toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Acte antisémite : un enfant porteur d’une kippa agressé en pleine rue


Acte antisémite : un enfant porteur d’une kippa agressé en pleine rue

La scène s’est déroulée en pleine rue. Un écolier de 8 ans de confession juive, et qui portait une kippa, a été agressé lundi 29 janvier, vers 18h30, à Sarcelles, dans le Val-d’Oise, selon les informations de RTL confirmées par le Parquet de Pontoise.

Le jeune garçon a été molesté par deux adolescents âgés d’une quinzaine d’années, dans une rue de Sarcelles, tandis qu’il se rendait à un cours de soutien scolaire. Les deux agresseurs ont pris la fuite. L’enfant, lui, a été soigné par son père médecin.
Le Parquet de Pontoise, qui a ouvert une enquête de flagrance, privilégie le caractère antisémite de l’agression en l’absence de mobile apparent. La famille a décidé de porter plainte.(…)

Source

Loading...






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 24 thoughts on “Acte antisémite : un enfant porteur d’une kippa agressé en pleine rue

    1. Armand Maruani

      Et si au lieu de l’appeler kippa , on l’appelait  » couvre chef  » , ça changerait quelque chose ?

      A une époque les dealers de Barbés conduisaient leur voiture ( volée ) avec une kippa sur la tête pour éviter d’être arrêté par les flics .

      Ça veut tout dire .

    2. sarah

      Terrifiant : un enfant de huit ans comme Myriam Monsonego.
      Macron et son gouvernement ont baissé les bras et la garde face à l’antisémitisme dans les quartiers, voilà pourquoi ces agressions sont entrain de se multiplier : à ces antisémites, il faut parler le langage de la fermeté et de la force mais Valls n’est plus ni Ministre de l’Intérieur, ni Premier Ministre; à ceux qui lui disaient qu’il en parlait trop de ce type d’antisémitisme, je leur dis que lorsqu’on n’en parle pas comme Macreux et Oncle Fétide, son Sinistre de l’Intérieur, vous voyez ce qu’il arrive : les actes antisémites explosent depuis la fin de l’année dernière alors qu’ils avaient diminué sous le précédent gouvernement. Il y a une expression qui dit que quand le chat est parti, les souris dansent et Valls était le meilleur des matous opiniâtre, clair sur l’antisémitisme, « clivant » parfois mais quand il faut combattre ce genre de pourritures, le clivage est nécessaire car ces crapules ne comprennent que la force et le langage de la force sans ménagement.

      Macreux, avec son « en même temps que », ses Sinistres et son parti LREM, essaient de préserver et le chou et la chèvre constamment parce que la petite Emmanuelle a une affection pour les musulmans, pour leur religion beaucoup plus qu’on ne le croit, alors les brebis galeuses de cette communauté se croient tout permis parce que, il ne faut pas rêver, dans le Val d’Oise, peuplé de « ces chances pour la France », si cher au « Président » français, les antisémites ne peuvent être à 99 % que musulmans.
      De petit renoncement en petit renoncement à cause d’une empathie envers les fidèles de l’islam, il est train d’ouvrir les vannes inconsciemment et peut-être en partie consciemment de l’antisémitIisme en France.

      Et puis quand vous avez un Premier Sinistre qui dit que Louis-Ferdinand Céline est un auteur qui a une place centrale dans la littérature Française et une Sinistre de la Culture qui préface un livre dans lequel Charles Maurras est décrit comme un écrivain important, vous donnez du grain à moudre aux antisémites de tous poils et il est complètement erroné de croire que la racaille antisémite des cités et les nazillons des campagnes ne lisent pas les écrits anti-juifs de ces saloperies sur le Net.

      PS : Ma fille et mon gendre dont la mère, originaire de l’Idaho, était une jeune fille en 1974 trouve au Premier Sinistre un gros air de ce démon de Ted Bundy qui avait traumatisé l’Amérique des Seventies. Il ne le connaissait mais depuis que je lui,ai dit pour Céline, il a regardé sa photo et il y a trouvé une ressemblance troublante.

    3. Laurence Salmon

      Le meurtre antisémite de Mme Halimi n a pas été retenu
      Maintenant tout le monde comprends j espère ?
      Je croyais que macaron devait faire la lumière et se battait
      contre l antisémitisme et l antisionisme
      Apparemment dans ce pays les gens font ce qu’is veulent avec les juifs !

    4. sarah

      Ma mère a quitté l’Algérie avec moi âgée de quatre ans, après son saccage par un prédateur sexuel du FLN, parce qu’elle avait suivi mon père dans ses aventures algériennes; ses parents, mes grands-parents maternels, avaient fui la Russie et ont caché leurs enfants pendant la guerre dans le Sud de la France où ils habitaient (leurs neveux morts dans les camps n’ont pas eu autant de chances), ma fille a fui la France après le crime monstrueux d’Ilan Halimi pour s’installer de l’autre côté de l’Atlantique. QUAND CELA S’ARRETERA-T-IL ?

    5. sarah

      Macreux et ses ministres n’ont JAMAIS, JAMAIS parlé d’antisémitisme musulman, ni même d’antisémitisme des quartiers ou islamiste. Il a parlé une fois de l’antisionisme mais ce minet visait uniquement à ce moment-là, l’antisionisme des gauchistes, donc de Mélenchon et de la France Insoumise, son unique adversaire « de poids » sur l’échiquier politique. En fait, cette dénonciation de l’antisionisme avait une visée purement stratégique : c’était un calcul totalement politique. Je l’ai compris peu après.

      Cette petite fiotte nous dira encore une fois de plus qu’il n’y a que des coups à prendre car c’est un lâche sans convictions, c’est un sans-testicules, c’est un sans pénis. D’ailleurs, les seuls coups qu’il aime prendre, ce sont les coups de verges, la nuit quand il se travestit en femme.

      PS : Comble du malheur, les juges sont rouges en France : le caractère antisémite du meurtre sadique de Sarah Halimi a été remis en cause par la « juge » d’Instruction et en ce qui concerne l’agression d’une famille juive et le viol de la compagne d’un des fils en Décembre 2014 à Créteil, le caractère antisémite n’a pas été retenu non plus. Pour effacer que l’antisémitisme existe en France, les « juges » français ont trouvé la parade : il suffit juste de ne pas qualifier les agressions, les viols et les meurtres de juifs en actes antisémites.
      Les juifs sionistes ont donc tout à fait le droit de dire que la France n’est plus leur pays, et doivent se préparer à quitter ce pays pourri et interdire à leurs enfants d’épouser des français qui ne sont que 8 % à être favorable à l’Etat Juif (sondage).

    6. Pinhas

      La France a choisi le camp des salauds.

      Ça vous étonne encore ?

      Lorsque cette France sera entièrement recouverte d’un voile noir , alors on saura qu’elle s’est souillée et que son macro est au pouvoir….

    7. Alan

      Quand qu’il n’y aura plus de juifs , ils s’attaqueront à ceux qui ignorent (chretiens et laïques) aujourd’hui ces lamentables persécutions.

    8. nina

      Il ne faut plus laisser des enfants marcher seuls dans les rues, surtout dans les balieus! et les ecoles doivent continuer a eduquer et enseigner aux enfanta a respecter les differences! ! des voyous il y en a partout! si ce n est pas pour sa religion, c est pour lui vler ses vetements ou son cel! faites attention! il surtout retrouver les coupaes! A suivre!

    9. Moka

      Nina ,il faut surtout que la communauté islamique fasse la part des chose face à la gangrène antisémite et lutte et éduquer ceux -ci afin que puisse pas voire se reproduire des actes terroristes comme àToulouse dans une école juive où trois enfants ont perdurent la vie au nom de la cause palestinienne .

    10. alauda

      Jamais seule à 8 ans, en hiver, à la nuit tombée. Et bien après 8 ans encore. C’était une vieille règle de prudence des anciens parents. Et pour un ami juif, même chose : jamais seul à cet âge.

      Souhaitons que d’éventuelles caméras de surveillance permettront d’identifier les coupables et qu’ils seront punis. Cependant par les temps qui courent, même si on vit dans un quartier a priori sécure, il faut être vigilant et d’autant plus avec les plus jeunes.

    11. María

      En plus d’être des abrutis et des sauvages, ce sont de gros lâches, qui s’en prennent à un gamin de 8 ans !!! Ils n’ont vraiment pas de couilles. Mais tout vient de leur éducation, ou plutôt leur absence d’éducation. Si dans des affaires pareilles, on touchait au porte-monnaie des parents (suppression des allocs, dommages et intérêts pour les victimes…), je suis persuadée que les choses bougeraient. Qu’est-ce qui feraient pas pour la tune, ces suceurs ?…

    12. Joren

      Bravo a lui d’avoir eu la présence d’esprit de se réfugier sous une voiture afin de mettre en déroute ses agresseurs. Un grand petit bonhomme!

      Pourquoi a-t-on tellement tardé à diffuser la vidéo disculpant les policiers contre le Théo, blessé malencontreusement à l’anus lors d’une arrestation très difficile, de ce géant d’une tête de plus que les policiers,

      Comme les agresseurs de 15 ans plus grand que le petit de 8 ans, c’est vraiment une domination par la taille, par le nombre, par la force raciale.

      Ce contexte de diffusion de la vidéo aura induit la violence, mais que les sinistres Dhimmi, et la « Justice » se le disent: le fait que les procédés antisémites dépassent le cadre des Juifs, n’enlève pas le caractère antisémite,
      Réveillez vous, car en France on appliquera à tous les procédés antisémites, et ne dites pas  » je ne comprends pas, pourtant je ne suis pas juif »

    13. Joren

      L’antisémitisme est l’affaire et la vigilance de tous,
      Parlez vous, relatez les regroupements soudains, les conduites inhabituelles, les démarches au déhanché bizarre , les habits blancs en plein hiver, les têtes tournées vers leur gauche, et vous verrez qu’au même moment, ils sortent de partout pour s’encourager, pour se disculper, tandis que deux passent à l’acte.
      Mais cela ne concerne pas que les « quartiers », cela dépend des signaux de lâcheté, des flatteries, prises comme des encouragements, qu’ils auront reçus des institutionnels

      Cette proposition de M. Pupponi, si j’ai bien compris, de ne plus avoir à caractériser l’antisémitisme seulement selon la personne visée, mais selon la réalité objective de l’acte, les procédés antisémites, parait être une survie.

      Par exemple , si j’ai bien compris, un mobile suffisant concernerait, non le port, notion juive, mais l’objet kippa en soi, qui est une notion païenne. un peu comme l’étendard du toréador.

      D’ailleurs les juifs l’ont compris cette stigmatisation de l’objet « kippa » et voudraient surtout protéger leur « couvre-chef » comme les parlementaires leur République

    14. HENRIETTE Irène

      S’attaquer à un enfant sans défense, c’est signé. Cela ne fait aucun doute. Cela doit être sans aucune doute que c’est une religion de paix, d’amour, bla bla bla.

      Je ne sais ps ce qu’il se passe en Belgique dans le même domaine, mais ici la devise est « motus et bouche cousue » et….. l’Union fait la force (farce).

      Je suis dégoûtée avec ce qu’il se passe, et que les musulmans (il y en a quelques bons, mais où sont-ils ?) sont bien payés à vie tandis que nos Belges sont dans la rue avec femme et enfants et personne ne les aide !
      C’est le monde à l’envers…….

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *