toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Noujaba, cette puissante milice chiite qui compte appuyer le Hezbollah et propose de libérer le Golan


Noujaba, cette puissante milice chiite qui compte appuyer le Hezbollah et propose de libérer le Golan

 

 

( en photo) Le chef de la milice Noujaba, Akram Al-Kaabi (à gauche)  et Qasim Soleimani le commandant de la Force Al-Qods ( à droite)

Une nouvelle et très puissante milice chiite irakienne pro-iranienne compte appuyer le Hezbollah au front nord d’Israël.

Le Sheikh Akram al-Kaabi chef de la milice Noujaba, a déclaré dans une interview  que son mouvement attaquerait  Israël en cas de guerre contre le Hezbollah libanais.

Loading...

« Nous prendrons part dans la guerre en cas d’agression israélienne visant le Hezbollah« , a déclaré al-Kaabi, ajoutant que « le Hezbollah nous a donné des conseils face à l’occupation américaine et face au terrorisme acharné« .

« La décision folle de Trump de faire de Jérusalem la capitale des sionistes ravive le soulèvement pour éliminer cette entité du corps de la nation islamique », a dit  al-Kaabi chef de la milice de Noujaba dans un communiqué.

Ce mouvement– également connu sous le nom de Hezbollah Noujaba- est composé de mercenaires. Il est né en 2013 en Irak et il est soutenu militairement par les Gardiens de la révolution islamique, l’armée d’élite du régime iranien.

 

Leur nombre serait autour de 10,000 combattants et ils font partie des groupes para-militaires irakien du Hachd al-Chaabi ( coalition populaire) créés en 2014 pour combattre l’organisation djihadiste Etat islamique (EI).

Cette milice chiite est appuyée financièrement par Téhéran et aussi par le chef spirituel de communauté chiite d’Irak, l’ayatollah Ali Sistani.

Son chef était un dirigeant éminent de « l’Armée du Mehdi » dirigé par le chef chiite irakien Moqtada al-Sadr et a joué un rôle dans les attaques contre l’armée américaine après la chute de l’ancien régime en 2003.

Learn Hebrew online

Il est largement admis qu’al-Noujaba est la faction la plus proche de la Garde révolutionnaire iranienne et du général Qassem Soleimani. Elle est déifiée aux nouvelles missions étrangères de l’Iran.

Après avoir combattu et versé son sang pour le compte de l’Iran, en Irak et en Syrie, cette milice cherche une place à jouer à coté du Hezbollah au sud Liban.

Loading...

Le chef de la milice Noujaba a offert à Damas sa participation à la libération du Golan

Loading...

Al-Mayadeen TV, qui est proche de Téhéran, a cité al-Kaabi en disant que son mouvement prendrait part à toute attaque contre le Hezbollah par Israël. Il a ajouté que son mouvement « a offert la possibilité à Damas de participer à la libération du Golan syrien de l’occupation israélienne à travers sa brigade de libération du Golan. »

Il n’a pas dit si Damas avait accepté sa demande.

Cela arrive à un moment où le Congrès américain a l’intention d’imposer des sanctions liées aux factions chiites proches de l’Iran, y compris le mouvement Noujaba.

« Le mouvement ne se souciera pas de telles sanctions« , a déclaré le porte-parole Hashem al-Moussawi à l’agence de presse semi-officielle Tasnim.

Le Congrès américain a déclaré dans son dernier rapport que la formation, le budget et l’armement qu’il obtient sont assurés par le général Suleimani et sous recommandations du Hezbollah Libanais. Le rapport a appelé le président Donald Trump à interdire le mouvement dans un délai de 90 jours au plus.

Les responsables américains affirment que le groupe, qui compte environ 9 000 militants, travaille pour faciliter la route vers l’Iran à travers le territoire irakien et syrien et au Liban

Les chefs des Gardiens de la Révolution iraniens veulent créer une passerelle terrestre depuis Téhéran jusqu’à la Méditerranée.

Il y a un peu plus d’un mois al-Kaabi, chef de la milice de Noujaba, a rencontré à Téhéran le chef d’Etat-major iranien le général Mohammad Hossein Bagheri. Les deux hommes ont souligné l’excellente coopération entre les deux partenaires dans le combat prolongé contre le groupe de l’Etat islamique.

Pour le moment, il semble que les Gardiens de la Révolution soient en train de préparer le transfert de quelques mercenaires de la milice de Noujaba au Liban.

Le mouvement Noujaba est un exemple de la volonté de la République islamique iranienne d’étendre l’influence chiite dans la région. Bien qu’il soit composé d’Irakiens, il est pro-iranien et le mouvement aide Téhéran à construire une route d’approvisionnement vers Damas via l’Irak. La route traverse une série de petites villes, y compris Kairouan.

Les efforts de Téhéran visent à absorber toutes les milices chiites d’influence iranienne en Syrie, au Yémen, en Irak et au Liban pour les utiliser dans la sous-traitance des conflits armés.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 8 thoughts on “Noujaba, cette puissante milice chiite qui compte appuyer le Hezbollah et propose de libérer le Golan

    1. michel boissonneault

      ils ne sont pas a prendre a la légère , ils sont des fanatiques préparer a être des kamikazes et c’est la raison pour le quelle BIBI fait des attaques préventive en Syrie pour détruire leurs bases et pour la destruction de missile bref Israel a l’armement pour tout les écraser

    2. David 1

      Armand , tu te souviens Garde républicaine irakienne du temps de Saddam Hussein le gazeur des Kurdes et des Chiites ?

      Cette garde présentée par la propagande du régime comme devant exterminer les troupes de la Force onusienne d’intervention et vantée par la Gauche française y compris par le lâche Chevènement , qui en période d’épreuve , tout ministre de la défense, qu’il fût , avait , le félon, démissionné

      Eh bien cette garde républicaine a décampé face aux G I s aguerris comme les Egyptiens dans le Sinaï en 67 / après s’être débarassé des Rangers (chaussures ) pour courir plus vite .

      Ils ne sont forts que contre des civils , vieux et femmes

      C’est du bluff!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *