toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Au lieu de sortir les pensionnés de la pauvreté, les impôts des belges vont pour les Palestiniens


Au lieu de sortir les pensionnés de la pauvreté, les impôts des belges vont pour les Palestiniens

Ils ont le sens des priorités les dirigeants belges.

Alors que la pauvreté progresse auprès des retraités en Belgique et les investissements manquent pour les aînés,le gouvernement de M. Charles Michel- en photo- décide d’envoyer des millions d’euros aux Palestiniens au détriment  des personnes âgées du pays aux prises avec des difficultés insurmontables. En effet, les pensions belges sont les plus basses d’Europe.

Aide aux Palestiniens: La Belgique promet 19 millions d’euros sur 3 ans à l’UNRWA

Suite de la visite de Mahmoud Abbas en Belgique, la semaine dernière, le Président palestinien a rencontré le Premier Ministre belge Mr Charles Michel. Au cœur des discussions : les aides aux Palestiniens.

La Belgique s’est engagée à verser en trois ans 19 millions d’euros à l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA), pénalisée par un gel partiel de l’aide américaine, et a annoncé verser «immédiatement» 6,3 millions.

La Belgique «a décidé d’accorder 19 millions d’euros à l’UNRWA, l’agence des Nations unies pour l’aide humanitaire aux réfugiés palestiniens, au cours des trois années à venir», annonce le ministère belge des Affaires étrangères dans un communiqué, soulignant être «l’un des rares bailleurs à octroyer un tel financement pluriannuel».

«Compte tenu des problèmes financiers que rencontre actuellement l’agence, la contribution annuelle belge a immédiatement été versée», précise le ministère.

Ce financement de base pour 2018 correspond à 6,3 millions d’euros et devrait être complété par un financement volontaire au cours de l’année. L’an dernier, la Belgique avait accordé 10,3 millions d’euros de fonds supplémentaires à l’UNRWA.

L’Union européenne dans son ensemble est le premier soutien de cette agence, financée à 30% par des fonds américains.

Learn Hebrew online

L’UNRWA a indiqué être confrontée à sa «plus grave crise financière» en presque 70 ans d’histoire après l’annonce par l’administration Trump du gel de plus de la moitié de ses versements prévus en ce début 2018, soit 65 sur 125 millions de dollars.

Les Européens sont aussi les premiers bailleurs de l’Autorité palestinienne.

La question du soutien financier aux Palestiniens a été abordée le 31 janvier 2018 lors d’une réunion à Bruxelles des pays du groupe international des donateurs pour la Palestine, présidé par la Norvège.

La Belgique préfèrent aider les Palestiniens au lieu de faire sortir 100 000 personnes âgées de la pauvreté.

Est-il permis d’avoir un cruel manque de sympathie envers ses propres citoyens ?

Les pensions belges sont les plus basses d’Europe

Pire : 50 % des pensionnés en Belgique vivent sous le seuil de pauvreté. Belle récompense pour une vie de labeur – et de cotisations pour une pension légale ! Selon La Fédération générale du travail de Belgique  il faudrait 72 milliards  d’euros pour sortir les pensionnés de la pauvreté. Or à raison de 10 milliards par an, l’immigration a pompé l’argent des pensionnés – sans compter les « aides » aux pays étrangers, tels les 19 millions que la Belgique vient d’offrir aux palestiniens.

Il arrive que les chiffres ne mentent pas.La pension moyenne belge est la plus basse, comparée à celles de nos voisins(chiffres fournis par Eurostat) :

FRANCE : 1.653 euros
PAYS-BAS : 1.639,82 euros
ALLEMAGNE : 1.289,88 euros
BELGIQUE : 1.155,12 euros

Les gouvernements européens se vantent de proposer la sécurité sociale la plus généreuse de l’univers – pas pour tout le monde, en tout cas. Et certainement pas pour les pensionnés qui sont assommées de nouveaux impôts, taxes supplémentaires et diverses cotisations de solidarité !

Pire encore, le ministre  belge Frank Vandenbroucke (socialiste flamand) qui effectuait des coupes sombres dans les pensions, conseillait aux futurs retraités belges de souscrire une pension complémentaire.

Une étude de 2016 a montré que l’immigration coûtait à la Belgique pas moins de 8,6 milliards PAR AN ! La facture est montée à 10 milliards et elle atteindra pour 2018 la proximité des 11 milliards.

Faites le compte : si pendant 6 ans, ces milliards avaient été consacrés aux pensions, il n’y aurait pas de pauvreté chez les pensionnés. Si la Belgique  avait coupé dans les aides aux pays d’Afrique (notamment le Congo), le pays aurait pu économiser plus de 72 milliards. Et les retraités, qui ont bâti la prospérité de la Belgique, disposeraient d’une pension décente.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Au lieu de sortir les pensionnés de la pauvreté, les impôts des belges vont pour les Palestiniens

    1. alauda

      Pour la France, le chiffre est nettement surévalué.

      « Le montant moyen brut mensuel des retraites s’élève à 1.376 euros » (la Tribune, mai 2017)
      « Selon une étude publiée par le ministère des affaires sociales, la France compte plus de 16 millions de retraités qui touchent en moyenne une pension de 1376 euros bruts par mois. » (Mon financier)

      Deux articles, même chiffre, qui plus est exprimé en brut.

      Déjà, un chiffre brut ne fait pas sens puisqu’on ne sait pas ce qui reste en net. En outre, une moyenne n’est pas pertinente dans ce type de sujet, puisque c’est le revenu médian qui compte (50% sont en deçà, 50% sont au dessus).

    2. alauda

      Concernant le Congo, la Belgique a des liens avec ce pays depuis Léopold II qui s’y est montré d’une brutalité bien attestée (les mains coupées…). Ce roi s’était octroyé une partie de ce vaste territoire à titre personnel !

      En revanche, le lien historique entre la Belgique et l’UNRWA doit tendre vers le zéro, en dehors du chantage exercé par l’OCI et consorts depuis la crise pétrolière des années 70.

    3. NTB

      Alauda, vous n’allez pas recommencer avec ces bobards montés de toute pièce pour discréditer la Belgique et son roi. Tout pareil que le pseudo-apartheid d’Israël sur les pseudo-palestiniens.
      Sans oublier de remettre la colonisation belge dans le contexte de l’époque (19è), la Belgique a apporté la sécurité (contre l’esclavagisme), la prospérité, les infrastructures et l’éducation au Congo. Tous les témoignages des congolais le confirment. Depuis l’indépendance, tout a été détruit. Couper les mains: pour les empêcher de travailler peut-être? Débile.

    4. alauda

      @NTB,

      Clic Clac Kodack, des photos prises par des missionnaires autour des années 1900. Des plaques de verre au gélatino-bromure d’argent, des bobards…

    5. Moshelé

      Deux territoires rongés par la pédophilie !

      Après on nous racontera que ce ne sont que des gens du peuple qui sont responsables de ces horreurs !

      arafat collectionnait les jeunes garçons, abu mazen est entouré de jeunes filles pré-pubères et que dire des politiques belges ?

      De ça, la presse ne parlera jamais !

    6. NTB

      Quelques photos ne signifient rien. L’un des photographiés a même avoué avoir été payé pour témoigner. Les mains coupées étaient une « tradition » bien avant l’arrivée des européens et ailleurs qu’au Congo. Il y avait même des têtes coupées. Les luttes inter-tribus(nombreuses) étaient endémiques et mortifères (le sont toujours) et les « trophées », exposés pour effrayer. La colonisation a eu ses dérives mais pour ce qui est du Congo, elles sont le fait d’individus et celle des mains coupées du fait exclusif des autochtones mais certainement pas sur ordre du roi en question. Le Congo était la colonie africaine la plus développée pour la sécurité, la santé, l’éducation, l’infrastructure… Fallait-il laisser cette population dans l’ignorance et l’obscurantisme en réservant la civilisation à une minorité? Peut-être.
      Pillage des ressources? En tous cas, Léopold II était ruiné après son aventure au Congo où il n’a jamais mis les pieds d’ailleurs. Et la Belgique était prospère grâce sa position dans un bassin minier de premier ordre n’avait pas besoin du Congo. Néanmoins le partenariat était intéressant pour les deux peuples.
      Wikipédia n’est pas toujours votre ami, ce n’est pas à un israélien que je vais l’apprendre et vous conviendrez qu’il est toujours plus facile de taper sur un plus petit ou faire un film où les méchants sont toujours les minoritaires, rentabilité oblige. Sur ce, je vous laisse aboyer avec les loups. De mon côté, je préfère explorer la vraie histoire (d’Israël aussi) pour avoir un avis personnel.

    7. NTB

      Moshelé, je n’approuve pas les décisions de la Belgique en la matière dont on parle mais jeter le discrédit sur un pays de droit et sa population, là, je vous trouve ignoble. Vos paroles ne valent pas mieux que celles d’Abu Machin.

    8. Moshelé

      NTB, regardez les dessous de l’affaire dutroux et des politiques liés à cette horreur, cet vous qui êtes ignoble, je fais expressément allusion dans mon commentaire aux populations, car comme dans les territoires, ce sont les notables haut-placés qui pratiquent dans l’impunité ce que le peuple subit, sur ce point, c’est pareil chez les soumis de Ramallah que pour ceux soumis par les psychopathes belges, je parle bien des intouchables notables !

      Par contre votre discours aliénant sur les responsables des massacres du Congo belge ne fait que révéler vos positions qui vous situe plutôt du coté des chiens !

      Quelques vérités sur le « califat » de la pédocratie belge :

      https://reseauxpedocriminels.wordpress.com/2015/10/24/laffaire-dutroux-et-le-reseau-de-notables-qui-nexistait-pas/

    9. midom

      Nous avons un gouvernement très à droite qui a peu à voir avec l’antisémitisme de la pourriture de gauche /extrême gauche.
      Nous avons un premier ministre (dont le père est un antisémite notoire)
      qui essaye lui, de diriger notre pays compliqué, de la meilleure manière.
      C’est grâce à une ministre de son parti (les libéraux) que les travailleurs indépendants dont font partie la majorité des juifs en Belgique, que nous recevons aujourd’hui une pension décente.
      La responsabilité du roi Léopold deux au Congo a hélas été confirmée.
      Ce sont cependant les grandes familles juives qui dès l’indépendance(1830)
      ont financé le pays( Rothschild, Erera, Montefiore…)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *