toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Près de 15 000 étrangers dont 42% de maghrébins dans les prisons françaises, soit plus d’un détenu sur cinq


Près de 15 000 étrangers dont 42%  de maghrébins dans les prisons françaises, soit plus d’un détenu sur cinq

En réponse à une question posée en septembre dernier par le député Les Républicains (LR) Guillaume Larrivé, le ministère de la Justice a révélé cette semaine qu’il y avait près de 15 000 ressortissants étrangers détenus dans les prisons françaises.

Selon les données du ministère de la Justice, 14 964 ressortissants étrangers se trouvent dans les prisons françaises au 1er février 2017, sur un total de 69 077 détenus – soit 22% de l’ensemble de la population carcérale. Les Algériens (1 954 prisonniers), les Marocains (1 895), les Roumains (1 496) et les Tunisiens (1 102) rassemblent à eux seuls, 42% des ressortissants étrangers détenus en France.

Ces chiffres ont été publiés après le dépôt à l’Assemblée nationale en septembre dernier d’une question de Guillaume Larrivé. Selon Le Figaro, qui a rapporté l’information, le député Les Républicains (LR) avait demandé au ministère de la Justice de fournir le nombre ainsi que la nationalité des ressortissants étrangers incarcérés. Si le ministère de la Justice a révélé ces statistiques, il a toutefois précisé que «la fiabilité des informations» ne permettait pas de distinguer les prévenus (en détention provisoire avant leur procès, donc) des condamnés.

Sa requête satisfaite, l’ancien conseiller régional de Bourgogne a appelé le gouvernement à définir «un plan d’expulsion des détenus étrangers» afin de «libérer de[s] places de prison».

La publication de ces chiffres officiels n’est pas inédite : en 2008, la place Vendôme avait révélé que les prisons françaises renfermaient 11 140 détenus de nationalité étrangère l’année précédente, représentant 19,2% de l’ensemble des prisonniers.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Près de 15 000 étrangers dont 42% de maghrébins dans les prisons françaises, soit plus d’un détenu sur cinq

    1. Gérard Couvert

      Comptez nettement plus ! Les bi-nationaux -français de papiers- c’est 15000 de plus et parmi les étrangers les « espagnols » et « Italiens » sont bien souvent des magrébins, les portugais des africains …

    2. sitonia83

      Un « employé » de prison a déclaré qu’il y avait environ 60% d’Africains, du Nord en particulier, dans les prisons. Les « officiels oublient les binationaux.

    3. alauda

      L’objectif de la question posée à l’A.N. est bien de s’interroger sur l’impertinence de conserver ces détenus étrangers sur notre sol alors que l’on manque par ailleurs de places.

      Les statistiques sur les autres bi-nationaux ressortissants européens importent peu, puisqu’il suffirait déjà de récupérer des places pour s’éviter de devoir financer des établissements supplémentaires.

      D’un point de vue purement comptable, le raisonnement n’a pas l’air a priori idiot.

    4. H

      La Belgique se tait,, comme d’habitude. Dieu sti combien de nord-africains nous avons dan nos prisons. Déjà dans les années 80, un policier m’avait que 70% des prisonniers étaient des nord-africains !

      Quelle est belle la vie actuellement. sans compter les Roms qui envahissent et attaquent nos citoyens et font leurs besoins en public, DANS les banques.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *