toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Liban : Bachoura, la Silicon Valley de Beyrouth au milieu des vestiges de la guerre


Liban : Bachoura, la Silicon Valley de Beyrouth au milieu des vestiges de la guerre

Les israéliens ne le savent pas. La Silicon Valley de Beyrouth est en construction. Selon (1) : « A deux pas de la mosquée Al Amin, la plus célèbre de Beyrouth et du centre-ville refait à neuf, se cache un quartier qui échappe souvent au regard des passants : Bachoura. Dans ce voisinage populaire à majorité chiite, les immeubles sont délabrés, certains murs éventrés, d’autres criblés de balles : la guerre civile (1975-1990) y a laissé ses traces.

Mais depuis quelques mois, impossible de rater Bachoura sur la route du centre-ville : des bâtiments ultra modernes contrastent avec les environs, d’autres sont en cours de rénovation : le ballet des grues et des ouvriers est incessant. Au milieu des vestiges de la guerre, un quartier est né, le « Beirut Digital District », qui se veut le nouveau centre numérique et technologique de la capitale libanaise. 70 entreprises et start-up y sont implantées, employant quelque 1200 personnes.

Au deuxième étage de l’un de ces sept bâtiments, les locaux de B&Y Venture Partners, société de capital-risque. Lorsqu’il est rentré au Liban, après des études à Montréal en 2009, Fadi Bizri, associé dans la compagnie, n’imaginait pas forcément qu’un tel ensemble lié à l’économie numérique verrait le jour dans son pays.

Mais il a été visionnaire : en 2011, le Liban possède la connexion Internet la plus lente au monde (classé dernier sur 169 pays par Speedtest) et le monde des start-up en est à ses premiers balbutiements au pays du Cèdre. Mais cela n’empêche pas le jeune homme de lancer, avec ses partenaires, le premier accélérateur de start-up du pays.

Loading...

«Personne n’y croyait, les investisseurs disaient qu’ils n’en avaient pas besoin» se rappelle-t-il. Six ans plus tard, Internet est un peu moins lent, et Fadi est à la tête d’un fonds de capital-risque de 46 millions de dollars.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Liban : Bachoura, la Silicon Valley de Beyrouth au milieu des vestiges de la guerre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *