toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

S’estimant snobé pour les vœux du nouvel An de Macron, Dalil Boubakeur quitte le Conseil du culte musulman (CFCM)


S’estimant snobé pour les vœux du nouvel An de Macron, Dalil Boubakeur quitte le Conseil du culte musulman (CFCM)

Le recteur de la grande mosquée de Paris, s’estimant « marginalisé » par l’Elysée, a annoncé mercredi son retrait des instances du Conseil français du culte musulman (CFCM).

La grande mosquée de Paris (GMP), mécontente de constater que son recteur, Dalil Boubakeur, n’a pas été invité aux vœux qu’Emmanuel Macron doit présenter jeudi aux autorités religieuses, a annoncé ce mercredi son retrait du Conseil français du culte musulman (CFCM).

Le président de la République doit accueillir jeudi matin, pour une cérémonie traditionnelle d’échange de vœux, les responsables des cultes, déjà reçus longuement le 21 décembre à l’Elysée. Dans un communiqué, Dalil Boubakeur dit ne pas avoir été convié aux vœux d’Emmanuel Macron aux autorités religieuses, organisés jeudi.

Chaque culte étant représenté par deux personnes, le CFCM, l’interlocuteur musulman officiel de l’État, le sera par son président en exercice depuis juillet Ahmet Ogras (proche de la Turquie) et le prédécesseur de celui-ci, Anouar Kbibech (de sensibilité marocaine).

Loading...

Généralement convié sous les ors de l’Elysée, le recteur de la GMP (liée à l’Algérie) depuis plus d’un quart de siècle, Dalil Boubakeur, 77 ans, ne le sera pas cette fois.

« Marginalisée voire ostracisée »

« Il est surprenant que l’institution religieuse musulmane la plus emblématique de France […] soit ainsi marginalisée voire ostracisée », peut-on lire dans ce communiqué, qui présente la mosquée comme la « gardienne vigilante de l’islam du juste milieu depuis sa création en 1926 ».

« Prenant acte de cette injuste et inexplicable mise à l’écart, la grande mosquée de Paris décide, par conséquent, de se retirer de toutes les instances du CFCM et de ne plus participer à toute initiative émanant des pouvoirs publics sur l’organisation du culte musulman », lit-on en conclusion.

Fondé en 2003 à l’initiative de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, le CFCM sert notamment d’intermédiaire avec les pouvoirs publics.

Coutumier des sorties fracassantes

Le recteur Boubakeur, qui s’estime marginalisé depuis qu’il a laissé les commandes du CFCM en 2015, est coutumier de ces sorties fracassantes, généralement suivies de retours plus discrets.

Fin janvier 2017, il avait exprimé son refus de participer au nouveau chantier de « l’islam de France », articulé sur une fondation culturelle, aujourd’hui active sous la présidence de Jean-Pierre Chevènement, et une association cultuelle de financement, toujours au point mort.

Learn Hebrew online

En mars, il avait mené une fronde contre le lancement d’une « charte de l’imam » censée contribuer à la lutte contre la radicalisation mais, à ses yeux, inaboutie.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “S’estimant snobé pour les vœux du nouvel An de Macron, Dalil Boubakeur quitte le Conseil du culte musulman (CFCM)

    1. Alain Dubois

      N’est-ce pas lui qui a osé suggérer que l’Eglise catholique cède des chapelles et églises pour le culte musulman ? Gonflé, quand on connaît le sort réservé au culte chrétien dans la plupart des pays arabes.

    2. Laurence Salmon

      Pas un seul rassemblement contre les attentats terroriste muzzs ( désolée c un pleonasme)de la part de ces …..Pour dire leur abjection de ce barbarisme

      J’ai oublié c dans leur coran?

    3. Laurence Salmon

      Eh bien tant mieux l Algérie n y sera pas mais le représentant de la Turquie et du Maroc y seront !
      Ils se sont révoltes pour les attentats de la France ? ??

    4. alauda

      Bouh ! Bah ! cœur susceptible bat en retraite sur une attaque – car dit âcrement – frustrée. Faut consulter chez le cardiologue avant que coeur bat, bout ne lâche.

    5. Shirah

      Ooooh.. pauvre chou! T’es vexé ? Allons, faut pas tu sais. Tu vas certainement trouver de quoi soulager ton délicat petit cœur meurtri de muzzz. Écris à Macronou, il comprendra sûrement et s’excusera.

    6. Pinhas

      Le calife est blessé ?

      Mais ces trous du cul de muzz se prennent vraiment pour nos maîtres .

      Qu’il aille se faire voir chez satan, lui et les siens , une place de choix leur estv réservée …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *