toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La Pologne contrarie les Etats-Unis et Israël en promulguant une loi sur la Shoah


La Pologne contrarie les Etats-Unis et Israël en promulguant une loi sur la Shoah

Le président polonais a signé le 6 février une loi condamnant notamment l’utilisation de l’expression «camps de la mort polonais», à propos de ceux installés par les nazis allemands. Cette loi a provoqué des tensions avec Tel Aviv et Washington.

Les Etats-Unis ont exprimé le 6 février leur «déception» après la signature, par le président polonais Andrzej Duda, d’une loi sur la Shoah, qui nuit selon Washington «à la liberté d’expression et au débat académique».

La loi prévoit trois ans de prison pour les personnes, y compris les étrangers, qui accusent la nation ou l’Etat polonais de participation aux crimes de l’Allemagne nazie. En particulier, l’utilisation de l’expression «camps de la mort polonais», utilisée parfois par les médias ou hommes politiques étrangers pour désigner les installations des nazis allemands en Pologne occupée, sera interdite.

«Nous comprenons que cette loi va être soumise au tribunal constitutionnel polonais [mais] nous pensons que le débat d’idées ouvert, les études et l’éducation sont les meilleurs moyens de contrer les discours fallacieux», a estimé le département d’Etat américain dans un communiqué, tout en réaffirmant que la Pologne constituait un «allié fort» des Etats-Unis. Washington avait déjà exprimé ses «inquiétudes» en des termes énergiques à la veille du vote du Sénat polonais le 1er février. La loi risque d’avoir des «répercussions» sur «les intérêts et relations stratégiques de la Pologne, y compris avec les Etats-Unis et Israël», avait mis en garde le département d’Etat.

Loading...

Les dirigeants israéliens accusent Varsovie de nier la responsabilité de Polonais dans le génocide des Juifs

Les dirigeants israéliens et des organisations juives internationales voient dans l’adoption de cette loi, une tentative de nier la participation de certains Polonais au génocide des Juifs, voire d’empêcher les survivants de la Shoah de raconter leur expérience – ce que Varsovie dément.

Après, fin janvier, des propos très vifs du Premier ministre Benjamin Netanyahou, qui avait affirmé qu’Israël ne tolérerait pas «que« l’on déforme la vérité et réécrive l’Histoire» ou que l’on «nie l’Holocauste», la réaction du ministère israélien des Affaires étrangères à la décision d’Andrzej Duda, a paru plus modérée. «Nous espérons que dans le délai imparti avant que le Tribunal n’achève ses délibérations, nous parviendrons à nous mettre d’accord sur les changements et les corrections», a-t-il déclaré dans un communiqué.

De son côté, le mémorial de la Shoah à Jérusalem Yad Vashem a rappelé avoir «mis en garde les autorités polonaises à plusieurs reprises contre les erreurs dans la formulation de la loi», erreurs qui «pourraient fausser la vérité historique».







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “La Pologne contrarie les Etats-Unis et Israël en promulguant une loi sur la Shoah

    1. Armand Maruani

      Il n’y a pas que les EU et Israël qui sont contrariés .

      Même mon ami Pinhas va l’être quand il va l’apprendre .

    2. Salmon

      3millions de juifs tues de Pologne
      Le Ghetto de Varsovie
      Auschwitz
      Treblinka
      Dachau
      Etc…
      Et ils veulent définir autrement ce massacre?

    3. Boutin

      Chelmno, Treblinka, Belzec, Sobibor, Auschwitz, Majfanek. Ces lieux se situent en Pologne, donc il est grammaticalement correct de dire à leur propos qu’ils sont polonais. Et on peut continuer à le faire.
      La Pologne d’aujourd’hui est un état libre et indépendant qui peut émettre ses lois. Lorsque ces lois sont signifiantes historiquement, leur risque est de diminuer la respectabilité internationale de la Pologne. C’EST ici le cas.

    4. Pilou

      La Pologne ne pourra jamais effacer de son histoire le massacre de Juifs en 1941 à Jedwabne.

      La Pologne comme la France, ont beaucoup de squelettes dans leurs placards historiques.

      Ce n’est pas qu’on en parle peu, qu’on a oublié.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *