toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’entreprise Gobee.bike quitte la France après la « destruction en masse » de ses vélos en libre-service


L’entreprise Gobee.bike quitte la France après la « destruction en masse » de ses vélos en libre-service

En quatre mois, « plus d’un millier de vélos ont été volés » et « près de 3 400 endommagés », selon un communiqué de l’entreprise.

« Gobee-bye ! » L’entreprise de vélos en libre-service Gobee.bike annonce, samedi 24 février, qu’elle quitte la France. Cette décision, « prenant effet immédiat » a été « extrêmement difficile à prendre », selon un communiqué publié dans la soirée. « Nous pensions véritablement pouvoir offrir un nouveau service de transport intelligent à toute notre utilisateurs, explique la direction. Mais ces efforts n’auront pas été suffisants. »

Gobee.bike a dû mettre un terme à son service à Lille, Reims et Bruxelles début janvier. Elle a finalement décidé de cesserson activité en France en raison des dégradations sur ses vélos.

« Sur les mois de décembre et janvier, la destruction en masse de notre flotte s’est amplifiée en devenant le nouveau passe-temps d’individus, le plus souvent mineurs, explique l’entreprise. Au total, ce sont plus d’un millier de vélos qui ont été volés ou privatisés, près de 3 400 vélos endommagés, environ 280 dépôts de plainte enregistrés auprès de la police et près de 6 500 réparations effectuées par nos agents sur le terrain et nos partenaires de réparation. »

Loading...

« Nous remercions les équipes de chaque ville et de chaque pays dans lesquels nous étions présents, conclut Gobee.bike, après seulement quatre mois d’activité en France. Peu importe la distance, nous étions tous unis par la même conviction qu’ensemble nous pourrions révolutionner la mobilité par l’innovation. »






Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “L’entreprise Gobee.bike quitte la France après la « destruction en masse » de ses vélos en libre-service

    1. alauda

      Chapeau l’adjoint lillois pour son argumentation absurde ! Discours typique pour justifier l’indéfendable vandalisme. Honte de rien, cet élu.

    2. Auguste

      En France nos villes , villages font tout ce qu’ils peuvent pour améliorer notre environnement , notre bien être . Mais hélas nos valeurs deviennent africaines , voir les trottoirs de Paris envahis par des clandestins qui défèquent n’importe ou comme chez eux . Je ne le leur reproche pas je reproche à notre gouvernement de les accueillir et de ne pas refouler les bateaux qui les débarquent en Europe . Nos anciens , les poilus sortaient des tranchées pour défendre leur pays , eux les clandestins sortent des tranchées pour fuir et laisser femmes et enfants en difficultés .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *