toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Erdogan,en tournée africaine,fait comme si de rien n’était contre les Kurdes au nord de la Syrie


Erdogan,en tournée africaine,fait comme si de rien n’était contre les Kurdes au nord de la Syrie

Pendant que l’armée turque assassine la population kurde syrienne à Afrin, le gouvernement islamiste de la Turquie est occupé de la tournée africaine de son chef. Recep Tayyip Erdogan entame une tournée africaine.

À noter que l’opération Rameau d’olivier, menée par l’armée turque, a débuté il y a un peu plus d’un mois, précisément le 20 janvier dernier, et continue toujours dans l’enclave kurde d’Afrin, dans l’extrême nord de la Syrie. Elle a fait plus de 300 victimes civiles et 821 blessées.

La tournée africaine d’Erdogan débutera par l’Algérie entre les 26 février et le 02 mars 2018 et le conduira en Algérie, Mauritanie, au Sénégal et au Mali où il aura des entretiens dans le cadre de ses visites.

Le président turc Erdogan qui rencontrera le président Bouteflika lors de son passage à Alger, remerciera à cette occasion les leaders des pays qu’il visitera, pour le vote sur le statut de Jérusalem qui s’est déroulé à l’Assemblée générale des Nations Unies, selon une source turque.

La Turquie, qui s’érige en gendarme de la région tout en se comportant comme un régime voyou, mène  une agression grave et une expansion incessante dans l’extrême nord de la Syrie. Mais Erdogan et ses partisans  islamistes en Afrique ne s’en soucient pas évidemment. Ils se concentrent seulement sur l’assurance que la Turquie leur offre son aide économique et ils sont d’accord pour qu’Ankara  utilise la violence, créant, en faisant cela, des Kurdes autochtones comme des sous-humains.

Décidément, le monde est tombé sur la tête puisqu’il n’y a plus de légalité internationale. Ce faux gendarme est un fauteur de désordre et pratique les ingérences illégales. Cet obsédé du bombardement des kurdes viole systématiquement le droit international [et] soutient le terrorisme quand il ne l’est pas créé. Ce dirigeant musulman a fait venir des milliers d’assaillants barbares venus pour tuer les syriens depuis 2011. Avec la complicité d’une soi-disant communauté internationale en trompe-l’œil, il s’emploie maintenant à massacrer les kurdes au nord de la Syrie.

 

Ankara utilise en plus les moyens les plus efficaces et brutales pour disperser ce peuple et, surtout, le briser. La Syrie est depuis longtemps dans le collimateur des turcs. Erdogan qui est parmi les principaux auteurs du désastre syrien, vient sans pudeur et sans vergogne en Afrique. Les intellectuels africains sont piégés par leur aveuglement initial, les médias sont plombés par la question palestinienne, les politiques sont otages de leur doxa islamiste.

Le dictateur turc s’est entretenu  cette semaine au téléphone avec son homologue iranien de la situation à l’extrême nord-ouest de la Syrie. Cet entretien intervient après celui de Recep Tayyip Erdogan avec le président russe Vladimir Poutine au sujet d’Afrin.

Ces derniers ont parlé de la création de tours de surveillance et de postes de contrôle dans la ville syrienne d’Idlib. Erdogan aurait averti que si le gouvernement de Damas arrivait à un accord avec les YPG pour contrecarrer l’intervention de l’armée turque à Afrin, les conséquences seraient lourdes.

Learn Hebrew online

Selon le quotidien turc Daily Sabah, la conversation entre les présidents Erdogan et Rohani a exclusivement porté sur la situation à Afrin.

Les autorités des régions kurdes du nord de la Syrie, bombardées depuis quelques semaines par l’armée turque, ont annoncé la conclusion d’un accord avec le gouvernement syrien qui permettra l’entrée des forces pro-Damas dans la zone du conflit.

La brutalité de l’occupation turque doit être encore exposée ; le traitement inhumain des Kurdes doit être internationalement et catégoriquement rejeté.

Les peuples amoureux de la paix du monde entier doivent partout se manifester et construire des ponts de compréhension et de solidarité avec les Kurdes contre l’agenda violent et génocidaire de l’extrémisme islamiste Recep Tayyip Erdogan. Les politiciens, le grand public, et les enfants (nos futurs leaders !) du monde doivent apprendre qu’il est mal de traiter son voisin de façon injuste.La lutte pour la paix à travers la justice est longue et difficile, mais elle commence par la volonté d’être informé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Erdogan,en tournée africaine,fait comme si de rien n’était contre les Kurdes au nord de la Syrie

    1. Pascale

      D’ici 15 ans maximum la france va rejoindre l’algerie dans ses infrastructures.
      L’agneau a invité le lion dans la bergerie: bon appétit!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *