toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Témoignage d’une plaignante contre Tariq Ramadan: « Après m’avoir violé, il m’a trainé par les cheveux puis m’a uriner dessus »


Témoignage d’une plaignante contre Tariq Ramadan: « Après m’avoir violé, il m’a trainé par les cheveux puis m’a uriner dessus »

Le journal Lemonde.fr retranscrit un témoignage accablant, d’une violence inouïe, provenant d’une femme se déclarant victime de viol. Ce témoignage est le second sur trois plaintes déposées contre l’islamologue financé par le Qatar.

L’islamiste théologien Tariq Ramadan, visé récemment par trois plaintes pour viol, a réagi pour la première fois, dans la soirée du 28 octobre, en publiant, sur sa page Facebook, un message qui dénonce une « campagne de calomnie » enclenchée par ses « ennemies de toujours ».

Le théologien suisse, visé depuis lundi par une enquête à Paris pour « viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort », s’exprimait au lendemain de la révélation d’une nouvelle plainte, déposée jeudi à Paris, et qui dénonce des faits similaires.

Après celle d’Henda Ayari, le 20 octobre, contre l’islamiste suisse, la nouvelle plainte a été reçue vendredi 27 octobre au parquet. Elle est accompagnée d’un témoignage circonstancié et accablant, dont Le Monde a pris connaissance, ainsi que Le Parisien, et concerne des faits qui auraient eu lieu en 2009 et ne sont donc pas prescrits.

« Plus je hurlais et plus il tapait », raconte-t-elle dans son témoignage. « Il m’a traînée par les cheveux dans toute la chambre pour m’amener dans la baignoire de la salle de bain pour m’uriner dessus », rapporte-t-elle.

Ce témoignage succède à celui d’une ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque. Henda Ayari, 40 ans, a publié ses accusations sur sa page Facebook le 20 octobre, en plein débat autour du harcèlement sexuel dans la société. Elle a été entendue mardi par les enquêteurs sur ces faits qui remonteraient à 2012.

Des messages laissés par Ramadan à l’une de ses conquêtes révèlent une agressivité sans borne


Voici le contenu des extraits issus de la vidéo (déjà plusieurs fois censurées par les soutiens agressifs de Tariq Ramadan).


1er message
« Salam Alekoum… Bin. Enfin, enfin, l’aéroport et… je dois partir maintenant c’est le boarding, je suis juste arrivé à temps. Moi pour changer je suis exténué, mais ça va, ça va Habdulila. Je reste deux jours à Londres, je repars une dernière fois au Qatar avant le début du Ramadan. Ensuite voilà, c’est le Ramadan…(soupir).
Bin écoute jt’embrasse très très fort. J’ai eu des pensées extrêmement coquines cette nuit. J’ai rêvé que je te faisais tout, que même je te forçais, tu résistais avec plaisir. J’ai très très envie. Va falloir patienter, j’t’embrasse très très fort. Je t’oublie pas et puis toi non plus. J’t’embrasse partout et je te mords aussi… Parce que j’en ai envie. Boussa très très très intense. Et puisque t’as besoin de respirer, bin moi j’t’étouffe pour t’embrasser… Pour t’embêter. Boussa. »

2 ème message:
« Salam Alekoum (Alemti?), jespère que tu vas, moi ca va ce sont des journées un peu de fou. Mais j’ai pas mal de problèmes ici, j’essaie de faire au mieux parce que j’ai des gens qui sont sous mon autorité et que j’ai engagé, il faut que je sauve leur travail, il faut que je protège ce centre. J’espère que tu vas bien, et que tu sais que je pense à toi, que je t’oublie pas, que j’suis tout près. Je suis content qu’on soit dans cette complicité et puis qu’on soit là, souvent je pense à toi et puis j’ai envie de toi. J’ai envie de te plaquer contre le mur et d’abuser de toi en plus, j’ai vraiment envie d’abuser de toi, de partout, en te faisant tout, en te faisant perdre la tête aussi. Ne m’oublie pas, pense à moi je t’embrasse très très très fort, avec ma langue dans ta bouche longtemps. Longtemps à t’étouffer. »

3 ème message:
« Salam Alekoum j’espère que tu vas bien, je pense à toi, je suis entre deux rendez-vous et je vais essayer de me reposer un petit peu, j’espère que tout va bien pour toi. En tout cas euhh sois gentille avec toi. Sois Trèèèès gentille, j’t’embrasse. »

4 ème message:
« Voilà, comme ça tu entends ma voix et puis, bin c’est à toi de savoir. C’est bien moi, donc je vais pas commencer à insister pendant 30 ans. Tu veux savoir, tu le sauras, tu dis que tu veux pas le savoir et en même temps, tu reviens systématiquement avec tes doutes, ça va ! J’veux dire chui pas un enfant, j’ai pas le temps. Voilà très chère, prends soin de toi et puis à toi de savoir exactement ce que tu veux, prends une décision plutôt que de jouer à ce jeu où on est pas loin de l’insulte en fait. Merci, allez salam aleykum ».

5 ème message:
« Ce chantage de petite merde… j’entends plus parler de toi de ma vie durant et là ça va être la guerre effectivement mon avocat ne te crois pas, il allait t’écrire et je l’ai retenu. Alors de deux choses l’une, maintenant soit tu règles cette situation entre toi et moi comme une adulte, soit tes conneries de chantage et bin tu pars et tu meurs avec. Si tu me parles une fois encore de facebook et de ces conneries et tu vas voir ce qui se passe. Je te promets. Donc maintenant je suis prêt à reprendre une relation, tu arrêtes avec ces cris de merde chaque deux jours avec tes insultes et conneries on a l’impression que tu t’embourbes comme une malade alors tu te réveilles tu deviens une adulte et tu gères comme quelqu’un de normal une relation humaine soit t’arrêtes. Maintenant tu prends la décision, tu prends la décision. Si tu m’écris UN MOT sur encore UNE FOIS ce chantage, le mail il part directement où il doit aller et puis c’est la guerre et puis je m’en fous et là tu vas casquer, tu vas vraiment casquer. Ou alors tu gère cette relation comme une femme, comme un être humain adulte parce que là vraiment c’est pathétique tu te rends pas compte (etc)… »

Source: lemonde





Journaliste pigiste Franco-israelien, titulaire d'un master d'histoire du Moyen-Orient à l'université de Jérusalem



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Témoignage d’une plaignante contre Tariq Ramadan: « Après m’avoir violé, il m’a trainé par les cheveux puis m’a uriner dessus »

    1. Laurence Salmon

      tu vas creuver connasse !

      tu portes plainte le 27 ?

      ça va pas te porter bonheur !!!!!

      comme quoi même soit disant victimes ils arrivent encore à faire du mal

    2. michel boissonneault

      je savais qu’il était fou mais sexuelement il est complètement débile enragé car les seuls qui urinent sur les femmes sont des gens qui ont aucun respect pour personne

    3. Pascale

      Une folle qui se plaint qu’un fou qu’elle a fréquenté de son plein grès n’a pas une conduite normale.
      Votre place a tous les 2 n’est pas en prison mais dans un asile, et si possible a perpete!.

    4. Claire

      Fou d’Allah et fou tout court. Lire à ce sujet l’excellent ouvrage de Wafa Sultan: « L’islam, fabrique de déséquilibrés? ». Après lecture du livre, on peut supprimer le point d’interrogation.

    5. cherk

      j ai toujours vu que ce type était un pourri manipulateur il porte dans son regard dans sa façon d emmbonie les naifs occidentaux quel bonheur d le voir enfin demasquer.. Qand j pense que cet enc .. donne des cours à Oxford les europeens sont c… à ce popint ??

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    10 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap