toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La France et 6 pays arabes veulent des pressions sur les Israéliens et possible dissolution de l’Autorité palestinienne


La France et 6 pays arabes veulent des pressions sur les Israéliens et possible dissolution de l’Autorité palestinienne

Les ministres des Affaires étrangères de 6 pays membres de la Ligue arabe et le secrétaire général de cette instance devraient rencontrer à Bruxelles leur homologue français pour examiner les voies censées mettre la pression sur les Israéliens pour relancer le processus de paix.

Les ministres des Affaires étrangères de six pays, à savoir l’Égypte, la Jordanie, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, le Maroc et la Palestine, ainsi que le secrétaire général de la Ligue arabe, rencontreront le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a annoncé le porte-parole de la diplomatie française lors d’une conférence de presse.

« Cette visite devrait avoir lieu en marge de la réunion du Conseil de l’UE le 26 février », a-t-il ajouté.

Il a indiqué que la visite porterait sur le soutien politique, économique et humanitaire de l’UE à l’Autorité palestinienne et aux mesures prises dans ce domaine, notamment en soutien à la Ligue arabe, pour faire face à la décision des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël. Et ce, alors que les négociations entre Israël  et l’Autorité palestinienne sont suspendues depuis avril 2014, à la suite du refus palestinien.

Saeb Erekat prévoit la dissolution de l’Autorité palestinienne

Le négociateur en chef palestinien et membre de la direction du Fatah, Saeb Erekat, ne croit plus à aucune chance d’aboutir à une solution au conflit israélo-palestinien et prédit la mort prochaine de l’Autorité palestinienne, qui, pour lui, n’a plus aucune autorité sur les palestiniens.

Le secrétaire général du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine s’est dit pessimiste quant au bilan de l’Autorité palestinienne.

Dans un discours jugé « sans précédent », le secrétaire général du comité exécutif de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) s’est dit déçu de la solution à « deux États », prévoyant la dissolution probable de l’Autorité autonome palestinienne.

« Je pense que c’est Avigdor Lieberman [ministre israélien des Affaires militaires, NDLR] et le général israélien Yoav Mordechai [coordinateur des activités du régime israélien dans les territoires occupés, NDLR] qui sont les vrais Premiers ministres de la Palestine, car Mahmoud Abbas, actuel président de l’Autorité autonome palestinienne, ne peut même pas quitter Ramallah sans l’autorisation de Lieberman et de Mordechai. Le peuple palestinien oublie petit à petit la solution à “deux États”, car il la trouve irréaliste, étant donné le rythme accéléré de la construction des colonies israéliennes. Ce que les Palestiniens souhaitent aujourd’hui est la formation d’un seul État qui leur permette de jouir de droits égaux », a déclaré Saeb Erekat, le 20 février 2018.

Learn Hebrew online

Cette semaine, le ministre israélien des Finances, Moshe Kahlon, et le coordinateur des activités dans les territoires , Yoav Mordechai, ont rencontré, à Ramallah, le Premier ministre du gouvernement d’union nationale de la Palestine, Rami Hamdallah.

L’Autorité palestinienne contrôlait, au début, des parties territoires disputés et toutes les régions de la bande de Gaza, mais depuis la coup-d’ État du Hamas en 2007, les zones contrôlées par cette autorité se bornent aux  territoires disputés.

Saeb Erekat : «Le vrai président des Palestiniens est Avigdor Lieberman»

Dans un entretien accordé à la deuxième chaîne de télévision israélienne, cette semaine, Erekat a fait une déclaration étonnante, dont il dit lui-même qu’elle va mettre en colère Mahmoud Abbas.

«Je crois que le vrai président du peuple palestinien, a-t-il dit, est le ministre de la defense, Avigdor Lieberman, et le Premier ministre palestinien fait office de coordinateur du gouvernement israélien dans les Territoires occupés, le général Poly Mordechai

Exprimant son scepticisme sur la solution de «deux Etats», il prédit «la disparition très prochainement de l’ensemble de l’Autorité palestinienne, qui n’est plus viable», a encore lâché le diplomate palestinien.

Allant plus loin dans son aveu d’impuissance, il ajoutera : «Le président Abbas ne peut pas bouger de Ramallah sans l’aval de Mordechai ou de Lieberman», rappelant ainsi l’épisode où les autorités israéliennes avaient assiégé l’ex-chef terroriste de l’OLP, Yasser Arafat, pendant longtemps à l’intérieur de son siège à Ramallah, avant d’être  évacué en urgence à l’hôpital Val-de-Grâce, où il rendit l’âme.

Incroyable revirement chez ce porte-voix de la cause palestinienne ! «La solution à deux Etats n’est plus réaliste», avoue-t-il. «L’idée dominante aujourd’hui dans la rue palestinienne est celle d’un seul Etat avec égalité en droits

Interrogé par le journaliste israélien sur les raisons de ce revirement chez lui, Erekat s’est contenté de raconter l’histoire d’un jeune Palestinien qui lui avait conseillé ironiquement, juste avant l’intervention qu’il a eu pour une greffe de poumon aux Etats-Unis, de «se faire greffer une nouvelle langue, au lieu de continuer à tromper les Palestiniens encore plus longtemps !».

Selon certaines informations reprises aujourd’hui des médias palestiniens, Saeb Erekat n’est palestinien mais il a des origines proches du Prophète des musulmans, Mahomet.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “La France et 6 pays arabes veulent des pressions sur les Israéliens et possible dissolution de l’Autorité palestinienne

    1. Salmon

      Erekat s est trompé de mot
      Lieberman président des palestiniens
      Dans il a raison depuis 1948 la Palestine se nomme Israël
      Juste un réajustement de nom

      Source le Petit Robert
      Voir article sur Europe Israël le drapeau Palestinien

    2. Martine

      Et bien sûr si l’autorité dite palestienne n’a plus de pouvoirs c’est à cause des israéliens !! Et sûrement pas à cause de la corruption et de l’incapacité de ses dirigeants !
      Que je sache si autorisation il y a eu Abbas a tout de même beaucoup voyagé !
      Un Conseil pour Erekat : vous voulez un seul pays ? Allez en Jordanie c’est la que vit la majorité du peuple invente et vous savez pourquoi ? La partition de ce que fut la Palestine mandataire à donne l’essentiel du territoire au royaume hachémite !
      Allez y vous et vos administrés et beatslaha!!

    3. michael

      l’opinion de la france et surtout de macron n’a aucune inportance pour israel ,la france est un pays islamique.
      manuel valls a confirme l’hypocrisie en quelque mots « tous savent que jerusalem est la capital d’israel »
      trump qui n’a pas peur des pays arabes et a finalement declarer jerusalem capital d’israel.
      c’est une chance pour les palestiniens occuper encore un morceau d’israel s’il accepte de faire la paix

    4. Armand Maruan

      Ce n’est pas  » la France et six pays arabes  » .

      C’est :  » sept pays arabes  » dont la France .

    5. Auguste

      Macron macronsie tout et transforme l’or en argent et l’argent en plomb . Il n’a aucune identité il se pense citoyen du monde ce qui ne veut rien dire . Nous avons besoin de connaitre nos racines pour avancer et exister . Les palestiniens doivent aller en Jordanie avec leurs frères sinon ils vont se multiplier comme à Gaza qui deviendra invivable sans l’aide humanitaire . Gaza actuellement densité 5398 habitants au Km2 , c’est de l’irresponsabilité d’avoir une démographie débridée comme ils ont .

    6. midom

      Bruxelles? Je pensais que la capitale de la région « Quai d’Orsay » était toujours à Vichy; …du moins pour les questions juives…..!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *