toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sept pays européens réclament à Israël le remboursement d’infrastructures construites illégalement en Israel


Sept pays européens réclament à Israël le remboursement d’infrastructures construites illégalement en Israel

Le consortium humanitaire pointe des investissements de plusieurs millions. Israël avance que ces infrastructures ont été réalisées sans autorisation.

Depuis quelques semaines plusieurs pays européens se sont coalisés pour réclamer à Israël le remboursement d’infrastructures détruites ou démantelées par Israël en Judée Samarie.

« Ces pays – Belgique, France, Italie, Espagne, Suède, Luxembourg et Irlande – sont, avec le Danemark, les bailleurs d’un consortium humanitaire européen, qui intervient en urgence, par le biais d’un groupe d’ONG, auprès des communautés menacées de déplacement forcé par Israël, en zone C (60 % de la Judée Samarie) et à « Jérusalem-Est ». Au premier rang de ces communautés figurent les Bédouins, » rappelle Le Monde.

Selon le quotidien, la raison invoquée par Israël « est toujours la même : ces constructions ne disposent pas d’une autorisation préalable de la part des autorités israéliennes ».

Contacté par le Times of Israel, le porte-parole de l’administration civile israélienne en Judée Samarie (Cogat) explique en effet qu’Israël « opère légalement, suivant les décisions de la justice » pour lutter « contre les constructions dans la zone C ». Selon lui, « Israël attend de la communauté internationale qu’elle agisse légalement et qu’elle coordonne ses activités avec Israël ».

Plusieurs Etats membres ont récemment écrit au gouvernement israélien pour lui demander des « compensations » pour ces destructions.

Suite à une demande de l’Italie et de l’Espagne, la revendication présentée se veut « douce » et n’appelle à « aucune sanction ».

« Cette initiative reste très douce, il n’est pas question d’actions en justice ou de sanctions, explique une source anonyme au Monde. Mais ça bloque chez certains membres de l’UE parce qu’ils refusent d’entrer dans un rapport de force avec Israël. Le consortium est l’un des rares instruments humanitaires efficaces en zone C ».

La zone C est sous contrôle d’Israël autant pour l’administration que la sécurité. Elle représente 62 % de la Judée Samarie. Elle est prévue comme une zone à céder aux arabes palestiniens en cas de reconnaissance d’Israel comme un Etat Juif et de l’arrêt des violences. Deux conditions qui ne devraient pas être remplies de si tôt.

Axel Rehouv pour europe-israel.org
Source: time of israel

 





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Sept pays européens réclament à Israël le remboursement d’infrastructures construites illégalement en Israel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap