toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Palestiniens jouissent des administrations municipales flambants neuves avec « photos à l’appui ».


Les Palestiniens jouissent des administrations municipales flambants neuves avec « photos à l’appui ».

Avez vous l’occasion de voire le piètre état des administrations publiques dans les pays arabes, comme en Algérie, Tunisie ou en Égypte… si elles existent déjà ? Cela est important pour pouvoir faire la comparaison avec celles de l’Autorité palestinienne.

Présentés toujours comme des victimes aux yeux des médias de la gauche, il semble que les Palestiniens sont plus chanceux que leurs frères des pays arabes, au moins au niveau de la qualité des services municipaux.

Ramallah, la capitale administrative de l’entité palestinienne, est un exemple de l’essor de la ville phare qui repose pour l’essentiel sur les milliards de l’aide étrangère.

Ici on dispose de nouveaux locaux municipaux du dernier cri et flambants neuves sur une surface de 2 600 m2 qui feraient pâlir d’envie les populations des pays arabes.

Ces bâtiments entrent dans le cadre d’un aménagement de l’ensemble des administrations palestiniennes dans les territoires qui vise à renforcer leur vocation moderne.

Les locaux des services administratifs font partie d’un pôle de service public municipal qui regroupe une salle polyvalente de service, un ensemble scolaire et un centre de divertissent pour les jeunes. Le bâtiment comprend notamment des bureaux municipaux, d’un local destiné à des groupes communautaires et d’une grande salle avec une scène.

La construction, d’un coût de 6.940 300 €, a bénéficié d’une subvention française de 5.413 600 € de l’Agence française de développement soit 78% du montant du projet et le reste viennent des mécanismes des aides européennes.

Par ailleurs, la Municipalité de Ramallah s’est vue accorder une aide financière du Gouvernement allemand sous forme de contribution non remboursable, dans le but de construire une seconde salle municipale polyvalente incluant une bibliothèque et un centre des loisirs.

La Ville de Ramallah procédera aussi, cette année, à l’aménagement de la caserne de pompiers et du garage du Service de travaux publics. Au niveau financier, le Gouvernement truc octroiera 1,3 million de dollars, tandis que la Municipalité complétera le financement de ce projet de 1,9 million de dollars par des aides japonaises.

Learn Hebrew online

Ramallah incarne la modernisation du modèle de gouvernance municipale chez les Palestiniens 

La ville de Ramallah a l’ambition de conforter son rôle de locomotive de l’économie palestinienne. La future  capitale palestinienne  concentre ses efforts sur la satisfaction des attentes des citadins, qui réclament davantage d’efficacité des services urbains. À cela s’ajoute un programme national palestinien d’amélioration de l’accueil et du traitement des doléances.

La qualité du service  entre la ville et ses administrés étant au cœur de cette entreprise, un mécanisme transparent de traitement des plaintes est mis en place pour accroître la responsabilité de la municipalité et les retours d’information des citadins sur la gestion de la ville.

Le financement européen vise à renforcer les capacités d’investissement de la ville de  Ramallah en améliorant le système de gestion des recettes municipales et en attirant des investissements privés dans les infrastructures et les services par le biais de partenariats public-privé.

En tant que pôle économique et industriel, Ramallah offre un environnement des affaires attractif pour pouvoir exploiter pleinement son potentiel de croissance. Elle adopte un programme de soutien des réformes pour promouvoir un environnement propice à l’activité des entreprises, avec l’informatisation des procédures commerciales, une transparence accrue de l’administration et la réduction des délais d’obtention des autorisations (permis de construire ou autorisations commerciales notamment).

En tant que première agglomération et capitale économique des Palestiniens, Ramallah incarne les défis et les opportunités de l’urbanisation chez les palestiniens. Contrairement au reste des capitales arabes, elle a un  programme novateur qui permet non seulement de répondre aux défis de la municipalité en matière de fourniture des services publics et d’environnement des affaires mais également de tester un modèle de gestion urbaine qui pourra ensuite être déployé dans d’autres ville Palestinienne.

Ramallah doit sa frénésie bâtisseuse et ses airs aussi aux milliards d’euros d’aide déversés par les donateurs occidentaux ou arabes. Autant dire que le mètre carré y flambe. Au sommet des buildings les plus convoités, il franchit la barre des 1 200 euros.

Ramallah n’a pas, loin de là, le monopole du dernier cri. Pour preuve, le nouveau campus de l’université An-Najah, perché sur les hauteurs de Naplouse, à moins d’une heure de voiture plus au nord. Ses amphis, son immense esplanade et sa bibliothèque high-tech feraient pâlir d’envie, dans les pays arabes, plus d’un prof de fac.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Les Palestiniens jouissent des administrations municipales flambants neuves avec « photos à l’appui ».

    1. Armand Maruani

      Le véritable drapeau de la  » Palestine  » est celui Bleu , Blanc , Rouge de la France .

      Il ne manque que la marseillaise et la France pourra déclarer la guerre à Israël .

    2. alauda

      L’auteur de l’article, avocat tunisien, précise au §10 la fonction future de Ramallah en tant que « future capitale palestinienne ».

      Si cela se confirme, Google pourra modifier sa fake localisation affichée dans les résultats des logarithmes daltoniens : Tagada, tagada, à Jérusalem-est, y a plus personne.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *