toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les propagandistes anti-israéliens récupèrent la mort d’un handicapé à Gaza pour faire un symbole


Les propagandistes anti-israéliens récupèrent la mort d’un handicapé à Gaza pour faire un symbole

 

Ibrahim Abu Thurayeh 29 ans, qui a été tué à la frontière entre Gaza et Israël, le mois dernier, a été érigé en symbole par les médias arabes.  Sa mort a été récupérée par l’ensemble des propagandistes anti-israéliens.

Abu Thurayeh se déplaçait en chaise roulante, après avoir été amputé des deux jambes. Son frère avait indiqué aux journalistes  que ce handicap avait été causé par un incident, en 2008, au cours duquel il avait été frappé par un missile lancé par un hélicoptère israélien durant une bataille contre le Hamas, à l’est du camp de réfugiés d’Al-Bureij dans le centre de Gaza.

Abu Thurayeh a été photographié et filmé par les activistes du Hamas, un jour avant sa mort brandir un drapeau palestinien depuis son fauteuil roulant, et au somment d’un pylône électrique qu’il a réussi à escalader. Il  faisait le signe de la victoire à l’intention des soldats israéliens de l’autre côté de la frontière.

Loading...

« Je veux y aller », dit-il aux journalistes « Cette terre est notre terre, nous n’abandonnerons pas », affirmait Abu Thurayeh.

 

 

L’armée a indiqué que la mort d’Abu Thurayeh s’inscrit dans le contexte d’une violente émeute, au cours de laquelle « il y eut de nombreuses tentatives de détruire la barrière de sécurité et de la traverser ».

L’armée a ajouté qu’une enquête avait été ouverte. Des tirs réels ont été employés uniquement dans les cas où « les forces de l’ordre identifiaient une menace pour la vie des soldats ou pour les systèmes de sécurité », a ajouté l’armée.

« L’enquête initiale conclut qu’aucune défaillance morale ou professionnelle n’a été identifiée » a dit le chef du Commandement du sud, le général de division Eyal Zamir.

Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme s’est dit mardi « véritablement choqué » par la mort d’Ibrahim Abu Thurayeh et a réclamé une enquête « impartiale et indépendante ».

Dans un communiqué, le Haut-Commissaire Zeid Raad Al Hussein s’est dit « véritablement choqué » et a ajouté que selon les informations collectées par des employés de l’ONU à Gaza, « la force utilisée contre Ibrahim Abou Thouraya était excessive ».

Learn Hebrew online

« D’après ce que l’on sait, il n’y a rien qui pouvait suggérer que (la victime) représentait une menace imminente (…) lorsqu’elle a été tuée. Etant donné son grave handicap, qui était clairement visible aux yeux de ceux qui ont tiré sur lui, sa mort est incompréhensible – un acte véritablement choquant et gratuit », a-t-il commenté.

Lors d’un point de presse à Genève, un porte-parole du Haut-Commissariat, Rupert Colville, a déclaré que M. Zeid avait « appelé Israël à ouvrir immédiatement une enquête indépendante et impartiale sur cet incident et sur tous les autres ayant entraîné la mort ou des blessures, en vue de demander des comptes aux auteurs des crimes commis ».

« Les rapports suggèrent qu’une enquête préliminaire de l’armée israélienne interne a eu lieu. (…) Cela n’est pas suffisant », a-t-il expliqué.

Loading...

Quels que soient les évènements spécifiques qui ont conduit à la mort d’Abu Thurayeh, cet homme  incarne désormais l’image du martyr pour les Palestiniens. Le personnage est même représenté sous la forme d’un ange.

Dans l’une de ses formes angéliques, il s’élève de sa chaise roulante pour rencontre le fondateur du mouvement terroriste du Hamas, Sheikh Ahmad Yassin, le patron spirituel des kamikazes palestiniens, qui était également en chaise roulante, et a été tué par Israël dans une frappe de missile en 2004. Le décor planté pour leur rencontre est Jérusalem.

 

 

Dans une autre représentation populaire d’Abu Thurayeh, il est dépeint au sommet d’un arbre, hissant un drapeau palestinien devant un tank israélien qui se tient de l’autre côté de la barrière de sécurité, un symbole qui vise à évoquer l’attachement des Palestiniens à la terre.

Le chef terroriste du Hamas Ismail Haniyeh, a rendu visite à la famille dans la tente érigée en hommage à Abu Thurayeh, dans le camp de réfugiés al-Shati à Gaza. Haniyeh, qui s’est également rendu aux funérailles de Thurayeh, et qui l’a qualifié de héros, a appelé à des jours de colère  dans les pays arabes et musulmans, jusqu’à ce que Trump revienne sur sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Les propagandistes anti-israéliens récupèrent la mort d’un handicapé à Gaza pour faire un symbole

    1. c.i.a.

      Ils est vrai que le hamas ne prend « jamais « de bouclier humains, pour ce « pauvre«  handicapé, le ridicule la tué, ne se trouvait t`il pas avec ses amis du hamas?

    2. Armand Maruani

      Souvenons nous de cheikh Yassine tué dans un raid israélien .

      Lui aussi ce criminel et ce lâche se terrait quand il utilisait des enfants et des femmes comme boucliers

      Les israéliens l’ont envoyé en enfer plus vite que prévu .

    3. chouika

      cet invalide,n’avait rien à faire à cette manifestation,quand à moi,je suis sur que c’est sa famille qui la tué,pour se débarraser de lui,et veut accuser ISRAEL

    4. LeClairvoyant

      Il se trouvait là, exprès de son plein gré avec les provocateur et terroristes du Hamas, c’est à eux d’assumer, d’avoir fait de « la chaire canon » avec lui.

    5. DAVIDbensimhon

      ECOUTEZ LES AMIS SES DEGENERERS DE TOUTE LES FACONS ILS ONT APPRIS A MONTER DE TOUT AU TOUT EN TOUTE PIECES POUR AVOIR L OPIGNON MONDIAL AVEC SEULEMENT VOILAS ILS ET LON DETOURNER POUR ACCUSER QUI ISRAEL COMMENCENT A PERDRE DU TERRAIN C EST POUR CELAS ILS FAUT QUILS INVENTE PAR DES BEBES TUER ET MASSACRE PAR EUX POUR ACCUSER QUI ISRAEL ETC ETC ETC ETC PAS BESOIN DE D ECRIRE LE RESTE

    6. Ratfucker

      Un véritable cas d’école des méthodes de propagande de Pallywood.  » Ce handicap avait été causé par un incident, en 2008, au cours duquel il avait été frappé par un missile lancé par un hélicoptère israélien « , dit le frère d’Abu Thuraya. Or ce dernier, déjà cul de jatte, a été interviewé le vendredi 15 juillet 2005 http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/israeli-forces-kill-hamas-activists-in-gaza-clashes-299451.html
      Il s’avère qu’il était officier de la Force17, garde présidentielle d’Arafat, et qu’il avait du être amputé, avec 3 balles dans les jambes, suite à la prise de pouvoir du Hamas, qui avait aligné au sol des centaines de militants du Fatah, et leur avait mitraillé les jambes, diffusant cyniquement la vidéo sadique.

    7. Ratfucker

      Un véritable cas d’école des méthodes de propagande de Pallywood.  » Ce handicap avait été causé par un incident, en 2008, au cours duquel il avait été frappé par un missile lancé par un hélicoptère israélien « , dit le frère d’Abu Thuraya. Or ce dernier, déjà cul de jatte, a été interviewé le vendredi 15 juillet 2005 http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/israeli-forces-kill-hamas-activists-in-gaza-clashes-299451.html
      Il s’avère qu’il était officier de la Force17, garde présidentielle d’Arafat, et qu’il avait du être amputé, avec 3 balles dans les jambes, suite à la prise de pouvoir du Hamas, qui avait aligné au sol des centaines de militants du Fatah, et leur avait mitraillé les jambes, diffusant cyniquement la vidéo sadique.

    8. Un Goy Français

      Ce n’est pas parce qu’il était handicapé qu’il faut le traiter différemment des autres. Il avait choisi d’être là, et être en fauteuil roulant ne signifie pas qu’on est moins dangereux. Autant que je sache, il suffit d’une seule main pour manier un flingue. Et les palestiniens ont largement prouvé que non contents d’avoir des boucliers humains, ils n’hésitaient pas à utiliser femmes et enfants comme provocateurs, espions et même soldats. Je fais infiniment plus confiance à Tsahal pour dire la vérité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *