré Antoine Gallimard, le PDG de la maison d’édition, qui s’exprime pour la première fois depuis

la polémique dans les colonnes du Journal du dimanche (JDD), dimanche 4 mars. Il veut offrir « une édition scientifique de ces textes, (…) comme des sources importantes de l’antisémitisme en France ».

« La raison de cette suspension est simple : on ne construit rien de valable dans un incendie, on ne peut pas se faire entendre dans un amphithéâtre en ébullition. »
Il réfute l’idée qu’il aurait été convoqué par le gouvernement en décembre 2017 à ce sujet. « Le terme “convocation” est inexact, assure-t-il. J’ai reçu une lettre du délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, Frédéric Potier, et j’ai choisi de le rencontrer. » Ecoutant les appréhensions du délégué quant à une absence de mise en contexte, M. Gallimard lui avait fait savoir que cette réédition des textes serait accompagnée d’un « appareil historique », avec une analyse du professeur d’université Régis Tettamanzi et d’une préface signée de l’écrivain Pierre Assouline.

Un projet polémique

Le projet de rééditer les pamphlets antisémites de Céline (Bagatelles pour un massacre, 1937 ; L’Ecole des cadavres, 1938 ; Les Beaux Draps, 1941) avait suscité une vague d’indignation, notamment celle de Serge Klarsfeld, président de l’association Fils et filles de déportés juifs de France.

Antoine Gallimard justifie à nouveau dans le JDD son projet « par goût de la vérité » et par la nécessité de montrer « la coexistence du génie et de l’ignoble en un seul homme ». Les textes concernés ont été rédigés par l’auteur du Voyage au bout de la nuit entre 1937 et 1941, et devraient tomber dans le domaine public en 2031 (soit soixante-dix ans après la mort de l’écrivain).

Les pamphlets de Céline ne sont pas interdits en France, mais ils n’ont pas été réédités depuis la fin de la seconde guerre mondiale. L’écrivain lui-même, puis sa veuve, Lucette Destouches, âgée de 105 ans, s’y opposaient.(…)

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Gallimard ne renonce pas à publier les pamphlets antisémites de Céline

    1. Robert Davis

      Je pense que l’antisémitisme n’a pas d’avenir ni en France ni ailleurs : Israel existe et se développe très bien et l’antisémitisme le nourrit il représente la force qui manquait aux Juifs et qui était le côté faible des juoifs dont se nourissait les antisémites. TOUT A CHANGE que cela leur plaise ou non. En attendant les Juifs (et les chrétiens)devraient se replier dans des quartiers sans arabes pour attendre le bon moment pour expulser les arabes ce qui ne saurait tarder.

    2. alauda

      Il y a longtemps que j’ai fichu l’illisible Voyage à la poubelle, alors ses pamphlets… pff ! direct le pilon ou le boycott de Gallimard.

    3. gregory

      Il parait que l’argent n’à pas d’odeur.
      Mais quand il s’agit d’antisémitisme il à l’odeur des charniers en putréfaction.
      Je crache sur ce connard qui pue de la gueule et qui veut se faire du fric sur les écrits d’un raciste débile, céline ou hitler c’est de la merdre!

    4. Paul

      Une tradition familiale toujours entretenue. Gallimard à bien profité de l’occupation… Gallimard s’arrange des écrits répugnants de cet être répugnant.

    5. Pascale

      Gallimard publie la traduction du coran en français et personne s’en offusque, alors pourquoi ne publierait il pas les pamphlets antisémites de Céline?

    6. alauda

      https://twitter.com/Havamsallem/status/971483995409035265

      Je me demande qui lit encore Céline, en dehors de quelques morceaux choisis d’anthologies soigneusement expurgées. Sans doute, une infime minorité.
      L’école de la haine majoritaire est ailleurs et ne lit ni Céline, ni ne lira a fortiori le document précité, faute de lecteurs suffisamment aguerris pour s’atteler à pareil ouvrage.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *