toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tariq Ramadan sera mis en examen pour viol et violence après 48 heures en cellule


Tariq Ramadan sera mis en examen pour viol et violence après 48 heures en cellule

Tariq Ramadan a été déféré au parquet de Paris en vue d’une mise en examen, vendredi 2 février, à l’issue de quarante-huit heures de garde à vue.

Les enquêteurs du deuxième district de police judiciaire ont enquêté pendant trois mois, méthodiquement et sans laisser échapper la moindre information, avant de se décider à entendre, à partir de mercredi 31 janvier, ce Suisse de 55 ans qui a longtemps disposé d’une très large audience auprès de centaines de milliers de musulmans européens.

Après avoir reçu deux plaintes pour viol (et une troisième en cours), l’une déposée le 20 octobre 2017 par Henda Ayari, une ancienne salafiste devenue militante de la laïcité, l’autre le 27 octobre par une femme qui a préféré rester anonyme mais dont Le Monde avait publié le témoignage accablant, les policiers ont recueilli d’autres récits de femmes. Elles ont décrit la même forme d’emprise, la même violence et, selon un proche de l’enquête, « le même modus operandi » que celui dénoncé par les plaignantes, sans pour autant déposer plainte à leur tour.

Jeudi, Henda Ayari, qui subit depuis trois mois de nombreuses attaques sur les réseaux sociaux, a refusé la confrontation avec celui qu’elle accuse. Mais l’autre plaignante, que certains journaux ont affublée d’un prénom d’emprunt qu’elle n’a pas choisi, « Christelle », a accepté l’épreuve. La confrontation a duré trois heures et demie, en présence de Me Yacine Bouzrou, avocat de M. Ramadan et de Me Eric Morain, conseil de sa victime présumée. Juste avant, deux perquisitions avaient eu lieu, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) dans un appartement où le théologien dispose d’un bureau et d’un pied à terre, l’autre en Haute-Savoie, à la frontière franco-suisse où il possède sa résidence principale.

Loading...

Une petite cicatrice

« Tariq Ramadan m’a donné rendez-vous au bar de l’hôtel Hilton de Lyon, où il était descendu pour une conférence, en octobre 2009 », a redit cette femme de 45 ans devant le petit-fils du fondateur des Frères musulmans. A l’époque, cette Française convertie à l’islam entretient, depuis le 31 décembre 2008, une correspondance avec M. Ramadan auprès duquel elle cherche conseil, comme nombre de musulmans qui se déplacent pour l’écouter.

Leur relation s’est peu à peu transformée et ce dernier, qui vit séparé de son épouse, lui a promis le mariage religieux et, en attendant, un mariage temporaire sur Skype. C’est leur première rencontre, toutefois. « Au bout de dix minutes, il m’a dit : “Nous ne pouvons pas rester là, tout le monde nous regarde. Je suis une personne connue et le Maghrébin à l’accueil m’a reconnu et n’arrête pas de nous regarder” », avait-elle expliqué dans sa plainte.
Tariq Ramadan rejoint alors sa chambre par l’escalier pendant qu’elle, qui marche avec une béquille depuis un accident de voiture, prend l’ascenseur.

Selon la plaignante, l’agression aurait eu lieu très vite après son entrée dans la chambre : des gifles au visage, aux bras, aux seins et des coups de poing dans le ventre, une fellation et une sodomie imposées de force, de nouveaux coups, un nouveau viol. « Il m’a traînée par les cheveux dans toute la chambre pour m’amener dans la baignoire de la salle de bain pour m’uriner dessus », avait-elle assuré dans sa plainte, affirmant n’être parvenue à s’enfuir qu’au petit matin.

« Faux », proteste Tariq Ramadan qui affirme que la rencontre n’a duré qu’une demi-heure. Lors de la confrontation, le prédicateur a nié farouchement tout viol et même tout acte sexuel, alors que sa victime présumée donnait cependant des détails, et décrivait notamment une petite cicatrice, dont Ramadan est bien doté. A l’issue de cet échange tendu, l’islamologue a refusé de signer le procès-verbal.

Image écornée

L’affaire qui met en cause cette figure centrale de l’islam européen s’annonce donc difficile. Certes, de multiples témoignages publiés sur Internet ou rapportés par la presse ont peu à peu dressé le portrait d’un homme multipliant les relations féminines, à mille lieux de celui qui mettait sans cesse en garde les musulmans contre les rapports sexuels hors mariage en leur rappelant que c’est « devant Dieu qu’il nous est donné la possibilité de vivre une relation avec une femme ».

En Suisse, les journaux ont rapporté les récits d’anciennes élèves des deux collèges suisses où Tariq Ramadan avait enseigné. Ces jeunes femmes affirmaient qu’alors qu’elles étaient âgées de 16 à 18 ans, et donc mineures, ils les avaient séduites et convaincues d’avoir des relations sexuelles avec lui.

Learn Hebrew online

Même si la plupart de ces affaires sont prescrites ou si aucune autre femme n’a porté plainte, hormi Henda Ayari et « Christelle », ces témoignages ont très largement écorné l’image du prédicateur. Le 7 novembre, l’université d’Oxford a décidé « d’un commun accord » avec Tariq Ramadan la mise en congé immédiate de ce dernier du poste de professeur d’études islamiques contemporaines qu’il occupe dans un de ses collèges. Ces derniers jours, c’est le Qatar, qui finance la chaire de théologie – elle porte le nom de Sa Majesté Hamad Ben Khalifa Al-Thani, émir du Qatar de 1995 à 2013 – occupée jusque-là par M. Ramadan, qui a laissé entendre que celui-ci n’était plus le bienvenu dans l’émirat.

Source: lemonde





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 15 thoughts on “Tariq Ramadan sera mis en examen pour viol et violence après 48 heures en cellule

    1. Pinhas

      Enfin ! justice est faite .

      Ce maître vaurien , voleur d’âmes , violeur de femmes .

      Lui qui pensait être au dessus des hommes tout en étant une ordure de la pire espèce se voit désormais à sa vraie place ; dans un trou .

    2. José Pahat

      « Tarik la trique » va se reconvertir en marchand de savonettes halales! C’est lui le nouveau «  Bébé Cadum » des zonzons françaises…risque bien de conjuguer le verbe : «  se faire élargir » à tous les temps et tous les modes.
      Champagne!
      Cela dit avec un prophète pédophile, il fallait bien que le prédicateur et non islamologue soit un violeur patenté.

    3. sarah

      Je pense d’abord aux pauvres victimes qu’il a piégées pour pouvoir mieux les violer et les torturer. Le cirque politico-médiatique a une part de responsabilité dans la propagande qu’elle a organisée pour faire passer Ramadan comme un personnage hautement respectable, un savant musulman tempéré, un homme de valeur.
      Mais aujourd’hui, le chouchou des médias et des « hommes et femmes » de gauche va tomber de son piédestal où toutes ces raclures politico-médiatiques l’avaient placé : ils étaient tous bouche bée, tout ouïe, regards enchantés, lorsque frère Tariq ouvrait la bouche pour parler. Pour ces idiots utiles et pour ces complices, il était un modéré, un érudit de l’Islam, un altruiste, un oecuméniste religieux prônant l’amitié entre les religions et les peuples et un ardent défenseur de bien entendu de la plus noble des causes, la seule qui vaille la peine, la seule qui doit déclencher toute notre compassion, la seule qui doit régir nos émotions et nous faire fondre en larmes qui est la cause palestinienne à laquelle tous ces imbéciles que je viens de citer adhéraient de manière fervente.

      Médiapart et son directeur Plenel aussi manipulateur que Ramadan, Le Monde, Libé, l’Obs, le PS, EELV, le FG, le NPA, le centre droit, France Radio et France TV, iTélé, LCI, BFMTV se pâmaient d’aise devant lui et se confondaient en courbettes devant le télévangéliste à la sauce coranique. Un très joli proverbe dit : « Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir » : toutes ces personnes étaient atteintes de cécité volontaire et malheur à celles qui comme Caroline Fourest et à ceux qui comme Valls, dénonçaient le pervers manipulateur qu’était frère Tariq : ils étaient tout de suite traités de racistes et d’islamophobes de la pire espèce.

      En fait, ce détraqué sexuel n’était que le gourou dépravé d’une secte dont le nom est tu par la classe médiatique et politique. Ramadan a fini par être découvert et percé à jour tardivement certes, mais c’est beaucoup mieux que rien; le masque est tombé, le voile s’est déchiré et les médias se la font mezzo vocce depuis hier : juste quelques mots vite dit par-ci, par-là, alors que l’affaire se passe à Paris pas comme pour Weinstein, le juif, qui vit et travaille pourtant à 10000 kilomètres de là à LA où tous ces journaleux tambourinent. Etonnant aussi quand on sait qu’il y a également une véritable curée médiatique contre cette jeune femme assassinée en Haute-Saône par son mari : pour les journaleux, la victime était en train de devenir une coupable à cause des effets secondaires d’un traitement hormonal et d’une personnalité « écrasante ».
      Vous êtes tuée par un conjoint et vous êtes coupable à cause de votre « fort » caractère et des traitements médicaux que vous prenez, vous êtes violée par un musulman et c’est de votre faute à cause de vos sorties nocturnes, de vos vêtements trop courts et de votre maquillage; il n’y a que, lorsque votre agresseur est de culture juive ou chrétienne et blanc que vous devenez victime. Médias de chiotte.

    4. Pinhas

      Tous ces faux croyants mais véritables escrocs , se serve de leur ( religion ) et de leur alla pour duper , voler , violer , tuer des humains .

      Ces nazislamites raptetout doivent être remis à leur vraie place , AU BAGNE à vie .

    5. Pinhas

      Tous ces faux croyants mais véritables escrocs , se servent de leur ( religion ) et de leur alla pour duper , voler , violer , tuer des humains .

      Ces nazislamites raptetout doivent être remis à leur vraie place , AU BAGNE à vie .

    6. Moshelé

      Il va rejoindre le quartier des pointeurs et les musulmans des prisons françaises risquent bien de lui faire comprendre la douleur qu’il infligé à toutes ces « soeurs » musulmanes, il n’y a qu’un point positif, les femmes s’étant converties ont vite fait de comprendre qu’est-ce que l’islam !

      Pas étonnant, dans l’idéologie qu’il a prêché au nom de sa secte diabolique, ce sont les femmes et fillettes violées qui sont lapidées, il a dû oublier qu’il était en Europe, cela malgré les nombreux salam-alec servis sur un plateau en argent (sale) !!

      tariq : bienvenue dans le quartier pénitentiaire des pointeurs et je te souhaite un séjour bien profond !

    7. Laurence Salmon

      Si ça fait comme soral et dieudo il fera rien comme prison
      Et ses fans et tous les étudiants qui l ont eu ?
      Tous ceux d internet?

    8. Jacques B.

      Vous en êtes sûr @ Moshelé ?

      Vous ne croyez pas plutôt qu’il va être considéré comme un héros et un martyr par ses coreligionnaires musulmans, puisque la femme en islam n’est qu’une bête de somme destinée à satisfaire tous les caprices des hommes ; et qu’en plus, cette femme, manifestement non arabe quoique basanée selon ses dires (donc noire ou métisse selon toute vraisemblance), ne peut qu’être méprisée doublement par les pieux disciples de Mohamed ?…

      Je crains pour ma part que le crédit de Ramadan auprès des jeunes décervelés muslims des « quartiers » augmente encore suite à ces révélations et à son inculpation…

    9. Moshelé

      @Jacques B.

      le ramadan est bourré de fric et en taule ça veut dire, qu’il doit payer, il va pourrir par où il a pêché !

      De plus, dans les taules, il y a déjà des prêcheurs qui ne voudront pas céder leur place à un héro qui s’est agenouiller devant les médias !

      Attention, les salafistes des taules françaises considèrent tarik comme un vendu aux kouffars !

      D’ailleurs il va demander d’être mis dans un quartier de sécurité, d’autre part, il n’entre pas par la porte des « héros » de l’islam mais par la porte des pointeurs !

    10. Moshelé

      Il faut savoir que les frérots ont rejetés la bande des ramadans ayant trahis le mouvement égyptien dans les années 50-60, les ramadans n’ont plus mis les pieds en Egypte depuis la fin des années 60, pas à cause du gouvernement, mais à cause des autres courants des frérots !

      Autre détail, les frérots et spécialement les ramadans ont fait allégeance aux chiites iraniens et aux sunnites qataris, raison pour laquelle les wahhabites et les salafistes n’attendent que de les voir pendus ou jeter aux crocodiles, 99% des musulmans de France sont sunnites et ceux qui sont liés aux actes terroristes sont en guerre avec les frérots, une guerre féroce !

      Pour les salafistes et autres oummas sunnites, faire allégeance aux chiites iraniens est la pire des trahisons envers l’islam !

      Normalement et selon les hadiths, tarik doit être écorché vif et recouvert de sel, jusqu’à ce que mort s’en suive !

    11. Moshelé

      Il serait intéressant de voir les comptes suisses de tarik, il est domicilié en France, pourtant je suis certain qu’il ne déclare pas le millième de sa fortune !

    12. Moshelé

      D’ailleurs la Suisse qui n’accorde pas de prescription en matière de viol d’enfant, semble avoir fait exception avec tarik le violeur !

      Evidemment, dans ce pays pourri, le fric est roi, c’est pour cette raison qu’arafat a vécu près de 15 ans à Genève et y a laissé un compte avec 25 milliards de francs-suisses !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *