toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

“L’islamisme, ça a à voir avec l’islam”, Manuel Valls persiste et signe


“L’islamisme, ça a à voir avec l’islam”, Manuel Valls persiste et signe

Invité du Grand Jury RTL / LCI / Le Figaro ce dimanche 26 novembre, l’ancien Premier ministre est revenu sur ses propos polémiques sur l’Islam.

Le 21 novembre dernier lors d’un débat en Espagne, organisé par le journal El Pais, Manuel Valls avait évoqué la “crise d’identité” que traversaient selon lui “tous les pays” d’Europe. Ainsi, il avait déclaré que dans la société française avait surgi “le problème de l’islam, des musulmans”. Ce dimanche 26 novembre, invité du Grand Jury RTL / LCI / Le Figaro, l’ancien Premier ministre est revenu sur ses propos.

“L’islamisme, ça a à voir avec l’islam”

“Parler d’un problème de l’islam dans la société, ce n’est pas dire que l’islam ou les musulmans poseraient un problème à cette société”, a affirmé Manuel Valls. “Nous devons aider l’islam et les musulmans à extirper de leur sein, parce que ce n’est pas à l’extérieur de l’islam, l’islamisme qui combat l’islam, qui est responsable des attentats”, a-t-il ajouté.

Manuel Valls a également répondu à ses détracteurs qui l’ont fustigé après cette déclaration : “L’islamisme, ça a à voir avec l’islam. Dire que ça n’a rien à voir, c’est déresponsabiliser l’islam”. Et d’ajouter : “Si nous voulons créer cet islam des lumières, si nous ne leur répondons pas, c’est l’islam des ténèbres qui va l’emporter”.

Le guide de “ceux qui ne reviendront pas au PS mais qui ne savent pas où aller”

Dans ce même entretien, l’élu apparenté à LREM s’est dit satisfait de la politique menée par Emmanuel Macron. “Dans bien des domaines, il va faire ce que j’aurais aimé faire”, a-t-il confié. Même si ses appels du pied à la majorité présidentielle ont échoué jusqu’à présent, il ne se décourage pas.

“Je veux être utile au Président de la République comme à la majorité. Je veux incarner la République laïque, la lutte contre les communautarismes, je veux que la gauche garde ses distances avec l’islam politique”, explique-t-il, désireux de rejoindre LREM pour les élections européennes. En outre, souhaitant faire vivre “la République laïque et sociale”, il se voit en guide de “ceux qui ne reviendront pas au PS mais qui ne savent pas où aller”“Certains seront à En Marche, d’autres ne le seront pas. Je n’ai pas décidé, il faut prendre le temps de la réflexion”, a-t-il affirmé.

Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on ““L’islamisme, ça a à voir avec l’islam”, Manuel Valls persiste et signe

    1. sarah

      Est-ce que ces biens-pensants, gardiens du Temple de l’Islamophobie, oseraient nous affirmer que ni l’Inquisition, ni le massacre de la Saint-Barthélémy, ni tous les autres crimes commis au nom de l’Eglise Catholique n’ont rien à voir avec le catholicisme? Non, au contraire, ils le rappellent sans cesse et sans cesse, ils se vautrent même dedans en nous parlant de croisades aujourd’hui encore mais nient, comble de la mauvaise foi, qu’une christianophobie virulente existe bel et bien en 2017.
      Par souci d’analyse, de réalité et d’équité, l’Islam a tout à voir avec l’islamisme car ce sont dans des sourates du Coran (pas toutes mais un nombre certain) que cette religion puise sa haine des Juifs, dits sionistes pour voiler la détestation et ne pas tomber sous le coup de la loi, et des Chrétiens, dits croisés comme Plenel et sa bande de Médiapart le disent de Fourest, et l’Islam avec les gauchistes appliquent cette haine aujourd’hui encore avec la plume pour les uns mais avec des kalachnikov et des pistolets-mitrailleurs comme à Charlie, comme à l’Hyper Cacher, comme au Bataclan, comme à Toulouse pour les autres. Réformer le Coran serait la solution mais les gardiens du Temple qui veillent à l’extrême, préféreront empaler ceux qui le disent plutôt que de le reconnaître.
      Monsieur Valls est un des derniers politiques à le dire haut et fort : il faut qu’i persiste sinon une France républicaine, laïque, libre, forte de l’égalité entre hommes et femmes, perdra son âme

    2. Claire

      Voir l’excellent livre de Hamid Zanaz, cité dans un autre article d’Europe Israël, remarquable journaliste et écrivain algérien: « L’islamisme, vrai visage de l’islam », édition de Paris Max Chaleil.
      Tout y est dit.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    274 Shares
    Copy link
    Powered by Social Snap