toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

«Les ennemis sont dans nos rangs» estime un instructeur de la police allemande


«Les ennemis sont dans nos rangs» estime un instructeur de la police allemande

Dans un mémo audio qui a fuité, un instructeur se plaint du faible niveau et de la potentielle dangerosité de ses élèves policiers, qu’il attribue… à leurs origines ethniques. Le chef de la police de Berlin a jugé ces propos inappropriés.

«Ce ne sont pas des collègues, ce sont des ennemis dans nos rangs.» Dans un enregistrement audio qui n’était pas destiné à être rendu public, un instructeur de l’Académie de police de Berlin s’en prend directement aux aspirants policiers d’origine turque et arabe, de jeunes hommes âgés de 16 à 17 ans. L’instructeur avait enregistré le message à l’intention du chef de la police de Berlin, Klaus Kandt, mais le message a d’abord circulé entre officiers de police jusqu’à ce qu’il fuite.

Je n’ai jamais senti autant d’hostilité jusqu’à présent

«Je n’ai jamais rien vu de tel, la salle de classe ressemble à l’enfer, pour moitié des Arabes, pour moitié des Turcs, insolents et stupides, incapables de s’exprimer clairement», s’emporte l’instructeur dans le document audio, qui a fuité. «J’ai failli en frapper un ou deux parce qu’ils perturbaient la classe ou même dormaient», rapporte-t-il. Et de conclure tout en s’inquiétant d’une future police de second rang : «Je n’ai jamais senti autant d’hostilité jusqu’à présent.»

Les déclarations de l’instructeur ont suscité un certain embarras dans l’encadrement de la police allemande. «La critique est permise, mais la forme et le ton [de l’instructeur] sont inappropriés», a commenté Thomas Neuendorf, porte-parole de la police berlinoise, laquelle incorpore une grande partie des 1 000 nouvelles recrues qui sortent de l’école chaque année. «La personne en question a été dépassée par la situation», ajoute-t-il, promettant toutefois de sévir contre les comportements insolents et l’indiscipline.

Loading...






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “«Les ennemis sont dans nos rangs» estime un instructeur de la police allemande

    1. Charles Martel

      Bien fait pour les boches !
      Ce qui est dramatique, c’est que cette situation est générale, en france, en belgique et partout ailleurs.
      La population de souche est mal partie avec ces gouvernants islamo-collabos …

    2. bernie

      C’est normal. Que faites-vous de « l’ Egalité des chances » ? Il fallait que les merdeux et les fainéants des cités soient « visibles » partout. Ils le sont.
      On leur a réservé des places à Sciences Po, à l’Ecole des Greffes, à l’Ecole de la Magistrature etc…
      Maintenant, ces quelques privilégiés nous gouvernent et nous jugent.
      A qui la faute ? Qui a réagi au moment où il le fallait ? Moi, et qui encore ????

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *