toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Canada : l’agression islamophobe d’une musulmane, condamnée par Trudeau, était totalement inventée


Canada : l’agression islamophobe d’une musulmane, condamnée par Trudeau, était totalement inventée

Bidon. Une jeune musulmane avait déclaré que son voile avait été découpé en pleine rue, déclenchant l’émotion des médias et du Premier ministre. Une histoire totalement inventée.

La « fake news » aura finalement été révélée lundi. Khawlah Noman, une élève musulmane de 11 ans, avait annoncé la semaine dernière avoir été agressée par un homme qui avait découpé son voile islamique aux ciseaux alors qu’elle se rendait à l’école. Une histoire inventée de toutes pièces, selon la police de Toronto, pour qui « les événements rapportés […] ne se sont pas produits. »  

Un beau désaveu de l’emballement médiatique qui sévissait ces derniers jours au Canada. La presse s’était en effet précipitée au chevet de la jeune fille, dénonçant en cœur « l’islamophobie » rampante du pays. Le Premier ministre Justin Trudeau lui-même s’y était laissé prendre, réagissant sur Twitter pour ne pas faillir à sa réputation de partisan acharné du multiculturalisme.

« Je pense de tout cœur à Khawlah Noman après l’attaque lâche dont elle a été la victime ce matin à Toronto. Le Canada est un pays ouvert et accueillant, et les incidents de ce genre ne peuvent pas être tolérées » peut-on lire sur le réseau social. Le Premier ministre n’a pas réagi à la nouvelle, ni retiré son tweet.

Loading...

Valeuresactuelles





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Canada : l’agression islamophobe d’une musulmane, condamnée par Trudeau, était totalement inventée

    1. alauda

      Justine Prudette ou les infortunes de la vertu, le dernier remix comique du marquis de Sade s’offre en prime time sur feuille d’érable arabisante.

    2. bronson

      encore un président pd comme 3 phoques !! et j’en passe….
      enfin tout ce que les tarés mettent sur le dos des juifs en pensant s’en sortir …..bande de salopes !

    3. sarah

      Les musulmans pratiquent la taqiya depuis leur prophète criminel et pédophile et les Libéraux canadiens courent quand cette engeance ment; seuls les Conservateurs sont lucides et voient leurs mensonges et leurs manipulations.
      J’espère que Justin Trudeau dégagera l’année prochaine; son père était déjà une sale pourriture et bon nombre de canadiens ont voulu mettre en place son sale rejeton : c’est la dynastie low cost du Canada bientôt musulmane quand l’enflure de Trudeau mariera ses mioches avec des fidèles de l’Islam, de ceux qui l’ont accueilli, lui et sa famille dans leur palais et ont payé leurs vacances de luxe hors de prix.
      Nous, Juifs, sommes préservés de ce multicuturalisme et de cette conversion religieuse qui anéantira les occidentaux de culture chrétienne. En effet, les Juifs ne risquent pas de se mélanger à cette engeance ni au Canada, ni aux EU, ni en Europe étant donné tous les crimes monstrueux que ces barbares ont perpétré, perpètrent et perpétreront contre les nôtres et étant donné que les Juifs mettent un point d’honneur à préserver leur identité culturelle et/ou religieuse car ils sont fiers de ce qu’ils sont, ce qui manque cruellement aux personnes de culture chrétienne..

    4. michel boissonneault

      avant les Canadiens ce foutaient de la gueule des Français ……. maintenant les Français rigole car ils disent ….. les conards de Canadien ont fait la même erreur que nous …. qui est de les avoir laisser entrer …. le coté positif pour le moment est que la police est encore indépendente de la propagande gouvernemental …
      le Canada est pas encore la Suède

    5. arbimassihi

      « dénonçant en cœur « l’islamophobie » rampante du pays »

      Ils n’ont jamais le courage de dénoncer l’islamisation rampante de leur pays…

    6. Zayith

      Je me demande des fois si nos politicards adeptes de double-langage raffiné ne seraient pas un peu fascinés par cette pratique extrême et grossière du mensonge…

    7. c.i.a.

      La « justice canadienne « ,(de ce bizounourse Trou d`eau), va t`elle sanctionner les parents, ou autres muzz pour parjure et propagandes!???

    8. Zayith

      La vraie autorité vient de la droiture, l’intégrité et il n’y a pas besoin de la décréter et l’imposer. Et la droiture, c’est aussi de rester humble et de reconnaître ses erreurs. Au contraire, quelqu’un qui n’a jamais tort et qui considère l’humilité comme une faiblesse sera un dirigeant despotique tout en pouvant rester politiquement correct. Ne pas reconnaître ouvertement ses erreurs, c’est mentir par omission et sous-estimer les conséquences de ces non-dits.
      Dans la vie on a besoin de redresser la barre sans arrêt en tirant les bonnes leçons de nos erreurs, à plus forte raison est-ce indispensable de le faire au sommet de l’État en montrant l’exemple.
      Trump est le genre de dirigeant capable de cela, tout en conservant son autorité car celle-ci est fondée principalement dans les faits à court terme de son action politique. Chez nous en France, on a été habitué à attendre le mandat présidentiel suivant pour juger le mandat en cours ; comme c’est ridicule !

    9. Zayith

      La vraie autorité vient de la droiture, l’intégrité et il n’y a pas besoin de la décréter et l’imposer. Et la droiture, c’est aussi de rester humble et de reconnaître ses erreurs. Au contraire, quelqu’un qui n’a jamais tort et qui considère l’humilité comme une faiblesse sera un dirigeant despotique tout en pouvant rester politiquement correct. Ne pas reconnaître ouvertement ses erreurs, c’est mentir par omission et sous-estimer les conséquences de ces non-dits.
      Dans la vie on a besoin de redresser la barre sans arrêt en tirant les bonnes leçons de nos erreurs, à plus forte raison est-ce indispensable de le faire au sommet de l’État en montrant l’exemple.
      Trump est le genre de dirigeant capable de cela, tout en conservant son autorité car celle-ci est fondée principalement dans les faits à court terme de son action politique. Chez nous en France, on a été habitué à attendre le mandat présidentiel suivant pour juger le mandat en cours ; comme c’est ridicule !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *