toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La soeur de Mennel Ibtissem abonnée à la mosquée UOIF de Besançon, mosquée islamiste


La soeur de Mennel Ibtissem abonnée à la mosquée UOIF de Besançon, mosquée islamiste

Le compte Twitter de la soeur de Mennel, « ma principale source d’inspiration » selon la chanteuse, est abonné au Centre culturel islamique de Franche-Comté (CCIFC), affiliée à l’UOIF, connue sous le nom de mosquée de Fontaine Ecu. Les prédicateurs fréristes de l’UOIF assurent les conférences dans cette mosquée, à l’instar de Hassan Iquioussen, pro califat (ses prêches ultras sont retranscrits ici) dont les conférences sont justement relayées compulsivement sur les comptes sociaux de Mennel.

On retrouve aussi Larabi Cherbi , « professeur de charia » à l’école d’imâms de l’UOIF, l’IESH. « Diplômé en shari’a de l’université de Médine », Cherbi est, indique la mosquée, membre du Conseil Européen de la Fatwa et de la Recherche et de l’Union Internationale des Savants Musulmans, deux institutions présidées par Youssef Al-Qaradawi qui prescrit de tuer les apostats, tuer les homosexuels et qui voit la Shoah (génocide des juifs par Hitler) comme un « châtiment divin » (biographie).

Est également venu en conférence dans cette mosquée Moncel Zenati, autre pilier de l’UOIF. Pour Zenati, la charia est supérieure qualitativement aux lois humaines (droit positif)

« La Charia correspond à la Loi Divine. La Charia correspond à l’ensemble des Lois, toutes les Lois, concernant tous les domaines. […] Le droit positif reflète l’imperfection de l’être humain et sa faiblesse » (Conférence « Qu’est-ce que la charia ? » du 12 avril 2014 à Paris).

Il s’opposa vigoureusement  au « Forum mondial pour une réforme islamique » lancé par les musulmans réformistes Ghalib Bencheikh et le converti Félix Marquardt.

Le président du Centre Culturel Islamique de Franche-Comté, Khalid Jarmouni, a fomenté des manifestations contre l’interdiction du voile à l’école et a fait pression pour l’obtention de menus sans porc dans les cantines. Par ailleurs, il a réussi à créer des liens avec une petite association de femmes qui a le projet d’ouvrir la première école confessionnelle musulmane de Besançon, avec le soutien de l’UOIF.

Source: islamisation.fr





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “La soeur de Mennel Ibtissem abonnée à la mosquée UOIF de Besançon, mosquée islamiste

    1. Salmon

      Des gentilles jeunes filles
      Elle ressemble a un ange

      Bande ***** la sharia sera arrêté
      Vous étés des femmes et vous adoptez des valeurs contraire à la femme

    2. Armand Maruani

      Elle a utilisé The Voice pour que la France entende la voix de la pourriture et que ses idées soient sous les projecteurs .

      La seule chise qu’elle a oublié c’est son odeur nauséabonde qui l’a trahie .

      La haine de la France : elle a confondu Besançon avec Alger ou une ville syrienne dont elle est originaire .

      Et sa soeur est fière : c’est ce qu’on appelle aujourd’hui  » le regroupement familial  » .

      Pauvre France continue à recevoir ces pourritures tu vas à ta perte .

    3. Armand Maruani

      Définition d’une ambassade :

       » Elle constitue un lieu extra-territorial et inviolable c’est-à-dire que les bâtiments, qui sont français, bénéficient d’une grande protection et ne peuvent pas faire l’objet de perquisitions par exemple.

      Cela ressemble à s’y méprendre à la définition d’une mosquée en France où chaque membre peut travailler pour l’ennemi et préparer des attentats sans être inquiétés .

      A l’exemple de cette pouffiasse qui crache sur notre pays et qui est  » fière  » de son rossignol de frangine .

    4. Filouthai

      Les pourritures se soutiennent.
      Rien d’etonnant.
      Pourquoi la France doit-elle accepter toutes ces merdes ?

    5. Annerica72

      Juste un démon, le serpent dans une très belle enveloppe charnelle, charmante, charmeuse mais œuvrant pour le MAL.
      Quant à l’autre, Kheiron ??? connais pas. S’il aime le voile, qu’il retourne en Iran, là-bas, il y a des femmes qui se battent pour s’en débarrasser.
      En Grande-Bretagne, une hijabée a gagné un concours de cuisine et maintenant elle exhibe cet emblème partout: TV, magazines, évènements mondains, etc… La version « Française » a tentée sa chance!!!

    6. Jacques B.

      Pendant ce temps, selon l’IFOP 57% des Français jugent l’islam compatible avec la République, alors qu’en 2016 ce n’était que 44%.

      Sondage bidonné ? On peut se le demander… ou alors les Français sont réellement devenus fous à lier.

      Ce sondage sert de base au projet de Macron d’installer un « islam de France ».

      (source Ouest-France)

      Elle est pas belle la vie (des islamistes) ?

    7. belle

      genocider ou convertir c est la these du coran…

      Les journalistes de gauche et tte la gauche st les complices de ts les attentats des terroristes du coran en Europe et en Israel!!!

      Taquya ou hypocrisie est la nature profonde de ces assassins convertisseurs pedophiles homophobes esclavagistes a l image de l inculte pervers prophete mahomet

    8. Salmon

      C pas interdit par la loi les torchons sur la tête pour les muzzs travaillant à la préfecture ?
      Oui
      Ah c islamos gochos

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *