toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Après l’attentat islamiste de New York, Donald Trump ordonne un renforcement du contrôle des étrangers


Après l’attentat islamiste de New York, Donald Trump ordonne un renforcement du contrôle des étrangers

Le président Donald Trump a annoncé avoir ordonné un renforcement du programme de vérification des étrangers voulant entrer aux Etats-Unis, quelques heures après un attentat qui a fait huit morts et onze blessés à New York.

«Je viens à l’instant d’ordonner au ministère de la Sécurité intérieure de renforcer notre programme de vérification déjà extrême», a tweeté Donald Trump le soir du 31 octobre, quelques heures après l’attaque meurtrière à Manhattan. «Etre politiquement correct, c’est bien mais pas pour ça!», a-t-il ajouté.

Les autorités n’ont pas encore officiellement identifié l’auteur de cet «acte de terrorisme», se bornant à révéler son âge, 29 ans. Néanmoins, selon plusieurs médias, il s’agit d’un Ouzbek arrivé aux Etats-Unis en 2010. Il aurait crié «Allah Akhbar» («Dieu est grand») en sortant de son véhicule. Aucun responsable n’a confirmé dans l’immédiat cette information.

Radicalisé aux Etats-Unis ?

Le général de l’armée américaine en retraite Paul Vallely, interrogé par RT, a toutefois émis une hypothèse contredisant la vision de son président. Selon lui, les auteurs des attentats n’ont pas besoin d’aller dans les zones de guerre pour se radicaliser, mais peuvent le faire à l’intérieur du pays où ils habitent. «Nous avons répertorié, je crois, presque dix centres d’entrainement aux Etats-Unis [actifs] en ce moment et je suis certain qu’il y en a en Europe aussi», a-t-il déclaré pendant une interview à RT.

Loading...

Il a raconté que la mosquée de la ville de Tampa, en Floride, où habitait l’attaquant de Manhattan, pourrait être le lieu où il s’est radicalisé. «Nous savons qu’il y a une mosquée très active, qui recrute des gens, et qu’elle doit être fermée à la première occasion», a expliqué le général en retraite.

Donald Trump a tenté à plusieurs reprises d’interdire par décret l’entrée aux Etats-Unis de ressortissants de plusieurs pays. Des décisions qui ont systématiquement été bloquées par la justice américaine.

La Cour suprême avait finalement permis en juin une mise en place partielle de ce décret, mise en place qui devait notamment laisser le temps aux responsables des services migratoires américains de revoir les procédures et méthodes de vérifications des antécédents des voyageurs.

La semaine dernière, la Maison Blanche a fait savoir que le pays allait de nouveau accepter des réfugiés après quatre mois d’une suspension très controversée, à l’exception de ceux venant de onze pays considérés à «haut risque», la plupart à majorité musulmane. Selon des organisations s’occupant de réfugiés, ses pays seraient l’Egypte, l’Iran, l’Irak, la Libye, le Mali, la Corée du Nord, la Somalie, le Soudan du Sud, le Soudan, la Syrie et le Yémen.





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Après l’attentat islamiste de New York, Donald Trump ordonne un renforcement du contrôle des étrangers

    1. Jean-Francois Morf

      Jésus Christ enseigne l’amour du prochain, Mahomet enseigne la haine du prochain. Il faut interdire l’islam. Point final.

    2. sarah

      Radicalisé aux EU ? Foutaises, foutaises et refoutaises : les réseaux sociaux et les sites internet islamistes sont mondialisés. Beaucoup de jeunes musulmans ont leurs corps en Occident et leurs cerveaux dans l’Orient musulman radical : ils restent toute la journée et toute la nuit sur des sites qui leur disent qu’il faut tuer les Infidèles.
      Ce sont les mêmes crapules de journalistes qui nous disent que ce terroriste s’est radicalisé aux EU qui vont nous chanter deux secondes plus tard tous les bienfaits de la mondialisation et les aspects positifs d’Internet et de la liberté d’expression au cas où cela prendrait l’envie aux Etats démocratiques de fermer les sites islamistes. La démocratie est en train de se faire empapaouter grave avec les soi-disant ligues des Droits de l’Homme et les médias qui les soutiennent : elle en crévera.

    3. c.i.a.

      Le loup est dans la bergerie, pret a se faire «  exploser « , on ne peut enlever l`islam du musulman, encore moins la charia ou le coran de l`islam.
      Sauf peut-etres la psychiatrie, vue qu`ils sont tous «  déréquilibrés « , pour les « bien-pensants«  naifs et stupides!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *