toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Etre chrétien en Algérie, un calvaire quotidien : témoignage d’un prêtre


Etre chrétien en Algérie, un calvaire quotidien : témoignage d’un prêtre

Le père Paul-Élie Cheknoun, né musulman, s’est confié au Figaro du 19 mars 2018.

Extraits :

Êtes-vous libre d’exercer votre ministère en Algérie?

Je suis vicaire dans une paroisse d’Alger, appelé là par l’évêque du diocèse. Mais je ne peux y résider tout le temps. Quand j’y suis, j’accueille, comme prêtre et avec discernement, les nombreux nouveaux chrétiens qui nous arrivent. Mais je ne peux exercer mon ministère en dehors de l’église. Si je sors, je dois ne porter aucun signe religieux chrétien, sinon je risquerais de me faire agresser. On voit bien que je suis du pays, mais il faut que je sois discret. Donc pas de soutane, pas de croix, car certains n’en supportent pas la vue.(…)

Comment un chrétien vit-il sa foi chrétienne au jour le jour en Algérie?

Les musulmans convertis doivent apprendre à survivre dans une société musulmane souvent hostile. Il faut réaliser qu’ils sont persécutés et souvent rejetés par leur famille et leurs amis. On les considère comme des traîtres, des apostats. Et selon le Coran, cela mérite la mort… Pour ce qui du travail et des responsabilités, tant que cela reste dans la sphère privée, il faut le garder pour soi et n’en parler à personne. Sinon, ce sont les représailles. Lorsque cela se sait et que la personne occupe une fonction un peu sensible pour l’État, elle est renvoyée.

Je connais le cas d’un directeur de collège: dès que l’on a su qu’il était chrétien, on a débarqué chez lui en pleine nuit de Noël, il a dû évacuer son logement de fonction sur-le-champ avec sa famille et a tout perdu. C’est une affaire connue. Il est aujourd’hui réfugié en Europe. Il y a beaucoup de cas similaires. Sur le plan politique, un chrétien ne peut pas être maire, il ne peut pas être élu car l’islam est religion de l’État. Les élus prêtent serment sur le Coran.

Que dit la loi algérienne à ce titre?

L’annonce explicite du Christ étant assimilée à du prosélytisme, une loi votée en 2006 pour réguler les cultes non musulmans punit de cinq ans de prison ferme et d’une amende équivalente à dix ans de salaire, tout personne convaincue de détourner quelqu’un de l’islam pour l’attirer au christianisme ou pour injures à l’islam ou envers son prophète. La simple possession de plus d’une bible vous met en danger. Il y a beaucoup d’intimidations. Cette loi a limité l’évangélisation, mais elle n’est pas parvenue à l’arrêter, même si des églises évangéliques sont fermées en ce moment. Quant aux prêtres catholiques, ils sont confrontés à beaucoup de difficultés pour obtenir des visas.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Etre chrétien en Algérie, un calvaire quotidien : témoignage d’un prêtre

    1. alauda

      Pour parler chiffons : la soutane a été abandonnée dans les années 60 en France et franchement, ce n’est pas plus mal. Dans le civil, une tenue civile.

      Pour le reste du témoignage, c’est bien la confirmation du deux poids deux mesures dans ce monde. Les pays musulmans exportent leur prosélytisme mais pratiquent un protectionnisme anti-prosélyte chez eux.

      L’occident est assez stupide pour accepter cette absence de réciprocité.

    2. Cyrano

      Si avec ce témoignage nos dirigeants n’ont toujours pas compris la méthode à suivre. Les musulmans rigolent et n’ont pas besoin de se chatouiller quand ils savent ce qui se passe chez eux et le laxisme pour ne pas dire le bordel qui existe chez nous. Ils n’ont pas besoin d’aller au music-hall pour rire, ils regardent la télé et écoutent les discours du vivre ensemble des politicards Français. Les algériens et les autres frères savent très bien que la France si elle veut rester Française doit impérativement mettre en application la réciprocité au plus vite . UTILISER LES POIDS ET MESURES DES PAYS CONCERNES. Faire comme on fait n’est pas péché .

    3. Armand Maruani

      Les moines de Tibhirine décapités auraient dû être les derniers Chrétiens à vivre en Algérie .

      Juif ou Chrétien nous n’avons rien à faire dans ce pays raciste et criminel .

    4. robert davis

      Tant que les Etats musulmans persisteront dans cette attitude il ne faut pas espérer la paix ni en europe ni dans le monde. Quant à la guerre qui ne manquera pas de se produire le plus vite c’est le mieux: on a plus de chances de la gagner et de la gagner vite aujourd’hui que demain.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *