toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Trump gèle 125 millions de dollars à l’UNRWA, agence de financement de la cause palestinienne


Trump gèle 125 millions de dollars à l’UNRWA, agence de financement de la cause palestinienne

Le président américain Donald Trump agit en toute rationalité en gelant  125 millions de dollars à l’UNRWA, gouffre de dépenses inutiles.

Le statut de « réfugiés palestiniens » est unique et spécifique:
– il s’hérite,
– il empêche ces mêmes réfugiés de pratiquer certains métiers
– et biensur se finance.

Un réfugié palestinien touche un salaire. Pire encore, un réfugié palestinien de 20 ans en 2017 est réfugié d’un pays qu’il n’a jamais connu, que son père n’a jamais connu et où seul son grand-père aurait pu avoir vécu et pourtant ce jeune de 20 ans va toucher un salaire. Lui, son père et son grand père vont toucher chacun un salaire.

On sait de source israélienne que dans les années 80, l’UNRWA offrait le statut de réfugié à des pakistanais, des indonésiens ou encore des algériens (!) afin de gonfler les chiffres.

L’UNRWA est donc un gouffre financier.

L’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, avait déclaré mardi que l’administration Trump avait l’intention de mettre fin au financement de l’UNRWA jusqu’à ce que l’Autorité palestinienne « retournent à la table des négociations » avec Israël.

« Il (Trump) ne veut pas accorder de financement supplémentaire jusqu’à ce que les Palestiniens acceptent de revenir à la table des négociations, et ce que nous avons vu après la résolution (sur Jérusalem) n’a pas amélioré la situation », a déclaré Haley.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou aurait quant à lui demandé à l’administration Trump de ne pas réduire l’aide financière palestinienne destinée à l’UNRWA. Selon les médias israéliens, Netanyahou espère de cette manière, éviter le déclenchement d’une crise humanitaire ainsi qu’une nouvelle déstabilisation dans la bande de Gaza.

Le ministre de l’Education Naftali Bennett a exprimé vendredi son soutien à la menace américaine de couper le financement apporté à l’agence d’aide aux réfugiés palestiniens de l’ONU, l’UNRWA, critiquant le ministère des Affaires étrangères qui s’opposerait à cette initiative.

« L’UNRWA est une organisation qui soutient le terrorisme. Son existence même perpétue la dure situation vécue par la population de Gaza qui souffre sous la gouvernance du Hamas », a indiqué Bennett dans un communiqué.

« La décision du président [Donald] et de l’ambassadrice [Nikki] Haley de couper le financement américain est le bon choix ».

Il a convenu que les habitants de Gaza avaient besoin d’être aidés, notamment par les Etats-Unis et les Nations unies, mais il a indiqué que cette aide devait être reçue de la même manière que les autres groupes nécessiteux et non à travers une instance individuelle au sein de l’ONU consacrée spécifiquement aux Palestiniens.

« Aider les résidents de Gaza ne doit pas être différent de l’assistance apportée aux résidents syriens qui souffrent sous un régime terroriste, ou de celle donnée à tout autre groupe de descendants de réfugiés », a-t-il dit.

Israël estime que la définition élargie des réfugiés palestiniens telle qu’établie par l’UNRWA – tout descendant d’un Palestinien ayant fui ou ayant été expulsé de la zone, notamment après de nombreuses générations et même s’ils ont la citoyenneté d’un autre état – aide à perpétuer et à étendre davantage le peuple palestinien et nourrit un narratif qui tente de détruire Israël.

Quand un réfugié palestinien dit la vérité sur l’UNRWA

L’UNRWA est de loin la plus grande agence des Nations unies, avec un personnel de plus de 25.000 personnes, dont 99 % sont des réfugiés palestiniens recrutés localement et œuvrant comme enseignants, médecins ou travailleurs sociaux.

Les fonds annuels de l’UNRWA sont de l’ordre de plusieurs centaines de millions de dollars (USD), dont la majorité provient de pays donateurs. Une petite partie des fonds vient directement des Nations unies.

Au cours des dernières années, l’Office a dû faire face à un déficit financier croissant, qui affecte sérieusement son aptitude à servir les réfugiés palestiniens.

En 2015, l’ancien secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait lancé un appel pressant aux donateurs pour combler un trou de 100 millions de dollars dans le budget de l’agence de l’ONU.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Trump gèle 125 millions de dollars à l’UNRWA, agence de financement de la cause palestinienne

    1. Cyrano

      Il y a longtemps que cela aurait du être supprimé. Un détournement de fonds à qui profite le crime. Quand on sait que la misère est constante dans des pays en Afrique et Amérique latine bref dans tous ces pays ou les dirigeants sont corrompus . Tout cela est bien voulu, toujours les mêmes frères à qui on donne du pognon et l’ONU complice de ce détournement . Et on veut nous faire croire que c’est pour le bien de malheureux ça se saurait , tu parles c’est pour remplir les poches de maquereaux , on nous prend pour des morues, pour ne pas dire des cons.
      COLUCHE reviens !!!
      Coupez leur donc les vivres faute de leur couper les cou….

    2. C. Hamon

      L’UNRWA au lieu de trouver et d’apporter des solutions à ce problème de « Réfugiés Arabes de Palestine » – Ce qui est le but premier de ses attributions – n’a pas trouvé mieux en l’espace de 70 ans que de les maintenir en « Éternels réfugiés »

      Il faut rappeler qu’en 1950 La Ligue Arabe s’est opposée à toute intégration de ces populations arabes de Palestine, dans d’autres pays arabo-musulmans. La Ligue Arabe a interdit de leur donner la nationalité des pays dans lesquels ils vivent.

      L’ URSS, entre 1949 et 1967, les a aidé à conserver ce statut de réfugiés. Et à partir de 1973, c’est l’Europe qui prend le relais en les maintenant dans cette situation de réfugiés. A coup de centaines de millions d’Euros, l’Europe y contribuera. Ce n’est pas près de s’arrêter..

      Les Etats-Unis sont le premier contributeur de l’UNRWA en 2016, pour un total de 368 429 712 dollars. Ils sont également le premier fournisseur d’aide financière aux Palestiniens.

      Le « Monde Entier » rejette la faute sur les Juifs et sur Israël, alors que la vérité est toute autre.

      Les principaux responsables de cette situation sont : La Ligue Arabe – l’ONU et l’UNRWA – l’URSS qui s’en servait au nom de la « Guerre Froide » – l’Europe et le Parlement Européen et bien entendu l’Amérique de OBAMA.

      En l’espace de deux ans, l’Europe pour 4 millions de réfugiés Syriens, Irakiens, Afghans, etc… A réussi à trouver des solutions.

      Alors qu’en 70 ans, pour 720 000 réfugiés Arabes de Palestine, l’Europe et l’ONU n’ont rien voulu faire ?

      Donald TRUMP l’a bien compris, il veut en finir avec ce cercle infernal qui ne cessera que lorsqu’il n’y aura plus de subventions.

      Actuellement la « Ligue Arabe » a d’autres problèmes à résoudre. Si bien que dans sa dernière conférence, il n’a été fait aucune allusion aux « Palestiniens »

      De même que l’URSS n’existe plus.

      La problème Israélo-Arabe doit maintenant se résoudre en Europe. Puisque l’Europe reste le dernier contributeur du soutien arabe contre Israël.

      L’Europe est responsable de cette situation qu’elle ne cesse d’envenimer de jours en jours.

      L’Europe finira par lâcher prise lorsqu’elle comprendra qu’elle vient de se faire coloniser.

    3. michael

      LES DESCENDENTS DES REFUGIES PALESTINIENS SONT HERITIERS A VIE DE PERE EN PLUSIEURS FILS:PROGRESSIONS ARITHMETIQUE
      ILS PREFERENT RESTER REFUGIER ETERNELLEMENT

    4. capucine

      Bravo Mr Trump de sucrer 125 millions dollars à l’ unrwa qui finance les palos
      qui ne pense qu’a tuer des juifs sous l’influence du vieux pourri terroriste Abu Mazen qui incite les palos à la haine et à tuer des juifs en leur donnant du fric
      comme récompense !!

    5. PAS D4UN CHIFFONNIER EN CHEF COMME

      Ce n’est PAS le rôle d’Israel de soutenir les faux palestiniens surtout tant qu’ils OCCUPPENT la J+S+G: qu’ils crèvent ou qu’ils soient transférés en jordanie. Après transfert en Jordanie on peut les aider PAS AVANT et Netanyahu est un couard complètement dénué de sens politique à part la pette cuisine intérieure des partis se battent comme des chiffonniers. Israel a besoin d’un HOMME D ETAT pas d’uyn chiffonnier en chef comme Netanyahu.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *