toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Des soldats israéliens d’élites sont attendus en Afghanistan, selon la presse russe.


Des soldats israéliens d’élites sont attendus en Afghanistan, selon la presse russe.

Quelques 90 commandos, membres des forces spéciales israéliennes, sont attendus, en Afghanistan, ont annoncé des sources russes. Selon ces sources citées par le journal russe Rossiskaya Gazeta, ces commandos israéliens utiliseront l’identité américaine pour travailler dans des territoires contrôles par les Etats-Unis en Afghanistan.

Leur mission spéciale consisterait à effectuer des exercices réels sur le terrain de combat face aux « groupes extrémistes » et ce, dans le but « d’acquérir des compétences spécifiques en matière de renseignement« . Un autre objectif de cette présence serait de combattre « des groupes » qui bénéficieraient du soutien de la population.

Rossiskaya Gazeta qui est publié à Moscou, rapporte ces informations tout en affirmant que l’objectif d’Israël est « d’exercer ses troupes aux combats de rue » et ce, en prévision d’une éventuelle guerre contre le groupe terroriste chiite  du Hezbollah au Liban. L’Afghanistan et Israël n’ont pas de relations diplomatiques et le débarquement de forces israéliennes se fera avec des identités  américaines précisent  d’autres sources russes

Le président américain Donald Trump a émis un décret spécial par lequel il a demandé au commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (CENTCOM) de poursuivre la politique de partenariat entre les forces américaines et celles d’autres « pays amis » en Afghanistan. Ce décret vise à réduire les lourdes dépenses de l’armée américaine, puisque la présence des forces spéciales et des commandos des pays alliés des États-Unis sera moins coûteuse que celle des forces US ou encore des services de Black Water.

Selon les même sources Israël pourrait envoyer en Afghanistan une unité composée de forces spéciales « Unité Matkal » (Sayeret Matkal, une unité de l’état-major de l’armée israélienne, NDLR). Ils seront munis des plus sophistiqués armes et équipements militaires.

Cette unité crée dans les années 60 comprend des juifs arabes, africains et asiatiques. Ils s’habillent soit comme des Arabes soit comme des Pakistanais. Ces effectifs sont formés pour s’infiltrer dans des centres sensibles pour traquer les cellules terroristes.

Israël au Cœur de l’Asie, pour une stratégie globale contre le terrorisme à l’échelle régionale.

L’Afghanistan a réalisé des progrès dans le domaine de sécurité, mais il est confronté à la menace de Daech. Le groupe terroriste sunnite, connu dans le monde entier pour sa brutalité, a commencé à établir une présence notable en Afghanistan près d’un an après avoir fait main basse sur les terres en Irak et en Syrie en 2014.

Israël est intéressé  d’établir des centres d’écoute et d’espionnage électronique, d’installer des radars et des bases de collecte d’informations dans des régions proches de l’Afghanistan, l’est de l’Iran et du nord du Pakistan en vue de réaliser ses objectifs stratégiques qui consistent à exercer des pressions sécuritaires contre les groupes terroristes.

C’est à la fin des années 90, de la Guerre froide et l’effondrement de l’Union soviétique qu’Israël a débuté ses contacts avec les autorités afghanes afin d’étendre sa zone d’influence à la porte de l’Asie centrale.

À en croire la revue spécialisée Jane’s Defence publié à Londres et le journal  Yediot Aharonot, un ministre du gouvernement de Burhanuddin Rabbani aurait rencontré le directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères dans une capitale européenne.

« Il semblerait que par cette rencontre, Israël cherchait à se frayer un chemin au sein du parti de Rabbani, «Alliance du Nord ». Washington s’inquiéterait d’ailleurs du fait que ces contacts noués par Israël avec cette « Alliance du Nord » ne soient révélés au grand jour. Pourquoi? Ce genre de contact n’est pas du goût du Pakistan et il risque de faire perdre aux États-Unis l’un de leurs alliés clés en Asie du Sud. En tout état de cause, l’un des objectifs importants de Tel-Aviv est d’étendre son influence en Asie du Sud dont en Afghanistan », a écrit Jane’s Defence.

Le vice-président du Parlement iranien pour les affaires internationales Hossein Amir-Abdollahian, n’est pas d’accord du rôle et de la présence de commandos israéliens dans des bases en Afghanistan.

Selon un récent article diffusé par The Guardian, les États-Unis détiendraient plusieurs bases militaires secrètes en Afghanistan outrepassant ainsi les termes de l’accord sécuritaire signé avec Kaboul.

Comment le journal anglais est-il arrivé à cette conclusion ? The Guardian s’y est référé aux détails publiés par Strava, une entreprise de suivi de la position physique. Il s’agit, en fait d’une application qui enregistre les informations de l’utilisateur et qui lui permet par la même occasion de les partager avec les autres. L’application peut être utilisée par tout individu et même les militaires en service. Ce qui permet entre autres d’identifier et de cartographier les bases américaines par les données GPS de Strava, comme l’a averti un analyste militaire.

Et comme l’indique The Guardian, en Afghanistan, parmi d’autres, les utilisateurs de Strava semblent être exclusivement des militaires étrangers, ce qui signifie que les bases se démarquent brillamment. Dans la province de Helmand, en Afghanistan, par exemple, on peut voir clairement les emplacements des bases d’opérations avancées, en blanc sur un fond noir, indique le quotidien anglais.

L’émissaire spécial de la Russie pour l’Afghanistan, Zamir Kabulov, a aussi mentionné que les États-Unis détiendraient plusieurs bases militaires secrètes en Afghanistan.

Lors d’une conférence internationale consacrée à l’Afghanistan, en décembre dernier en Azerbaïdjan, les russes ont met en garde contre la présence de Daech en Afghanistan. Cette conférence était un effort visant à créer des intérêts communs et une coopération, en particulier entre les pays de la région, en vue de contribuer au rétablissement de la sécurité et au développement économique de l’Afghanistan. La conférence a été lancée en 2011 pour servir de plate-forme pour un dialogue sur les questions régionales, notamment la coopération sécuritaire, politique et économique entre l’Afghanistan et ses voisins.

L’édition 2017 avait réuni 250 représentants de 40 pays et organisations internationales, à Bakou, capitale de la République d’Azerbaïdjan. Israël entretien de bonnes relations  avec le président de la République azerbaïdjanaise Ilham Aliyev, ainsi que des liens sécuritaires de coopération avec la République d’Azerbaïdjan concernant la lutte contre le terrorisme sunnite et chiite.

D’autre part, les politiciens irakiens se sont déclarés préoccupés par la perspective d’une infiltration des commandos israéliens dans leur pays. Ils craignent en effet que des forces israéliennes dotées d’une identité américaine ne soient déployées en Irak, d’autant plus que des rapports irakiens témoignent de la présence de commandos israéliens dans des bases américaines en Irak et dans le Kurdistan irakien.

Tout cela  fait partie de la nouvelle stratégie israélienne dans le but de préserver une longueur d’avance contre la progression des groupes terroristes sunnites et chiites, ce qui serait très bénéfique pour l’avenir de la région voire du monde.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Des soldats israéliens d’élites sont attendus en Afghanistan, selon la presse russe.

    1. michel boissonneault

      j’approuve que ses 80 soldats vont chercher l’expérience pour devenir de bon instructeur

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    269 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap