toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lorsque le Pape François se mêle de politique, se comporte-t-il en Chrétien ?


Lorsque le Pape François se mêle de politique, se comporte-t-il en Chrétien ?

Je suis désolé d’avoir à poser la question qui sert de titre à cet article, mais je dois dire qu’une fois de plus le pape François a délivré un message qui me scandalise. 

Je dois me demander si c’est le rôle d’un pape de se mêler de politique. Et surtout de s’en mêler de cette façon-là

J’ai le plus grand respect pour le Christianisme. Mais je dois me demander si c’est le rôle d’un pape de se mêler de politique. Et surtout de s’en mêler de cette façon-là.

Un pape, à mes yeux, doit délivrer un message spirituel élevé, et trahit sa mission et son statut lorsqu’il utilise sa position pour faire autre chose.

  • Dans le passé récent, le pape François s’est montré anticapitaliste façon Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Maduro ou Bernie Sanders, écologiste à la manière des Verts utilisant la stratégie de la pastèque (vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur).
  • Il a peu ou prou réhabilité la très marxiste théologie de la libération, tenue longtemps à l’écart, et dit à plusieurs reprises qu’elle est “bonne pour l’Amérique”.
  • Il a reçu au Vatican un terroriste antisémite en la personne de Mahmoud Abbas, et accepté l’ouverture de l’ambassade d’une entité terroriste antisémite au Saint-Siège.
  • Il a tenu des propos pour le moins étranges après l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, et il serait aisé d’interpréter ses propos de l’époque comme une justification de l’attentat.
  • Il est resté le plus souvent silencieux face aux massacres de chrétiens survenus dans les pays du monde musulman ces dernières années et a montré une compassion plus grande vis-à-vis de musulmans agressés par d’autres musulmans que vis-à-vis de chrétiens tués, souvent de manière atroce, par des musulmans fanatisés.

Lors de son voyage en Israël en 2014 (défini comme voyage en Terre Sainte aux fins que le nom d’Israël soit estompé), il a multiplié les comportements équivoques et a accepté de faire un arrêt, largement photographié par les médias du monde entier, devant un pan de la barrière de sécurité protégeant Israël des actions terroristes sur lequel figurait une inscription posant une équivalence entre Bethléhem et le ghetto de Varsovie, donc entre une ville occupée par l’Autorité palestinienne et un endroit où des Juifs polonais étaient enfermés par les nazis dans des conditions atroces, avant d’être envoyés vers un camp d’extermination. Difficile de faire plus abject. Il s’est rendu au Kotel et à Yad Vashem, certes, mais des gestes positifs n’effacent pas d’autres gestes.

  • Il a déclaré que le Coran était un “livre de paix, similaire à la Bible”, ce qui aurait dû entraîner de vives aigreurs d’estomac chez son prédécesseur Benoit XVI.
  • ll a rencontré au Vatican la potiche iranienne Hassan Rouhani, en ne pouvant ignorer que le vrai chef de l’Iran des mollahs est Ali Khamenei, un homme qui ne cesse de tenir des discours aux accents génocidaires anti-juifs, et que l’Iran est le principal financier du terrorisme islamique aujourd’hui.

Ses messages de Noël, le 25 décembre, ont de quoi révolter.

Dans une homélie, il a comparé le voyage de Marie et de Joseph vers Bethléem, et l’impossibilité pour eux d’être accueillis, à l’arrivée de migrants dans le monde occidental, donc, de fait, l’exclusion de deux Juifs (Marie et Joseph) par les occupants romains de la Judée de l’époque, à la réticence ou au refus de pays occidentaux tels que la Pologne catholique d’accueillir des immigrants illégaux essentiellement musulmans, loin d’être tous chassés par la guerre, souvent très antisémites, et parmi lesquels se cachent des terroristes anti-occidentaux. Difficile de faire une comparaison plus inappropriée et plus proche de la propagande djihadiste.

Dans sa bénédiction Urbi et Orbi, il a pris très nettement position pour la “solution à deux Etats” et a placé sur le même plan une démocratie agressée et respectueuse du judaïsme et du Christianisme, Israël, et l’entité terroriste anti-juive et anti-chrétienne qui dispose d’une ambassade au Saint-Siège.

Il s’était prononcé contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem capitale d’Israël dès le 6 décembre dernier. Il a confirmé sa position dix-neuf jours plus tard.

Faut-il rappeler qu’avant la libération de Jérusalem Est par Israël en 1967, la liberté de culte dans la Vieille Ville de Jérusalem n’existait pas, et faut-il rappeler que la liberté de culte n’existe aujourd’hui dans la Vieille Ville de Jérusalem que parce qu’Israël la garantit et lui permet d’exister ?

Faut-il souligner que dans les territoires occupés par l’Autorité palestinienne (et que dire de ceux occupés par le Hamas), les chrétiens sont traités en dhimmi ? Faut-il souligner aussi que les lieux saints juifs en Judée-Samarie sont sous le coup d’agressions “palestiniennes” incessantes et de campagnes de meurtres anti-juifs ?

Learn Hebrew online

Le Pape François souhaite-t-il vraiment qu’une moitié de Jérusalem soit confiée à l’Autorité palestinienne et au Hamas, avec les conséquences qui découleront sans aucun doute ?

J’avais du respect pour les prédécesseurs du pape François, même si certains mots et certains gestes de leur part m’inspiraient parfois des réserves.

Je me demande aujourd’hui si le rôle d’un pape est vraiment de se préoccuper davantage de musulmans antisémites et de tueurs de Juifs et de chrétiens, que de chrétiens.

S’agit-il là vraiment d’attitudes chrétiennes ?

Le Pape François se comporte-t-il en Chrétien ? Je m’interroge, et je remercie d’avance qui m’apportera une réponse.

Europe israël a besoin de votre soutien financier. Cliquez ici et indiquez le montant de votre contribution.

© Guy Millière pour Dreuz.info





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 20 thoughts on “Lorsque le Pape François se mêle de politique, se comporte-t-il en Chrétien ?

    1. alauda

      Paul, évêque de l’Église catholique, a signé à Saint-Pierre de Rome, le 28 octobre 1965, une belle page (nostra aetate) exhortant ses fidèles à mettre en pratique « la fraternité universelle », dans la lignée de la Déclaration des Droits Universel de l’homme. Depuis cette date, « l’Église réprouve, en tant que contraire à l’esprit du Christ, toute discrimination ou vexation dont sont victimes des hommes en raison de leur race, de leur couleur, de leur condition ou de leur religion.  »

      Le problème, c’est que le Vatican n’avait pas prévu en 1965 qu’une autre organisation confessionnelle, créé en 1969, dont les membres signataires soient des États, s’aviserait de promulguer une charte (1981/1990) exclusivement réservée aux pays musulmans : Déclaration des droits de l’homme en islam.

      Plutôt que de regarder cette épineuse question en face, l’actuel occupant du siège de St Pierre préfère faire l’autruche en s’occupant des migrants.

      Les prêtres sont vieux, voire très vieux. Aucune réforme n’est envisagée pour remettre en question une spécificité catholique telle que le célibat des prêtres. Ce qui importe, ce sont les migrants, dont le sort est comparé à celui de la ste famille juive qui est à la source du christianisme.

      Reste que la diaspora juive qui a migré sur tous les continents au fil des persécutions souvent chrétiennes, musulmanes aussi, est de retour dans sa maison, 2000 ans plus tard.

      Si le Pape avait du courage, c’est cela qu’il mettrait au cœur de sa catéchèse. Est-ce que le statu quo religieux est remis en question par le déplacement de l’ambassade américaine à Jérusalem? Non.

      .

    2. Edouard

      Lorsque le « pape » se fait appeler Pape spirituel deja ce n’est pas chretien car il est dit dans le livre des chrétiens ‘Et n’appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.’
      Donc voyez deja rien que son appelation est une abomination.Le vatican n’est la que pour falsifier et décredibiliser les écritures,leur but n’est autre que de perdre le plus grand nombre d’adeptes possible et si pour cela il faut « créer » un Jésus tordu au possible qui culpabilise les hommes de vivre et milite pour une politique de voleur a peine masqué,alors il ne s’en prive pas.
      Quand il fait de la politique de gauche il fait de la politique tordue c’est la meme chose je crois enfin gauche ca vaut dire tordu en gros.

      Donc je pense que l’auteur de l’article devrait d’abord se poser la question de savoir si un type aussi tordu peut etre chretien.On peut legitiement se la poser lorqu’on ne connaît pas leurs écritures chretiennes et qu’on voit la lacheté des catholiques à ce propos.Je veux dire croyez moi jamais les préceptes de Jésus de Nazareth ne vous aurait culpabilisé de vivre et ordonné (j’insiste sur la caractere obligatoire) de donner votre argent honnêtement gagné au premier pleurnicheur venu.
      Ce francois n’est qu’un suppot de Satan et ce qui vous disent le contraire sont des Benêt dans le meilleur des cas!

    3. Burban Edouard

      Non lorsqu’il fait ce genre de politique tordue(ou gauche c’est pareil) il n’est pas chrétien.En effet le Jésus depeint par l’eglise catholique est tordu et vous culpabilise de vivre, vous ordonne(j’insiste sur le caractere obligatoire)de donner votre argent au premier pleurnicheur venu,vous fait passer le DIEU véritable et ETERNEL d’Israel pour autre chose et j’en passe tant il œuvre jour apres jour pour falsifier la vérite.

      Par ailleur dans le livre chretien il est dit « Et n’appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.  » donc voyez comme c’est un menteur son livre lui ordonne de changer d’appelation il continue à se faire appeler « pape » c’est une abomination et c’est son livre qui le dit.
      C’est triste à dire en tant que Français mais les courants anglosaxons chrétiens sont quand meme beaucoup moins cons.

    4. martin

      il faut savoir que l’eglise de rome n’a plus rien a voir avec le véritable evangile.
      le pape ne représente pas le serviteur de dieu sur la terre,loin de là.constentin a adopté le christiannisme comme religion d’etat a condition que celle ci se coupe de ses racines juives. c’est devenu une simple religion qui s’est associé a tout les dirigeant des peuple ,pour le pouvoir et la richesse. ils ont copie bien sur les sacrificateurs. pape(souverain sacrificateur) eveque(sanhédrin) etc..
      mais ce ne sont que des copies qui n’ont plus rien a voir avec la parole de dieu.(et cela fait longtemps) si on fouille un peu sur le vatican , ou est le christ dans tout ça??
      le vatican ne représente pas la maison de dieu sur la terre, c’est evident il faut dissocié le messie de cette eglise il est grand temps, même s’il s’en revendique.

    5. Françoise Orrell

      Le terme que le pape utilise est celui qu’on a toujours utilisé, voyage en « Terre Sainte »,,,,ne vous en déplaise,,,a chercher des noises où il n’y en a pas, vous devenez ridicule….

    6. LeClairvoyant

      Les Cons-traditions
      Le Pape et les Papes n’ont jamais pensait que les juifs fuyant les persécutions dans le monde chrétien ou musulman représentaient la « Sainte Famille » pourtant des juifs comme la Sainte Famille », persécutés et menacés de mort par la nazis, les intégristes musulmans, chrétiens et les antisémites au monde entier.
      En amenant en Europe des millions de musulmans, c’est aussi faire de l’antisémitisme, car ces populations on la haine des juifs, plus la haine des chrétiens (et pas l’amour du Pape). François, je pense qu’il cherche à saborder son bateau de l’église, qui ne finit pas de couler.

    7. serge

      Le Vatican ce n’est qu’un minuscule état dans l’état italien. Le pape n’a pas a se mêler de politique internationale. Son rôle est de s’occuper des âmes
      de ses fidèles c’est déjà tout un contrat d’autant que plus personne ne semble respecter. surtout pas a la lettre ni même a l’esprit de la lettre.
      Aucun de mes êtres les plus cher n’est revenu me dire que là ou il est c’est le paradis et me presse de l’y rejoindre.

    8. Beauvarlet Anne-Marie

      Les Eglises se vident , les prêtres sont très âgés , les jeunes gens ordonnés prêtres sont rares , les religieuses en voie de disparition et le pape dynamite ce qui résiste encore . ….Mais qui est pourquoi l’avoir élu lui ?
      L’Eglise catholique a besoin d’être réformée , les prêtres devraient avoir le droit de se marier , les personnes divorcées et qui bien souvent ne demandaient pas à l’être devraient avoir la possibilité de communier , etc ….Le pape à le devoir absolu me semble t-il de s’occuper des fidèles à l’Eglise catholique , de leur devenir , de leurs souhaits , de leur âme . De tout cela il ne parle jamais , et pas davantage des chrétiens d’Orient qui sont persécutés , des personnes de tout pays qui sont assassinés par ceux qu’il ne cesse de nous demander d’accueillir et pour lesquels nous ne sommes que des  » mécréants  » à assassiner par n’importe quels moyens . Il serait temps de lui proposer la grande mosquée de Paris ou d’ailleurs , de le mettre à la retraite comme on l’a fait pour son prédécesseur ( et qui sait pourquoi , ) enfin de se débarrasser de ce traître qui n’apporte que découragement , déception , qui n’a pas à s’occuper de politique internationale mais du devenir de l’Eglise ou il y a déjà beaucoup à faire , n’en déplaise à certains je le répète ce pape est la honte de l’Eglise catholique , une terrible déception , une profonde tristesse .

    9. Zayith

      Le vicaire (représentant, remplaçant) du Christ (l’Oint de Dieu) sur Terre, c’est le Saint-Esprit, point barre. Ceux qui n’ont jamais expérimenté la présence de Dieu par son Esprit ne peuvent pas comprendre cela. Pourtant chacun y a accès.
      En ce sens le Catholicisme romain, qui a rejeté le Saint-Esprit et s’est compromis dans l’idolâtrie païenne (va de pair), a précédé l’Islam dans l’erreur et le mensonge en l’entraînant dans une hérésie encore plus flagrante réduisant Yeshua à un simple prophète (au lieu de Fils, Dieu incarné) et substituant un simple mortel nommé Mahomet à l’Esprit de Dieu promis.
      Bref, l’incrédulité entraîne des catastrophes, s’il ne fallait retenir que ça !

    10. LeClairvoyant

      En 1968/69 une encyclique condamnée la contraception, et cela était grave pour les pauvres car il a fait fuir beaucoup de chrétiens mal logés arrivés das les villes, puis le non mariage des prêtres à fait chuter les vocations.

    11. alauda

      « l’idolâtrie païenne », patati patata…

      Elle m’est bien précieuse, l’idolâtrie païenne, pour m’y repérer dans la chronologie.

      Les auditifs, toujours à critiquer les visuels, amateurs d’arts plastiques !

    12. Zayith

      Alauda, vous remettez ça. J’ai déjà expliqué qu’il ne s’agissait pas seulement d’iconographie, de statues ou je ne sais quoi encore de visible. Le problème de fond des catholiques est l’incrédulité et la prostitution spirituelle.
      Ils ne croient pas vraiment que Jésus est là tous les jours par son Esprit à côté de chaque croyant, qu’il est suffisant et qu’on peut s’adresser à lui directement. Il leur faut sans arrêt des supports matériels et des intermédiaires humains ou célestes pour accéder à Dieu. D’ailleurs ils ont des exercices « spirituels » nécessitant de se concentrer sur quelque chose de visible ou de tactile, n’est-ce pas. On dirait bien de la méditation type New Age.
      C’est comme s’ils n’avaient toujours pas compris ce que Jésus a fait à la croix et, au lieu d’être connectés à son Esprit qui est un esprit de liberté, d’adoption et de puissance, ils se vautrent dans une mentalité pseudo-humaniste des bons sentiments et de l’émotionnel. Tout ceci reste connecté à la chair, à soi-même, à ses 5 sens alors que la nouvelle naissance nous donne accès à des sens spirituels pour être en communion avec l’Esprit de Dieu. Ce faux Saint-Esprit est aussi un esprit, celui de la « Reine du Ciel » et il est facile de se tromper tant ça nous remue les sens charnels.
      Lorsque vous verrez un catholique revêtu du Saint-Esprit proclamer avec autorité la victoire sur ses problèmes, chasser des esprits et prophétiser la guérison (ces « cathos » de foi existent !), vous verrez le gouffre qui les sépare des mariolâtres !
      Vous pouvez aussi vous abonner au fil RSS du Vatican et vous constaterez tous les jours quel genre de doctrines sont enseignées, toutes reliées à Marie et aux Saints plutôt qu’à Jésus directement. Le lien à l’église catholique (infaillible) y est indispensable pour pouvoir être en communion avec Jésus, ce qui est digne d’une secte type TJ. D’ailleurs le passage 2017/2018 a été une fois de plus consacré à Marie, qui se fait nommer Très Sainte Mère de Dieu !!! L’explication de ce titre est abracadabrantesque. Regardez, vous verrez. Et une messe toute récente où le pape a déclaré qu’il était très dangereux d’entrer en communion directe avec Jésus, le comble de l’hérésie !!! Bien sûr, chez les cathos tout doit se faire dans l’église et par l’intermédiaire du clergé. Et en-dehors de l’église catholique, point de salut, véridique.
      Je vois beaucoup d’évangéliques autour de moi séduits, surtout lorsqu’il parle d’unité ou de défendre les chrétiens persécutés. C’est une épreuve de la foi car croire nécessite de ne pas voir et au bout d’un moment on peut perdre patience de voir s’accomplir certaines prophéties concernant l’Église victorieuse avec son chef, d’où la tentation type veau d’or. Mais qu’ils suivent au jour le jour ce que fait et dit ce monsieur et ils vont vite déchanter. Double-langage !
      Seulement le feront-ils ? Paresse intellectuelle… c’est pareil avec les médias dont ils se nourrissent en supposant que c’est fiable puisque c’est « officiel » et que le contraire serait trop scandaleux.

    13. LeClairvoyant

      La religion catholiques comme d’autres religions sont trop complexes de par ses ses dogmes, tabous, et contradictions. Le Jésus pour Saint Paul était surtout mystique plus qu’humain; Puis est venue toute la hiérarchie de l’église à compliquer une religion « humaniste et philosophique » en religion matérialiste d’état..
      La reforme doit aller bien au-delà des envies et des possibilités des ses princes.

    14. Nadine56

      D’accord avec Marin et Zayitth…

      Quand cessera-t-on d’amalgamer la chrétienté au pape, ses cardinaux et la doctrine catholique. Le pape porte une tiare païenne, les cardinaux une kippa, se prenant pour les lévites…..
      Tout sauf disciples de Christ, rien à voir. C’est une religion de franc-maçonnerie, illuminatis, qui en plus trahisse Israël.
      Avis aux croyants sincères en Yeshua, sortez de cette religion, de cette fausse doctrine, si vous voulez être de vrais disciples.

    15. alauda

      @Nadine56,

      La fixette sur le paganisme… de paganus, en latin. Le mot « païen » va changer de sens au cours de la christianisation de l’Europe : depuis le sens antique d’habitant du pays » jusqu’à celui de non-baptisé. Renseignez-vous un peu.

      Vous croyez effacer d’un trait plume l’art religieux qui a humanisé et éclairé nos régions avec vos anathèmes ! La musique, l’architecture, la sculpture, la peinture de plus mille ans d’histoire valent mieux que vos salades sur les illuminatis qui fleurissent sur internet et pourrissent le cerveau des gamins.

      Le christianisme est une lente et complexe élaboration de traductions, de recopies de manuscrits, de commentaires, de disputes théologiques. De schismes aussi entre l’occident et l’orient, puis les différents courants réformateurs au XVIème siècle, puis la multiplication des chapelles outre-atlantiques, après 1492.

      Qui peut prétendre avoir la vérité ? Les guerres de religions au sein du christianisme, merci, on a déjà donné.

    16. Zayith

      Alauda, ok sur le paganisme, le sens de ce mot varie selon les contextes, pas de problème avec ça. Et toute l’histoire du Christianisme que vous évoquez est une longue tentative de reconnexion avec Dieu, avec des succès mais surtout des échecs. Mais vous ne voulez décidément pas comprendre que nous ne faisons pas la promotion d’un courant religieux plutôt qu’un autre mais que nous enterrons la religion tout court. Dieu n’a jamais voulu que nous soyons religieux, c’est-à-dire que nous fassions des choses pour mériter son attention (nous sommes ses créatures, punaaaiiise, faits à son image !!!), mais juste que nous ayons une relation véritable et VIVANTE avec lui, tout comme au commencement de la création. Il s’agit de sortir des concepts philosophiques et des adhésions mentales pour le connaître véritablement, tel qu’il est et tel que nous le verrons face à face après notre mort. De son vivant terrestre, Yeshua n’a pas cessé lors des quelques années de son ministère de reprendre les religieux qui tous déforment la Parole de Dieu à leur profit, manipulent les gens et les entrainent dans de vaines pratiques. En fait la religion n’existe que parce que nous ne connaissons pas véritablement Dieu. Et la vérité est que majoritairement nous ne voulons pas le connaître, tout comme un orphelin n’a pas envie d’avoir un père car il ne sait pas ce que c’est et que cela lui fait peur, qu’il s’imagine perdre sa liberté (ou son espace de liberté dans sa prison) et devoir faire face à un personnage sévère qui va le traiter durement. En fait chacun a conscience de son péché, d’être coupable, mais plutôt que de chercher la conciliation, c’est le rejet pur et simple, si facile mais totalement lâche et irresponsable. Chacun a conscience que sa vie ne peut pas ne pas avoir un sens et que l’après-vie révèlera ce qu’il ne fallait pas louper de son vivant. La pratique religieuse permet de faire illusion dans nos esprits mais au fond le doute et le vide persistent tant qu’on n’a pas vécu du concret. Un être humain n’a pas à rester enfermé dans son bocal crânien mais doit vivre corps et âme ce à quoi il adhère sinon c’est pure hypocrisie et perte de temps. Croire, c’est pratiquer ce à quoi on adhère. Lorsque des « chrétiens » disent croire en la Bible et en Jésus, eh bien qu’ils pratiquent ce qu’enseigne le Saint-Esprit au travers de la Bible et qu’ils pratiquent ce que Jésus a pratiqué !!! Tout le reste, c’est du pipeau intellectualiste typiquement occidental. Lorsque Jésus envoie un lépreux se plonger ridiculement sept fois dans l’eau, celui-ci a le choix d’obéir et d’être guéri ou de désobéir et de conserver sa stupide « dignité » ! Donc guerres de religions, hors sujet. C’est un appel aux croyants à sortir de la religion et aux incroyants (pour x raisons) d’essayer Jésus. En tous cas, ceux qui n’ont pas essayé ne peuvent pas en parler ou alors ce sont des affabulateurs. Il y a suffisamment de témoignages sur YouTube, donc personne n’a d’excuses.

    17. alauda

      Il reste 2,8 millions de lépreux dans le monde.
      En 2006, l’Ordre de Malte France a mis en place, l’un des seuls programmes de recherche au monde qui permet de soutenir la lutte contre la lèpre.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *