toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] Pourquoi n’y a-t-il toujours pas d’Etat Palestinien ? Parce que les Palestiniens ont rejeté 5 fois un accord de paix créant leur futur Etat… Explications


[Vidéo] Pourquoi n’y a-t-il toujours pas d’Etat Palestinien ? Parce que les Palestiniens ont rejeté 5 fois un accord de paix créant leur futur Etat… Explications

Selon les dirigeants Européens, la paix au Moyen Orient ne dépend que de la création d’un Etat Palestinien… Or l’ONU et Israël ont déjà offert aux Palestiniens la création de leur propre Etat à 5 reprises. Les Palestiniens ont refusé 5 fois de créer leur propre Etat…

En préambule, rappelons qu’au lendemain de la Première Guerre mondiale, les alliés, vainqueurs, s’engagent dans la signature de traités de paix. En avril 1920, la conférence de San Remo, dans le nord de l’Italie, réunit des représentants britanniques, français, italiens, japonais, grecs et belges, afin de fixer le sort des provinces arabes de l’Empire ottoman et de préparer les conditions du traité de paix avec la Turquie prévu pour le mois d’août de la même année, à Sèvres.

La France se voit attribuer un mandat sur la Syrie et le Liban alors que la Grande-Bretagne obtient un mandat sur la Mésopotamie et sur la Palestine.

Le véritable fondement juridique de l’Etat moderne d’Israël remonte à l’époque qui a suivi la Première Guerre mondiale. Quand les grandes puissances de l’époque et la Société des Nations – L’ONU de cette époque –  ont décidé de ce  qu’il adviendrait des différents territoires ennemis.

Par rapport au droit international, la résolution de San Remo est le document constitutionnel principal de l’Etat d’Israël. A San Remo, Villa Devachan, c’est le lieu où les droits juridiques furent accordés. C’est le lieu où les droits juridiques furent donnés aussi bien au peuple juif qu’au peuple arabe

En Juillet 1920, l’administration de ce territoire de 97.740 kilomètres carrés fut confiée par la Société des Nations à la Grande-Bretagne, selon les termes du Mandat pour la Palestine. Le territoire prévu pour le retour des Juifs dans la déclaration Balfour de 1917 comprenait la Palestine et la Transjordanie (Jordanie actuelle et un morceau d’Irak).

Pour respecter les engagements politiques pris par la Grande Bretagne à l’égard de Sharif Hussein, Roi de Hijaz (Arabie) et de ses fils, en remerciement de la  » Révolte Arabe  » contre les Turcs, la Grande-Bretagne délégua à l’Emir Abdallah (le deuxième fils de Hussein) l’administration de quelque 70 000 km2 d’un territoire s’étendant à l’Est du Jourdain, en excluant les implantations juives de la Transjordanie.

Cela représentait environ 72 % du total des 97.740 km2 concernés par le Mandat. Le reste, soit seulement 28 % du Territoire sous Mandat, à l’ouest du Jourdain, devait demeurer disponible pour que les Juifs y reconstituent leur Foyer National. Les Arabes vivant sur la rive occidentale du Jourdain devaient être réinstallés en Transjordanie une fois que le Foyer National Juif aurait été établi.

Palestine Britannique

Ainsi, la Conférence de San Remo partage une première fois la territoire nommé « Palestine »: la Transjordanie, qui devint la Jordanie, pour les peuples Arabes sur 72 % du territoire et réserve 28 % du territoire pour que les Britanniques créent le Foyer National Juif, conformément à la déclaration Balfour de 1917. Mais les Britanniques ne respectent pas leurs engagements à l’égard des Juifs de créer le futur Etat d’Israël…

Ainsi, il fallut attendre 1936 pour assister au premier refus des Arabes de créer un Etat de Palestine.

Learn Hebrew online

1/ En 1936, la commission PEEL conclut que pour mettre fin aux violences arabes en Palestine sous mandat Britannique il fallait créer 2 Etats. L’un pour les Juifs représentant 20 % de la Palestine restant (Voir premier découpage avec la création de la Transjordanie) et l’autre pour les Arabes représentant 80 % de la Palestine.

Les Juifs acceptèrent, les Arabes refusèrent la création de leur propre Etat… 1 er refus arabe de créer un Etat Palestinien.

2/ En 1947, après la seconde guerre mondiale l’ONU vota un plan de partage pour créer 2 Etats de ce qui restait de la Palestine, toujours sous mandat Britannique.

Les Juifs acceptèrent le partage et créèrent l’Etat d’Israël, les Arabes refusèrent la création de leur propre Etat… 2 ème refus arabe de créer un Etat Palestinien.

3/ En 1967, Israël gagna la Guerre des Six Jours et proposa de donner aux Arabes la Judée Samarie (rebaptisée Cisjordanie pendant l’occupation Jordanienne) et la bande de Gaza afin d’y créer un Etat.

La Ligue Arabe réunit au Soudan refusa la création de cet Etat… 3 ème refus arabe de créer un Etat Palestinien.

4/ En 2000,lors des négociation entre Israël et les Palestiniens, Ehud Barak proposa aux Palestiniens de créer un Etat comprenant la bande de Gaza, toute la Cisjordanie et Jérusalem Est comme capitale. Yasser Arafat refusa !

Il est cocasse de noter qu’aujourd’hui les Palestiniens revendiquent exactement les territoires que le gouvernement israélien d’Ehud Barak leur avait proposé en 2000… 4 ème refus arabe de créer un Etat Palestinien.

5/ En 2008, Israël a une nouvelle fois proposé aux Palestiniens, dirigé par Mahmoud Abbas, un accord de paix leur permettant de créer un Etat Palestinien sur toute la Cisjordanie, la bande de Gaza avec Jérusalem Est comme capitale…

Mahmoud Abbas refusa… 5 ème refus arabe de créer un Etat Palestinien !

Ainsi si les dirigeants Européens étaient réellement préoccupés par la paix au Moyen Orient, au lieu de sans cesse faire pression sur Israël pour négocier un accord de paix et créer un Etat Palestinien, ils devraient plutôt faire pression sur les Palestiniens pour qu’il acceptent enfin l’existence de l’Etat d’Israël…

Explications en vidéo par l’Université Praguer :







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “[Vidéo] Pourquoi n’y a-t-il toujours pas d’Etat Palestinien ? Parce que les Palestiniens ont rejeté 5 fois un accord de paix créant leur futur Etat… Explications

    1. Armand Maruani

      Ne plus discuter avec ces criminels .

      Ils s’en fichent d’un état et de la paix . .

      Leurs dirigeants ne souhaitent qu’une chose :

      Utiliser la misére de leur peuple pour s’en mettre plein les poches .

      ET BASTA .

    2. Malcolm Ode

      Pourquoi il n’y a pas d’État falestinien? Parce qu’il y en a jamais eu et qu’il n’y en aura jamais. Une autre question?

    3. c.i.a.

      5 fois contre LA PAIX!!, ces Palestiniens sont le serpent qui se mord la queue, des débiles profonds à limage de l`islam!!!
      IIs ne veulent rien entendre, laissez-les dans leur crasse ancestrale musulmane!

    4. michel boissonneault

      ils sont heureux lorsque tout va mal et pour ce déculpabiliser …. alors les muzz accuse tout les Juifs de tout les injustices du monde

    5. Jacques B.

      C’est simple : ils veulent TOUT.
      C’est pourquoi ils ont toujours refusé les offres qui leur ont été faites, même celle, pourtant mirifique, d’Ehud Barak !

      Et s’ils obtenaient ce qu’ils veulent, à savoir TOUT, ce ne serait pas encore assez, puisque tout ce qui tombe entre leurs mains est voué à la destruction : voir ce qui est advenu de l’Algérie, mais aussi de tous les pays conquis par l’islam au cours des siècles – alors que bien souvent, ce sont des pays richement dotés en matières premières de toutes sortes, et avec un grand potentiel agronomique : ces peuples vivent dans la pauvreté (sauf quelques élites ultra-riches), le chômage, l’intolérance, la violence endémique, et j’en passe.

      Ces gens dont beaucoup ont pour exemple Ali Baba et les quarante voleurs ou Hitler – cf le succès de Mein Kampf dans les pays musulmans – sont des bandits, des gangsters, des crapules jalouses, antisémites, immorales.
      Il ne faut RIEN leur céder. La « Palestine » existe déjà, c’est la Jordanie. Que les « Palestiniens » y retournent et cessent de casser les pieds à la terre entière.

    6. Armand Maruani

      @  » Pourquoi n’y a-t-il toujours pas d’Etat Palestinien ?  » .

      Qu’ils essayent pour Noël de mettre leurs babouches devant la cheminée .

      Baba noël leur apportera peut être un état clef en mains .

      Il suffit d’y croire .

    7. serge

      Premièrement la constitution de ces dégénérés stipule la destruction d’Israël et son peuple alors PAS QUESTION DE MARCHANDAGE d’une ENTITÉ INVENTÉE DE TOUTE PIÈCE PAR LES COMMUNISTES en 1964
      Date de la création d’un peuple sans racine aucune et simplement citoyens de la Jordanie. On sait tous qu’il y a deux sortes d’arabes palestinien d’abord ceux de Gaza avec l’entité terroriste du HAMAS et celui de BOUBOU MAZEN A Ramallah FATAH et de deux états et maintenant il leur en faudrait un troisième gouverné par les deux premiers donc 3 états arabes palestinien. CA C’EST FORT, MÉCHANTE BOUILLABAISSE s’il en est, c’est tout et n’importe quoi. ces cons n’ont pas de racines, pas d’histoire et sont hais de leurs semblables dans tout le moyen-orient qui s’en servent comme faire valoir et qui a la première occasion les élimineront si jamais ils gagnaient tout ce territoire.

    8. Dither

      Juste 2 grandes questions :
      1 ) les  » arabes ( dont les palestiniens ) et les asiatiques sont-ils des  » sémites  » , des descendants de Sem ?
      Parce que, dans ce cas, dire du mal des arabes ou des asiatiques serait aussi de l’antisémitisme , non ?
      2) les américains des USA sont-ils les descendants européens de Japhet ?
      Parce que dans ce cas , dire du mal des américains des USA devrait être considéré comme de l’antijaphétisme , non ?
      Idem pour les Européens .
      Faut-il promulguer des lois pour protéger de l’antijaphetisme ?
      Parce que dans ce cas là , on peut promulguer ce genre pour tous les descendants des fils de Noé. Comme pour proteger les africains de l’antichamisme.
      Vous voyez où je veux en venir ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *