toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pour mieux comprendre: un chef japonais doit quitter le pays après un refus de visa


Pour mieux comprendre: un chef japonais doit quitter le pays après un refus de visa

Alors que des millions d’arabes et d’africains débarquent sur nos côtes et s’installent dans nos villes et nos campagnes, un chef japonais se voit refuser un visa de travail.

La nouvelle est tombée aujourd’hui, mercredi. La demande de titre de séjour de Moritsugu Tanaka, chef du restaurant Doko Koko Bistro à Reims, a été refusée. Son visa se terminant, il doit quitter la France pour la Japon ce vendredi. C’est par un post Facebook que le chef et sa famille (son frère Kazuyuki Tanaka, chef du restaurant étoilé Racine, et sa belle-sœur Marine Tanaka) ont annoncé la mauvaise nouvelle et donc, la fermeture du restaurant jusqu’à nouvel ordre. « On est dégoûtés, avec Kazuyuki on est à deux doigts de fermer Racine et d’aller au Japon », explique, en pleurs, Marine Tanaka.

Pour comprendre comment des masses musulmanes peuvent entrer en France sans visa et comment un japonais est sommé de retourner dans son pays, il faut revenir sur les accords de fusion europe/monde-arabe.

Extrait lu plus de 3 millions de fois et traduit en 4 langues:





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Pour mieux comprendre: un chef japonais doit quitter le pays après un refus de visa

    1. rachel

      il n a qu a se reconvertir en migrant et puis on est tout proche que ceux qui ont des papiers soient taxes d illegaux, pauvre France !

    2. Laurence Salmon

      il se met une bourka et il reste en France, il dit alla babar , et le tour est joué !
      et il a un appart , la caf , la cmu et tout le taintouin

    3. Pinhas

      Qu’il se convertisse immédiatement à la secte islam . Cela ne lui prendra que quelques secondes .
      Qu’il se laisse pousser la barbe jusqu’au nombril et qu’il se ballade dans les rue avec un hachoir et la , vous verrez que les autorités le prendront en pitié tout en pissant dans son froc ( comme d’hab … )

    4. Parole de jj

      Lui Il n’améne rien par apport aux autres , et puis a cause de ce chef l’état se retrouverait a devoir donnait des chiffres des personnes qui on reçu des papiers , non non ont préférent recevoir. Ces ingénieurs , ces médecin , etc… Tous se personnels choisi par nos fonctionners qui payera nos retraites , ét qui reprendra la reléve ,pas de japonais ,pas d’américains , pas d’australiens ,nous avons besoins que des gens d’Afrique , d’Afrique du Nord ,ét moyen orient ,

    5. Armand Maruani

      Il aurait dû mettre au menu :

       » couscous avec viande et merguez hallal  » en rajoutant :  » c’est bon comme la bas  » .

      Toute la communauté muzz de Reims ( ville où se faisaient jadis sacrés les Rois de France ) aurait manifestée pour notre chef japonais aux cris de  » allah ouakbar  » .

      Une petite circoncision aurait arrangée les choses .

      Notre restaurant aurait tourné ainsi au vert avec un petit croissant d’or au Michelin muzz . « 

    6. Claire

      Suite aux accords d’Eurabia, les pays européens se sont vendus aux arabo-musulmans en échange de pétrole (lire l’excellent livre de Bat Ye’Or: « Eurabia »). Donc tous ces ressortissants sont accueillis avec enthousiasme par nos dirigeants islamo-collabos. En revanche le raciste anti-asiatiques se porte bien. Il faut bien qu’il y ait un bouc émissaire aux problèmes posés par les premiers cités… En tout cas, le Japon a bien raison d’interdire presque totalement l’immigration, d’où qu’elle vienne.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *