toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Yvan Rioufol sur CNews «Vous ne voulez pas voir qu’elle est islamiste ! Un voile aujourd’hui, quand c’est porté à la télé, c’est un signe politique» (Vidéo)


Yvan Rioufol sur CNews «Vous ne voulez pas voir qu’elle est islamiste ! Un voile aujourd’hui, quand c’est porté à la télé, c’est un signe politique» (Vidéo)

L’éditorialiste Yvan Rioufol et le politologue de gauche Clément Viktorovitch se sont écharpés sur le plateau sur CNews au sujet du turban islamiste de Mennel, l’ancienne chanteuse de The Voice Yvan Roufiol voit dans le port d’un voile islamiste un acte politique alors que Viktorovitch, fidèle à la pensée gauchiste pro-islamiste, n’y voit qu’un simple « signe religieux »… Débat animé !

Si le plateau de l’émission quotidienne L’heure des pros un sujet a particulièrement échauffé les esprit de deux chroniqueurs présents le 9 février, l’éditorialiste du Figaro Yvan Rioufol et le politologue de gauche Clément Viktorovitch (à partir de 29’30). Tous deux ont eu des échanges très tendus sur la question du turban islamiste porté par Mennel Ibtissem, la chanteuse qui abandonné la compétition de l’émission The Voice, après la révélation d’anciens tweets polémiques de son cru.

Leur empoignade orale a donné lieu à une discussion inaudible jalonnée d’invectives, Yvan Rioufol interrompant à plusieurs reprises son interlocuteur, au point que Pascal Praud, le présentateur de l’émission, a dû lui intimer l’ordre de se taire, en le jugeant «insupportable».

Mennel : «islamiste» ou chanteuse injustement «condamnée» ?

La prise de bec a démarré lorsque l’éditorialiste Yvan Rioufol, dont l’un des principaux chevaux de bataille est de dénoncer les périls de l’islam radical, s’est insurgé contre la présence de la chanteuse Mennel dans l’émission The Voice sur TF1. «La voir se produire sur une chaîne privée enturbannée, […] avec une sorte de voile qui marquait sa singularité, sa visibilité […] Alors que dans le même temps vous avez des femmes iraniennes qui se battent pour enlever leur voile, que vous avez des femmes kurdes qui se battent cheveux au vent pour essayer de se battre contre l’Etat islamique !», s’est-il enflammé.

Ces propos ont fait bondir Clément Viktorovitch : «Quoi ? Quel rapport entre cette jeune femme et l’Etat islamique ?», s’est-il exclamé.

C’est une manière de faire comprendre qu’elle ne veut pas vivre avec nous, qu’elle ne veut pas vivre ensemble.

Yvan Rioufol a alors blâmé un «endormissement de l’opinion face à cet islamisme-là», qui tendrait selon lui «à vouloir prendre position sous divers aspects les plus softs qui soient» et que l’opinion «a perçu comme un danger».

Clément Viktorovitch a immédiatement contesté : «Je vous rappelle que la laïcité garantit le droit d’exercer et de pratiquer sa religion comme il l’entend, et elle [Mennel] a tout a fait le droit de porter un turban ou un voile comme d’autres portent une croix. A partir de là vous tirez un fil, on part d’une jeune femme qui porte le voile et puis ça y est : islamisme, Etat islamique, Daech, Tariq Ramadan…»

«Vous ne voulez pas voir qu’elle est islamiste !», a aussitôt rétorqué Yvan Rioufol. «Un voile aujourd’hui, quand c’est porté à la télé, c’est un signe politique», a estimé l’éditorialiste, «C’est une manière de faire comprendre qu’elle ne veut pas vivre avec nous, qu’elle ne veut pas vivre ensemble.»

Vous ne voulez pas voir qu’elle est islamiste !

De la pure spéculation et des accumulations de sophismes selon Clément Viktorovitch, ulcéré, alors qu’il voit sa parole coupée pour la énième fois : «Mais c’est incroyable Yvan Rioufol, est-ce que vous allez me laisser terminer une phase ?», s’insurge-t-il. «Non, parce que c’est indigne ce que vous dites», a tonné Yvan Rioufol, qui a demandé «de la compassion pour ces femmes iraniennes qui se battent pour la liberté».

Vous excitez la haine contre nos compatriotes musulmans

Clément Viktorovitch a alors fait valoir que Mennel «se sentait française», et qu’elle était, selon lui, «condamnée pour un signe d’appartenance religieux.» «Vous amalgamez tout et n’importe quoi vous excitez la haine contre nos compatriotes musulmans, c’est un scandale ce que vous faites !», s’insurge-t-il à l’adresse de son collègue chroniqueur, qui a répliqué que le voile était «une provocation quand il s’agit de le porter en public.»

Learn Hebrew online

«Je suis content que l’opinion se soit enfin réveillée et ait vu au-delà de cette femme qui est ravissante et qui a beaucoup de talent, une menace contre ce que nous sommes et notre démocratie», a conclu Yvan Rioufol, face à Clément Viktorovitch.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Yvan Rioufol sur CNews «Vous ne voulez pas voir qu’elle est islamiste ! Un voile aujourd’hui, quand c’est porté à la télé, c’est un signe politique» (Vidéo)

    1. rachel

      Bravo, monsieur Rufiol, vous avez bien tenu, contre ce roquet, ceci dit ce bennir, a mis en opposition la kippa et le voile, non ce n est pas une liberte individuelle et religieuse de porter le voile, c est impose insidueusement, tandis que quelqu un qui porte une kippa va etre dans l avenir de plus en plus agresse par les musulmans , l autre idiot utile qui dit que les chanteurs a la croix de bois, la portent aussi mais on est quand meme en terre de France, en + ce n est pas agressif, maintenant faisons l experience, plus de kippa, plus de croix, plus de voile, je n y crois pas de la part des musulmans, ce benir est un menteur !

    2. alauda

      30′ à zapper.

      D’où sort le dernier intervenant ? Quel rapport entre une kippa portée une fois à l’assemblée et cette nana qui affiche son voile sur son compte FB, sur un plateau de télé et qui ne doit l’enlever que sous la douche ?

      C’est tout de même dingue qu’on ne puisse pas critiquer le voile, que je considère pour ma part comme le drapeau de l’islamité quand il est porté tout le temps, sans qu’un affidé de la cause islamique ne puisse égratigner au passage les juifs. C’est permanent et cela m’horripile.

      Jadis j’aimais bien l’été m’entortiller un foulard sur la tête pour me protéger du soleil. Je ne le fais plus depuis que cet accessoire de mode est devenu ce qu’il est devenu : une polémique à n’en plus finir sur le droit ou pas d’afficher du matin au soir sa différence musulmane à l’école, au boulot, partout.

      Jadis quand je croisais des femmes âgées qui le portaient, je n’y prêtais pas plus d’attention. Et puis ce sont les jeunes qui s’y sont sont mises pour en faire un instrument d’affichage de leur différence au point d’inventer un hijab day.

      Je suis scandalisée aussi que l’on compare avec les Petits Chanteurs à la croix de bois qui en dehors de leur prestation musicale ne se baladaient pas en aube dans la rue.

      Quant aux excuses tenues par la demoiselle sur ses tweets, il est évident qu’elle lit son papier. J’écoute ce qu’elle dit, et contrairement à Viktorovitch, j’ai aussi écouté son interprétation.

      Et voici ce qu’elle dit : « j’ai participé à The Voices avec l’intention de rassembler […], d’ouvrir les esprits… ». L’intention de « rassembler » et « d’ouvrir les esprits » sur quoi ? Parce qu’on aurait besoin de cette demoiselle pour ouvrir son esprit ? C’est profondément blessant comme propos.

      On n’a pas besoin non plus de son « apologie de l’amour et de la tolérance » à sens exclusif. C’est bien une sœur prêcheuse d’islam que l’on a vue sur le plateau. Elle peut séduire par la beauté et la voix, elle n’en est pas moins inquiétante par la surestimation de ses capacités qui frôlent la mégalomanie.

      On connait le château en Espagne de Zazie, de l’album zizanie.
      Sauf qu’au Monopoly, « Mettre un hôtel Rue de la Paix », n’est pas donné à tout le monde.

    3. Salmon

      Arrêtez vos bêtises
      Islam et musulmans c kif kif !!!!
      Ce sont tous des musulmans qui font du terrorisme au nom de l islam !!!!
      Merde quand le verrez vous ???

    4. joke ka

      « La prise de bec a démarré lorsque l’éditorialiste Yvan Rioufol, dont l’un des principaux chevaux de bataille est de dénoncer les périls de l’islam radical, .. »
      heureusement qu’il existe encore une poignée de journalistes courageux comme Zemmour ou Rioufol qui osent dénoncer cette haine viscérale de l’islam radical conquérant :haine à l’encontre des juifs d’abord et haine des français et de la nation ensuite ! le voile et les tweets de cette jolie chanteuse ne sont que les prémices d’un prosélytisme dangereux de ces adeptes d’un système politique autoritaire

    5. joke ka

      difficile d’être lucide en France et dire les choses ,il faut du courage car vous avez toute la puissante bobosphère qui vous insulte!difficile de croire en la naïveté d’un Clément Viktorovitch ,sans doute a t-il un intérêt a rester dans le déni,comme nos dirigeants politiques? par confort? par idéologie?

    6. belle

      BRAVO AU LUCIDE INTELLIGENT COURAGEUX JEAN ROUFFIOL lui aime vraiment la France et sa culture…
      Les dhimmis de ttes sortes st complices des anciens des presents et des futurs crimes contre leur propre peuple…

      L islam n est anime que par le gout du sang sur les kouffars qu ils veulent tuer ou convertir….

      Le coran est 1 appel aux crimes ds chaque page

    7. alauda

      L’info que j’attendais en me demandant si elle allait sortir : qu’a-t-elle vraiment chanté en arabe ?

      Selon Infoéquitable, elle a chanté la première strophe d’une version islamique de Hallelujah.

      Certes elle n’a pas chanté la seconde strophe, mais son public de langue arabe pouvait la connaître : une connivence culturelle indétectable en direct.

      Notre aristo-bobo, coach préférée de la jolie fille, n’ayant pas appris cette langue dans son château en Espagne de pacotille n’y a entendu goutte.

      La strophe non chantée « raconte l’histoire de quelqu’un qui a pêché et désobéi à Allah, puis décide de revenir vers lui ».

      Voilà ce que Mennel voulait faire entendre en creux derrière le choix de ce morceau, en apparence tolérant, en réalité absolument prosélyte.

    8. LeClairvoyant

      Il ne faut pas « se voiler la face » le voile islamique est = au képi nazi allemand.
      En 40 les collabos on vu arriver les allemands avec un képi avec la croix gammée qui symbolisé leur idéologie dangereuse et ils on dit “ce n’est rien”, Les collabos des islamistes sont des politiques gauchistes, centristes gens-foutistes et autres, et sont plus dangereux encore que les collabos avec les ennemis de la France et des juifs de la 2èmme guerre mondial.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *