toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Fausse agression d’une écolière musulmane de Toronto : les musulmans refusent de présenter des excuses aux Canadiens


Fausse agression d’une écolière musulmane de Toronto : les musulmans refusent de présenter des excuses aux Canadiens

Il s’agit en effet d’une autre histoire qui illustre comment des musulmans en Occident encouragent les mensonges (al Taqqiya) et les histoires inventées halal pour donner l’impression que l’islam est une «victime.»

Khawlah Noman, une écolière musulmane de Toronto, âgée de 11 ans, a raconté la semaine dernière qu’elle été attaquée par un homme qui aurait découpé des parties de son hijab à l’aide de ciseaux.

La Police canadienne a mené son enquête et conclut que cet incident ne s’est jamais produit.

Le Service de police de Toronto a mené son enquête sur ce qui était alors considéré comme un crime haineux : elle conclut aujourd’hui que les allégations n’étaient pas fondées, et annonce que son enquête est maintenant close.

Pour autant, aucune accusation ne sera par ailleurs portée contre la jeune fille musulmane, qui a aussi piégé le Premier ministre Justin Trudeau et trompé les médias du pays.

La jeune musulmane Khawlah Noman a donc soutenu qu’en se rendant à l’école avec son frère cadet, un homme qui les suivait avait baissé le capuchon de son manteau et avait commencé à couper le bas de son hidjab.

Elle a raconté que l’agresseur avait pris la fuite, mais qu’il était revenu un peu plus tard et avait recommencé son manège. La jeune fille soutenait que l’agresseur lui avait finalement souri avant de s’enfuir.

La fausse attaque aux ciseaux contre cette écolière voilée, qui n’a pas eu lieu, se serait déroulée dans l’est de Toronto.

Les réactions publiques sont tombées comme un déluge. Le maire de la ville de Toronto, John Tory, la Première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, le Premier ministre canadien Justin Trudeau, tous ont publié des déclarations.

Le Premier ministre canadien avait aussitôt condamné l’agression imaginaire. Il s’est empressé de condamner cet acte islamophobe, en soutient à ses grands amis musulmans. Acte islamophobe qui s’est avéré, inventé.

«Je ne peux pas m’imaginer jusqu’à quel point elle a eu peur, a-t-il dit. Je veux que sa famille, ses amis, sa communauté et elle sachent que cela ne représente pas le Canada. Cet individu ne représente pas ce que sont les Canadiens.»

 

Il a aussi écrit sur son compte Twitter:

«Je pense de tout cœur à Khawlah Noman, qui a lâchement été attaquée ce matin à Toronto. Le Canada est un pays ouvert et accueillant. Les attaques de ce genre ne peuvent pas être tolérées».

Lundi 15 janvier, la police de Toronto a émis la brève déclaration suivante : «Après une enquête détaillée, la police a déterminé que les événements décrits ne se sont pas produits notre enquête est terminée

Khawlah Noman qui est âgé de 11 ans, ne sera pas inculpée.

Néanmoins, il est légitime de noter que ces filles musulmanes sont déjà assez vicieuses pour mentir et inventer des agressions, alors imaginez ce qu’elles sont capables de faire à leur majorité; elles sont soi-disant pures parce qu’elles portent le voile islamique.

Les Canadiens ont été stigmatisés et les musulmans refusent de présenter des excuses

Les médias de la communauté musulmane du Canada ont profité de cet incident calomnieux mais religieusement certifiée, pour jouer leur carte traditionnelle de l’islamophobie.

Avec tous les faits fallacieux de cette agression imaginaire contre la jeune musulmane, les islamistes locaux ont créer un acte d’islamophobie pour culpabiliser Canadiens dans un timing, d’une demande d’une journée contre l’ islamophobie au Québec.

Le projet d’instituer une « Journée nationale de commémoration et d’action contre l’islamophobie » peine à recueillir l’appui de la classe politique québécoise. Le premier ministre du Quebec, Philippe Couillard, s’y oppose.

Un porte-parole d’un organisme islamique orthodoxes de Toronto, tout en se réjouissant que l’agression n’ait pas eu lieu, a récupéré la pseudo agression comme si elle avait existé :

«Même si cet incident n’a pas vraiment eu lieu, souvenons-nous qu’il y a quelques années, une mère musulmane s’était fait battre brutalement à Toronto alors qu’elle conduisait ses enfants à l’école», a dit Safwan Choudhry, porte-parole de l’association islamique Ahmadiyya Muslim Jama’at Canada.

Le président de l’association islamique a écarté rapidement l’idée de formuler des excuses à la population canadienne. Khawlah Noman et sa famille refusent aussi de presenter des excuses aux Canadiens.

L’Association musulmane du Canada (la MAC) qui relève de la Confrérie islamiste des Frères musulmans ne compte pas aussi adresser des excuses officiels.

Les religieux et les bien-pensants qui crient au racisme et à l’islamophobie dès qu’on se permet d’appeler un chat un chat n’ont pas l’intention de dénoncer ce scénario bien rodé pour culpabiliser les Canadiens qui voient les ravages du fondamentalisme religieux.

Par ailleurs, les représentants de la communauté musulmane de Toronto ne se gênent pas de revendiquer l’application de la loi islamique et l’instauration de tribunaux islamiques au Canada.

Alléguant que le Canada est un pays multiculturel où chacun devrait pouvoir vivre selon ses propres règles, Mumtaz Ali, un avocat musulman torontois présidant l’Institut Islamique sur la Justice civile, avait tenté de mettre sur pied en Ontario un tribunal islamique basé sur la Charia.

Décidément, je ne comprends pas que nous comptions au Canada si peu d’islamophobes, de critiques du Coran et d’adversaires acharnés de la Charia.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Fausse agression d’une écolière musulmane de Toronto : les musulmans refusent de présenter des excuses aux Canadiens

    1. michel boissonneault

      les muzz sont fustré car l’an dernier il y a eu une tuerie dans une mosquée a la ville de Québec et le Maire de la ville de Québec et les parti politique ce sont opposé a la création d’une journée contre l’islamophobie ….. les muzz de Toronto ont inventé ce stratagème pour mettre de la pression sur trudeau pour une journée officiel contre l’islamophobie …. pour l’instant trudeau est pas tomber dans le piège

    2. Pilou

      @ michel boissonneault,

      Je dois vous rappeler cher ami que , Justin, est tout de même sauté à pieds joints dans cet acte islamophobe fabriqué par cette fillette musulmane.

    3. Murielle Bouchard

      Ce qui c’est passé il y a dix ans était a ce moment dans la pensée d’une personne mais aujourd’hui avec tout et tout ce qui se passe, ils ne faut pas mettre les patates pourries avec les seines car le mal,les mauvaises paroles, les tromperies jus qu’a la haine ne sont pas des choses très belle à mettre en pratique . Que la même justice soit étendue et règne égale pour tout le monde. Je suis persuadé que M.Trudeau pour un chef a été trop vite dans ses paroles, parler sans réfléchir vous n’avez pas le droit de laisser passer sa. Le mauvais exemple s’installe dans la tête des gens.. Y aurais t’il une justice pour les citoyens et aucune pour les chefs pourtant c’est eux qui doivent nous montrer l’exemple et celle de M.Trudeau laisse a désirer et ce n’est une première. Cet homme ne peut pas gouverner c’est un enfant trop gâté et ne peut reculer devant rien qu’il aura décidé bon pour le peuple ou pas sa ne le dérange absolument pas il veut absolument avoir la gloire juste pour lui. Bien a vous et mer
      ci.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *