toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Me Dupond-Moretti : « C’est un honneur de défendre Abdelkader Merah »


Me Dupond-Moretti : « C’est un honneur de défendre Abdelkader Merah »

L’avocat pénaliste, défenseur d’Abdelkader Merah, est revenu sur le procès hors normes qui vient de s’achever. Cible de critiques, parfois virulentes, Me Dupond-Moretti a préféré mettre en avant sa conception de la justice.

Sa sortie de la salle où a siégé la cour d’assises spécialement constituée pour juger Abdelkader Merah pendant cinq semaines a été accueillie par des huées. Eric Dupond-Moretti vient d’obtenir pour son client l’acquittement du chef de « complicité d’assassinats ». Seul celui d' »association de malfaiteurs terroriste » a été retenu valant à l’accusé 20 ans de prison, assortis d’une période de sûreté des deux tiers. Tout au long du procès, l’avocat pénaliste a été l’objet de vives critiques alors que son client est considéré par les familles des victimes comme « le maître à penser » de son frère Mohamed Merah.

« C’est un honneur de défendre Abdelkader Merah, rétorque Me Dupont-Moretti sur France Inter ce vendredi matin. Ce n’est pas qu’un boulot, c’est une idée que l’on se fait du métier d’avocat. »

Jugé selon nos règles

Revenant aux origines de son engagement dans le dossier Merah, l’avocat explique avoir été contacté par la famille de l’accusé. « J’ai mesuré les enjeux qui dépassent le cadre de l’affaire Merah », poursuit le ténor du barreau de Paris, estiment défendre « la place de la victime dans un procès pénal ». S’il considère qu’il y a « des causes indéfendables » comme le nazisme ou le terrorisme, la défense d’Abdelkader Merah est un autre combat. « Moi je ne défends pas une cause, je défends un homme et c’est radicalement différent », plaide l’avocat.

« Mon but n’est pas de faire aimer Abdelkader Merah, mais qu’il soit jugé selon nos règles », tranche-t-il.

Le procès d’Abdelkader Merah a été marqué par plusieurs moments de grande tension, notamment lors de l’audition de la mère des deux frères. Après trois heures d’interrogations, Eric Dupond-Moretti avait déclaré que Zoulikha Aziri avait, elle aussi, « un fils qui était mort ». Une remarque qui avait déclenché la colère des parties civiles. « Ce n’était pas des mots de provocation, se défend l’avocat. Je reconnaissais le droit d’être dans un conflit de loyauté entre la vérité et ses enfants. » Estimant que les familles « ont tous les droits » car elles sont dans le chagrin, il s’attaque, toutefois à l’attitude des autres avocats et de l’opinion publique.

« Faux coupable »

« C’est le procès le plus difficile de ma carrière », confie-t-il également, rappelant qu’il a été « insulté » et que ses enfants ont été menacés pendant le procès. Provoquant, il assure que même « le procès de Nuremberg » a été plus « digne ». Par ailleurs, Eric Dupond-Moretti regrette que les policiers n’ont pas témoigné à visage découvert. « C’était une présentation d’une dramaturgie voulue, certains de mes confrères étaient dans la surenchère médiatique », attaque-t-il.

Et selon lui, la menace est réelle: « Le terrorisme nous a décomplexés », considère l’avocat, citant notamment les « politiques décomplexés » qui font preuve d’un « populisme qui le [me] terrifie ».

Saluant la décision motivée de la cour d’appel spéciale de Paris, Eric Dupond-Moretti l’assure alors: « On a présenté aux victimes un faux coupable ». Car si Abdelkader Merah « incarne aujourd’hui le mal absolu », il était uniquement dans le box des accusés car son frère, Mohamed, est mort.

« Est-ce qu’un type qui incarne le mal dans ce monde peut être acquitté au bénéfice du doute », interroge l’avocat, qui assure qu’il « n’y a aucune preuve de la complicité » de son client.

Concernant la condamnation pour « association de malfaiteurs terroriste », le pénaliste tient à rappeler que cette accusation a été notifiée à son client après la fin de l’instruction, comme si « les juges savaient » qu’ils n’auraient pas assez de preuves. Pour lui, ce crime est une « infraction fourre-tout ». « Aucune partie civile n’a plaidé le fond du dossier », considère Eric Dupond-Moretti. « L’avocat général l’a fait de manière discutable. Je pense qu’on s’oriente vers un deuxième procès« . Posant ainsi la question de l’appel.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 28 thoughts on “Me Dupond-Moretti : « C’est un honneur de défendre Abdelkader Merah »

    1. Laurence Salmon

      « Moi je ne défends pas une cause, je défends un homme et c’est radicalement différent », plaide l’avocat.

      pourquoi la cause n’a pas été faite par l’homme ?????

      l’honneur : Larousse

      honneur. Ensemble de principes moraux qui incitent à ne jamais accomplir une action qui fasse perdre l’estime qu’on a de soi ou celle qu’autrui nous porte : Sens de l’honneur. Sentiment de sa propre dignité, réputation : Attaquer l’honneur de quelqu’un.

      c’est un djihadiste islamiste

    2. Miflo

      Pas D’accord ! Nous avons la chance de vivre dans un pays ou le pire monstre a le droit d’être détendu par les meilleurs avocats
      C est ce qui nous rend différent des barbares.
      Ne devenons pas comme eux.

    3. Pinhas

      D’après ce collabo de moretti il aurait touché 20.000 € mais il se plaint car 2000 € partent pour payer la tva .

      Ce vendu aurait à la rigueur dit  » j’ai eu le courage  » au de  » c’est un honneur  » cela aurait été moins dégueulasse vis à vis des familles de victimes et aussi vis à vis des Français .

      Mais cette phrase  »C’est un honneur de défendre Abdelkader Merah » cela signifie que cet avocat est pourris jusqu’à l’âme .
      Il salit par la toutes les victimes qui sont tombées à l’hyper Caher , au Bataclan , à Nice , etc .
      Il salit également la mémoire des deux cousines égorgées à Marseille récemment .

      Non moretti n’est pas digne de porter sa tenue de justice car celle-ci est aujourd’hui tachée du sang de toutes les victimes de l’islamisme musulman .

      Moretti je vous crache à la gueule .

    4. yacotito

      Quelle profession que celle d’avocat!
      Beaucoup d’entre eux considéreraient comme une victoire personnelle de reussir à faire liberer un tueur, sans se soucier de ce qu’il pourrait faire par la suite.

      Comment se supporter après cela ?

    5. Armand Maruani

      La justice des hommes ne vaut plus rien aujourd’hui en France .

      Reste D. merci la Justice de D.

      Comme son frère il brûlera en enfer et Dupont Moretti ne pourra plus rien pour lui .

      La bas pas de TV pour les Stars et pas de Qatar pour les mendiants .

    6. Armand Maruani

      Un grand avocat courageux qui n’a pas eu peur des collabos et des nazis et qui a été malgré tout l’un des meilleurs avocats de France de tous les temps .

      Vincent de Moro-Giafferri

      Xavier Étienne Eugène de Moro-Giafferri, issu d’une famille originaire du village corse de Brando, est le fils d’Ours (Orso) Joseph Giafferi (di u Moro, « du Maure »2), employé des chemins de fer. Né dans le quartier de Montmartre (18e arrondissement), il y reste avec ses tantes quand son père repart en Corse en 18833.

      Il fait ses études secondaires au collège Rollin, puis dans un collège religieux de Senlis, enfin au lycée Louis-le-Grand puis étudie le droit à la Sorbonne. Il est alors proche des milieux bonapartistes.

      Il devient avocat au Barreau de Paris à l’âge de 20 ans (10 août 1898), puis pendant quatre ans pratique l’assistance judiciaire1, étant élu sixième Secrétaire de la Conférence du stage pour 1901-1902.

      Il appelle à la création de « la ligue pour la défense des petits criminels, pour les voleurs à la tire, les cambrioleurs plus ou moins invétérés, les assassins maladroits et solitaires… ». Outre son talent oratoire et littéraire, il se fait connaître pour sa défense des déshérités.

      En 1913, il participe au procès de la bande à Bonnot, défendant Eugène Dieudonné (1884-1944), qui est condamné à mort, puis gracié et envoyé au bagne.

      Mobilisé comme auxiliaire, il se porte volontaire pour aller sur le front et participe en 1916 à la bataille de Verdun, puis aux opérations autour de Salonique ; il termine la guerre avec le grade de capitaine d’infanterie1.

      Il est élu député de la Corse pour le Parti républicain-socialiste en 1919 et président du Conseil général en 1920.

      Peu après la guerre, il plaide de grandes affaires, notamment celle de Landru (1869-1922) et participe à celle de Joseph Caillaux (1863-1944), accusé de trahison pendant la guerre. En 1924, il fut appelé pour défendre Guillaume Seznec, en raison de la disparition du conseiller général Pierre Quémeneur survenue un an plus tôt, dans laquelle on accuse Guillaume Seznec d’en être l’auteur.

      Réélu cette même année, il est nommé sous-secrétaire d’État à l’Enseignement technique du 14 juin 1924 au 16 avril 1925 dans le Gouvernement Édouard Herriot (1) (Cartel des Gauches). Il ne pourra pas assurer la défense de Guillaume Seznec, qui avait fait appel à ses services, quelques mois plus tôt. Il proposa son plus proche collaborateur, Me Marcel Kahn un jeune avocat qui n’avait jamais
      plaidé jusqu’ici devant une Cour d’assises.

      Battu en 1928, il participe à la mise en place de l’Association juridique internationale, devenant membre du Comité d’honneur de cette association.

      Les années 1930 et le problème de l’Allemagne nazie
      Il est élu membre du Conseil de l’Ordre des avocats du Barreau de Paris (1930-1934),

      En 1933, il envisage de participer à la défense du communiste bulgare Georgi Mikhailov Dimitrov, impliqué par les nazis dans l’incendie du Reichstag de février 1933. Mais il est récusé du fait qu’il ne connaît pas l’allemand. Il organise une sorte de procès parallèle à Paris, s’en prenant directement à Hermann Göring.

      Avec le soutien de plusieurs organisations, dont la LICA de Bernard Lecache, Moro-Giafferi est le principal avocat d’Herschel Grynszpan, qui, le 7 novembre 1938, a abattu Ernst vom Rath, conseiller de l’ambassade d’Allemagne.

      Il est aussi l’avocat du tueur en série allemand Eugène Weidmann (1908-1939), arrêté en décembre 1937 et jugé en mars 1939, le dernier condamné à mort exécuté en place publique en France.

    7. Armand Maruani

      Jacques Verges et Dupont Moretti ont un point commun en défendant les causes perdues .

      Comme au casino s’ils misent sur le Noir et que le Rouge sort . ils sont gagnants malgré tout .

      En effet , le lendemain quoiqu’il arrive ils déposeront leur chèque à la banque .

    8. Armand Maruani

      Et pour en finir je vais vous expliquer la  » technique  » imparable de Dupont Moretti .

      Il va chercher la moindre faille , et il va tellement la grossir qu’il va détourner le crime de son client en créant un doute dans l’esprit des jurés .

      Et comme le  » doute  » profite à l’accusé , sa peine est diminuée .

      Voilà la justice de Dupont Moretti .

      C’est exactement ce qui s’est passé dans le procés Merdah .

    9. Laurence Salmon

      les juifs de cours devraient se regarder aussi

      un avocat commis d’office c’était la justice aussi et pas prendre comme ils disent un ténor du barreau

    10. Laurence Salmon

      ras le bol de voir que La mère du soldat Ibn Ziaten il y a que son fils qui a été assassiné par merdah?

      amener des élèves se recueillir sur la tombe d’arafat , pour la paix
      il y a que son fils qui a été tuer ???
      c’était un militaire apte à se defendre
      normal que le monde aille mal , tout est égalité
      NON , non et non ,
      Jonathan Sandler, rabbin et professeur âgé de 30 ans, alors qu’il essaie de protéger du tueur ses deux jeunes fils, Gabriel, 3 ans, et Aryeh, 6 ans, puis les tue eux aussi6,7,8,9,10. Il tue ensuite ensuite Myriam Monsonégo, 8 ans, la fille du directeur de l’école, Yaakov Monsonégo, après l’avoir poursuivie
      Savaient ils se défendre à Ozar Hatorah
      un crime est un crime ok , mais quand même !!!!!!!!!!!!!

    11. Laurence Salmon

      si elle est si malheureuse qu’elle DISE QUE CE POURRI A FAIT EST ECRIT DANS LE CORAN ET DANS LES PRECHES DES MOSQUEES

      JE VEUX L’ENTENDRE PARLER DES MOSQUEES REOUVERTES SALAFISTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    12. Tizi Aviv Tel Ouzou

      Chaque génération apporte des hommes (ou des femmes) exceptionnels qui apportent quelque chose de positif à l’humanité, chaque génération apporte aussi son lot de pourritures exceptionnelles. Ainsi,d’une époque à une autre, le mal joue des coudes pour se frayer un chemin vers le devant de la scène (et il y arrive) tandis que le bien se montre toujours trop discret.
      Le vaniteux Ducon Moretti, tout comme le moustique amateur de sang, est attiré par la lumière et aime à tournoyer autour des sunlights. Nous attendons avec impatience le jour où il va se griller dessus. De lui, nous garderons juste le souvenir olfactif caractéristique du moucheron carbonisé.

    13. alauda

      Il s’est grillé sur France Inter devant Demorand en reconnaissant que la mère « AVAIT MENTI, mais COPIEUSEMENT MENTI ».

      Alors que Me Etelin, longtemps avocat de Mohamed Merah, avait évoqué « le profil abandonnique de la mère » (18 octobre), il vient se plaindre devant le grand public du reproche qui lui a été fait d’user de la compassion envers le chagrin présumé qu’éprouverait selon lui cette mère.

      La mère a menti pour protéger son fils vivant. Elle a menti : c’est factuel.

      Le mensonge aurait pu mettre en lumière des preuves.

    14. Moshelé

      @Laurence Salmon,

      Les merdha ont assez de fric sale, cette famille est à la tête d’un réseau de distribution de drogues dans la région toulousaine, raison pour laquelle les polices couvraient mohamerde !

    15. Moshelé

      Et que les polices ont mis 11 jours pour remonter l’email de la mère de mohamerde alors que ça prend 1 minute et sans parler des dizaines autres bizarreries observées lors de l’enquête policière dans cette affaire où les autorités sont tout aussi coupables que les merah !

      Rappelez-vous, alors que merdah était encerclé par plus de 400 flics, il est sorti de sa planque par l’arrière de l’immeuble pour allez téléphoner et il est revenu dans la planque avant que les polices donnent l’assault final !

      Etait-ce bien mohamerde qui était dans l’appartement, personne de neutre n’a vu sa dépouille !

    16. Moshelé

      Concernant le déshonneur de dupond-moretti :

      Rapplez-vous de vergès, l’ami de carlos, celui qui avait impunément rencontré plusieurs fois à Paris sous la barbe des policiers alors que ce dernier venait de faire assassiner l’ambassadeur de France au Liban et qu’il avait placé une bombe dans un TGV faisant 3 morts et une quantité innombrable de blessés, pendant ce temps carlos vivait tranquillement à Paris et il déjeunait régulièrement avec vergès !

      Les complicités entre les nazis et le gouvernement français ne date pas de l’affaire merdha, en fait les auteurs des actes terroristes sont bien planqués dans les palais présidentiels et ministériels !

    17. Moshelé

      Les complices de carlos dans l’affaire de la bombe dans le TGV ont été arrêtés, 3 ans et 4 mois plus tard, ils étaient libérés de la prison de Fleury !

    18. Filouthai

      Dupond (sans t) de Moretti a de l’honneur une conception personnelle,
      Pour lui, l’honneur se mesure au nombre de billets de 500 euros que ses clients pourront lui donner.
      C’est sur qu’on a pas les mêmes valeurs puisque lui n’en a aucune – à part, pour ce qui le concerne, le suivi permanent du cours de l’euro et du dollar.
      Oublions vite cet islamo-gauchiste, avant qu’on apprenne que c’est un prédateur.

    19. Laurence Salmon

      Trés trés bonne intervention de GW Goldnadel à propos de l’affaire merdah dans les Terriens du Dimanche
      le ténor des scooters à du soucis à se faire

    20. Laurence Salmon

      http://www.jforum.fr/merah-les-mots-dalbert-chennouf-meyer.html

      Monsieur Chennouf , je ne savais pas , mais je suis d’accord avec vous , je n’inclus pas votre fils que vous pleurez et vous bêtes battu depuis le début et crier votre souffrance
      je ne savais pas pour ce qu’ils ont fait à Abel dans le reposoire
      l’autre famille musulmane est discrète
      Beaucoup de gens disent, « on croirait qu’il n’y a que Madame Ziaten qui a perdu un fils ».

    21. Pascale

      Avocat de Barbie ou de Merah: même puanteur du déchet de l’humanité.
      L’histoire ne reconnaitra en ces immondices que leur odeur de mort mal rasé.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    28 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap