toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Inde annule un contrat portant sur l’achat de missiles israéliens


L’Inde annule un contrat portant sur l’achat de missiles israéliens

Le ministère indien de la Défense a annoncé le week-end dernier l’annulation d’un contrat de 500 millions de dollars (415 millions d’euros) portant sur l’achat de missiles antichars auprès du fabricant d’armes israélien Rafael Advanced Defense Systems.

L’annonce de l’annulation du contrat intervient quelques jours avant la visite d’Etat du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou en Inde

En avril, les deux pays ont signé un accord d’une valeur de deux milliards de dollars portant sur la fourniture étalée sur plusieurs années de missiles sol-air, de lanceurs et de technologies de communication.

La société Rafael a confirmé que l’annulation de la transaction, précisant que l’accord avait été résilié avant la signature du contrat, bien qu’elle ait satisfait à toutes les exigences de son interlocuteur.

« Rafael regrette la décision, mais s’engage à poursuivre son activité sur ce marché important comme il le fait depuis deux décennies », a indiqué la compagnie dans un communiqué.

L’accord, signé en 2016, avait été considéré comme le signe d’une coopération croissante en matière de défense entre Israël et l’Inde.

Rafael avait formé une joint-venture avec l’entreprise industrielle Kalyani Group, basée en Inde, pour fabriquer les missiles dans le pays, afin de se conformer aux directives « Make in India » du gouvernement indien.

L’usine de production, située près d’Hyderabad, avait été inaugurée en août.

Selon des sources du ministère indien de la Défense, cité par le journal Indian Express, New Dehli a préféré finalement tenter de développer ses propres technologies militaires.

L’Inde a toutefois annoncé l’achat de plus de 100 missiles sol-air.

« Cet achat permettra de pallier aux déficiences de l’armée de l’air indienne en munitions guidées de précision, tout en augmentant ses capacités offensives », a déclaré le ministère dans un communiqué.

L’Inde, qui a depuis plusieurs décennies des conflits frontaliers avec la Chine et le Pakistan, a signé plusieurs accords importants dans le domaine militaire depuis l’arrivée au pouvoir du nationaliste hindou Narendra Modi en 2014.

Dans le même temps, le pays a cherché à réduire sa dépendance vis-à-vis de la Russie, son allié traditionnel, pour ses équipements militaires.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    70 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap