toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Histoire de l’islam: de l’antisémitisme religieux au nazisme


Histoire de l’islam: de l’antisémitisme religieux au nazisme

L’islam est une religion dont le dogme principal est la conquête du monde. Se réclamant d’une supposée révélation divine, sa littérature et son exégèse manque pourtant cruellement de moralité. De 1929 à 1945, l’Islam antisémite se nourrit du nazisme.

Les racines de l’antisémitisme musulman

Le coran est la justification des actes et l’outil législatif de Mahomet. L’antisémitisme du coran est l’antisémitisme de Mahomet. Il ne s’est manifesté qu’en 622, quand il trouva refuge à Médine.

A Médine, des tribus juives étaient établies depuis la période babylonienne au moins. Leurs rapports avec les tribus arabes étaient complexes, historiquement conflictuels, ceux-ci s’employaient comme travailleurs peu qualifiés, mais les tribus juives étaient aussi leurs clients, avec des rapports de protection, et le judaisme y était influent au point d’entraîner des conversions.

Mahomet était particulièrement envieux de la vie des juifs. Les deux tribus arabes de Médine, les Aus et les Khazrajs dont il est originaire, s’étaient engagées dans une guerre pour le contrôle du territoire de Médine. A la fin de cette guerre, un serment d’alliance fut scellé à Acaba, près de La Mecque entre 75 représentants arabes de Médine et le parti de Mahomet. Contre la protection de Mahomet et l’asile offert à Médine, les khazrajites ont probablement négocié la promesse d’une attaque du clan meccan concurrent et l’espoir de devenir les maîtres de Médine sous la conduite d’un homme, un des leurs par la généalogie, qui s’affirme comme le légitime représentant du dieu des juifs.

Après avoir tenté de convertir les juifs, il finit par s’inspirer de l’ancien testament et du nouveau pour fonder sa religion, diabolisant les gens du livre. Depuis cette époque, les juifs et les chrétiens, vivent comme des sous citoyens en terre d’islam et aucun de ces sous citoyen ne peut gagner devant un tribunal islamique. Ainsi en découle des kidnapping d’enfants, des meurtres, des viols, des conversions forcées etc..
Voir la vidéo l’histoire des juifs dans le monde arabe par Michael Grynspan

La renaissance de l’islam via les Frères Musulmans

En 1929 Hassan Al Banna, le grand père de Tariq Ramadan, fonde un mouvement basé sur la lutte contre l’Occident et la guerre contre les juifs. Ce mouvement est la source du terrorisme moderne puisque de Ben Laden au Hamas, ils se réclament de cette figure de l’islam radicale.
Le Qatar est aujourd’hui le centre du financement de la confrérie des frères musulmans.
Pour en savoir plus, découvrir la vidéo:

Lu dans le livre du général israélien Yehoshafat Harkabi, Palestine et Israël,  publié en 1972 aux Editions de l’avenir (Genève), page 30:

« Dans certains milieux, l’antisémitisme arabe s’exerce et s’épanouit sous une forme islamique: on recueillera plus d’un témoignage de cette tendance dans la revue mensuelle de l’Université Al-Azhar, le plus vénérable et le plus grand centre culturel islamique du Caire. Par exemple, dans la livraison d’octobre 1968, un cheikh rappelle la hadith (tradition) selon laquelle Mahomet aurait déclaré qu’un massacre des Juifs par les Musulmans précèderait le jour de la résurrection des morts (1). L’érudit dignitaire insiste sur l’authenticité de cette tradition et l’élève au rang de dogme. Mais, ajoute-t-il, il est malséant pour un Mahométan de tuer les Juifs des pays arabes, où ils se trouvent en état d’infériorité. Voilà qui est conforme à l’attitude constante de l’Islam, puisque le Coran affirme que « les Fils d’Israël furent frappés par l’humiliation et la pauvreté » (2) et que l’humiliation leur a été impartie, quelque part qu’ils soient acculés…La pauvreté leur a été impartie. » (3). Il s’ensuit selon le cheikh, que Dieu a ordonné l’instauration d’ un état agressif où les Juifs sont puissants à seule fin de permettre la réalisation de la hadith moyennant leur extermination. Une justification théologique est ainsi accordée au politicide-génocide, de même q’une explication réconfortante de la défaite des Arabes, laquelle ne résulte dès lors pas de leur faiblesse, mais d’un plan providentiel. On ose croire qu’un article semblable dans une revue chrétienne aurait soulevé une tempête de protestations.

(1) Cet article, intitulé « De bonnes nouvelles en ce qui concerne la bataille décisive entre Musulmans et Israel, à la lumière du Saint Coran, des traditions prophétiques et des lois fondamentales de la Nature et de l’Histoire », par Son Emminence le Cheikh Nadim Al-Jisr, membre de l’Académie de recherches islamiques, est reproduit en anglais dans l’ouvrage publié par Al-Azhar, The Fourth Conférence of  the Academy of islamic Research, Cairo, General Organization for Government Printing Offices, 1970, pp. 105-126.

(2) Sourate II, 58 (traduction R.Blachère, Paris, 1966,p.36).

(3) Sourate III, 108 (Ibid.,p.90)

Le nazisme et l’islam: une vidéo d’archive à présent disponible

De nos jours il est très compliqué de parler de cette période pourtant fondatrice de l’islam moderne.

Cet extrait vidéo date de la seconde guerre mondiale. Les sections SS musulmanes font la prière. L’essentiel du corps militaire SS musulmans était Bosniaque mais aussi d’Irak et de « Palestine ». La personne à l’initiative de l’alliance Islam & Nazisme était le mufti de Jérusalem, Mohamed Al Husseini.

Un reportage d’Arte confirme et entre dans le détail. Une tentative de dédouaner l’islam de son antisémitisme pose problème le long de ce reportage.

 L’ère moderne et Allah

L’hostilité est confirmé encore par le producteur Saïd Ben Saïd « Le monde arabe est, dans sa majorité, antisémite. Un grand nombre de versets du Coran sont hostiles envers les Juifs ». En savoir +

L’actualité, les écoles palestiniennes, l’idéologie dominante confirme cette haine. Il semble cependant qu’une ouverture se dessine chez une certaine jeunesse éduquée.

Learn Hebrew online

Source: islamisation.fr





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Histoire de l’islam: de l’antisémitisme religieux au nazisme

    1. Laurence Salmon

      Vous savez que dans le 14em arrt de marseille fief du front national c le fief des frères muzzs
      Vous le saviez ça

    2. Moshelé

      Europe-« Israël » fera-t-il tout pour semer la zizanie entre Israël et les arabes, surtout que les relations entre Israël et les pays du golfe semblent afficher de futures alliances très prometteuses, disons que de plus en plus de pays arabes comprennent que le petit jeu européens consistant à pousser les musulmans de nuire à Israël est certainement la plus grossière erreur faites depuis quelques décennies !

      La différence entre l’antisémitisme musulman et l’antisémitisme chrétien est que le second a 1’700 ans d’existence alors que le premier ne date que depuis la création de l’état d’Israël, en fait en appuyant la création d’un état juif selon cette appellation bien chrétienne, l’Europe a tout fait pour que les arabes finissent le travail des nazis, malgré des efforts conjoints, les nations chrétiennes n’ont pas tués tous les juifs de leurs pays et en plus refoulaient les rescapés des camps. Le scenario était simpliste ; obliger les rescapés de la Shoah en « Palestine » et armer les musulmans afin d’effacer à jamais les témoins de leur monstruosité chronique.

      Les musulmans ont dans le cadre de leur nouvel attachement à cette modernité étrangère adhérés partiellement aux ordres des capitales européennes, au point de se laisser envahir par les musulmans au stade où l’Europe se retrouve aujourd’hui, ces élans pro-musulmans de plus en plus répandus dans les chancelleries chrétiennes catholiques n’existent uniquement à cause d’Israël et du fait que Jérusalem soit la capitale des Enfants d’Israël.

      En ce moment et au vu du chaos arabo-musulman, les arabes comprennent que ce n’est pas Israël qui est en cause, mais plutôt les arsenaux que les européens ont fournis aux pays arabes dans l’unique dessin de détruire Israël !

      Ce plan « salvateur » et inespéré organisé par les églises romaines semble cafouiller à pas de géants, plus les prophéties contées par le Pères d’Israël s’accomplissent et plus les faussaires du Divin obéissent aux prédictions, ça en est presque touchant !

      Les Européens voulaient tellement que les musulmans envahissent Israël qu’ils en sont arrivés à se faire envahir !!

    3. José Pahat

      Reportage tendancieux comme d’habitude sur Arte, la chaine allemande pro -arabe. Dès les premiéres minutes, elle délégitime la présence juive ( les colons…), donne une conscience politique «  palestinienne » à un agrégat d’ethnies venues aussi du maghreb sous domination ottomane, procède par omission ou simplification voire par mensonges ( la lutte entre les deux familles «  palestiniennes » Husseini/ Nashashibi racontée par un descendant de la deuxième famille crevant de trouille, voulant donner des gages de son engagement nationaliste) est un modèle du genre. Quant au vieux juif de service décrivant les bons rapports avec les arabes, c’est à crever de rage.
      Bref, rien de nouveau, si ce n’est qu’arte confirme bien sa filiation avec l’entreprise nazie fascinée par l’islam. A la haine des juifs et surtout du sionisme, s’ajoutent, pour la chaine de propagande allemande, ce tiers- mondisme bêlant et cette volonté de travestir la nature du conflit qui n’est que religieux et certainement pas de type nationaliste. Le rôle de l’islam comme ses prétentions à diriger le monde sont encore bien minimisés.

    4. Moshelé

      Ce reportage démontre une volonté nette et pas très habile d’enjoliver la vie de ce monstre nazi-pédophile fasciste protégé par la France cela avant le bis répété avec khomeini !

      Le film commence alors que le monstre est présenté comme (ex)-officier de l’armée ottomane, mais quelle était son rôle dans cette armée ?

      Rappelez-vous à quel période ce monstre était enrôlé dans l’armée ottomane, est-ce que 1915 vous met la puce à l’oreille ?

      Eh oui, c’était bien lors de cette année que cette ordure avait obtenu des gallons d’officier et cela dans la région de Smyrne, notamment en devenant très précocement officier supérieur pour son zèle « émérite dans l’extermination de chrétiens arméniens, pourtant ce n’était pas les archives qui manquaient coté arménien concernant les attitudes particulièrement remarquées pendant ses agissements dans un camp d’extermination, les viols qu’il commettait sur des garçonnets, des violes qui se terminaient fatalement dans le sang d’enfants, nous avons quel sort fut réservé à Pasolini lorsqu’il a dénoncé les pratiques des fascistes italiens !

      Ce monstre était profondément pédophile et homosexuel, raison pour laquelle le fait de voir apparaître dans le film un supposée fille, m’étonne, ce monstre ne sait pas marier et n’a jamais afficher sa personne auprès du genre féminin, au contraire, il jubilait frénétiquement lorsqu’il pouvait se trouvé en présence de jeunes soldats !

      Cette amina semble sorti de nul-part, mais j’opte plutôt pour une nièce !

      Ensuite, en ce qui concerne la fin de sa vie et le rôle qu’il a joué dans sa quête antisémite a été violemment évité dans ce film incomplet, incomplet pour des raisons évidentes !

      Ce pédophile avait remarqué le jeune arafat, qui âgé de 16 ans devint l’amant fidèle du mufti, arafat qui par la suite collectionnait les conquêtes de jeunes garçons ou jeunes adolescents. Ces épisodes déterminant dans la vie du mufti semblent déranger les biographes, alors que lorsqu’il avait rencontré arafat lorsque ce dernier avait 16 ans, arafat n’avait rien fait d’autre que de coucher avec le mufti, arafat n’a pas fait d’étude et ne savait lire qu’avec difficulté, donc, ce n’était pas pour ses talents intellectuels qu’arafat avait été placé par le mufti au rang de chef de l’olp, que cela se sache !

      Autre détail, c’était le banquier suisse d’hitler, lui également pédophile qui avait repéré le mufti lors de partie fines lors d’un de ses voyages en 1936 à Jérusalem, ce banquier n’était autre que françois genoud, le banquier privé d’hitler et de goebbels, françois genoud reparti de « Palestine » avec 2 jeunes garçons de 13-14 ans par bateau pour rejoindre sa Suisse si accueillante pour les nazis !

      Sans oublier les nuits torrides consignées dans les cahiers de la ss handschar, nuit qui se passaient avec de vaillants soldats, ce qui n’était pas au goût d’himmler, le mufti enrôlait des gamins de 14 ans, surtout pour la garde personnel du mufti !

      Donc, ce reportage cache volontairement certains aspects tant historiques que personnels du mufti et du rôle du général français qui lui préférait les « ballets roses » !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *